Folie, rêverie et frénésie [ Fini ]
avatar
FT : Uta - Tokyo Ghoul
Crédit : Gypso - Saya l Merci ♥
Âge : 26
Fiche de liens : Friends.
Autres comptes : Yun
Messages : 121
D/2
Kin Takahashift Uta (Tokyo Ghoul)« Ouvrir une femme c'est comme ouvrir un poulet, les deux hurlent. »
pseudo ; Raven
âge ; 26
sexe ; Un homme
groupe ; o/
nationalité(s) ; Japonais
origine(s) ; Japonais

orientation sexuelle ; Homosexuel
situation maritale ; Aucune donnée répértoriée
situation financière ; Bof, on fait comme on peut
job/étude ; Enchâine les petits boulots
rôle au sein du gang ; Dealer d'organes

taille ; 1m70
corpulence ; 50 kilos
cheveux ; Noir
yeux ; Basiquement bleu mais c'est fait tatoué la cornée.
force
défense
dextérité
intelligence
charisme
social
●  ○  ○  ○  ○
●  ●  ○  ○  ○
●  ●  ●  ●  ○
●  ●  ●  ●  ●
●  ●  ●  ○  ○
●  ●  ○  ○  ○
1) Votre frigo est pratiquement vide, alors vous décidez de vous faire livrer quelque chose, que choisissez-vous ?
d. Un japonais classique, l'envie de saumon et de karaage vous chatouille le palais

2) Il fait moche et vous n'avez rien à faire, que décidez-vous ?
a. Vous glandez dehors et vous vous baladez, vous trouvez bien souvent quelque chose à faire ainsi

3) Dans votre QG, une ambiance de mort règne et ça vous pèse, que faites-vous ?
d. Vous ragez à voix haute en gueulant un peu sur les gens, les âmes en peine vous foutent trop le bourdon

4) Vous apprenez que votre chef est en difficulté quelque part, comment réagissez-vous ?
b. Votre cerveau en ébullition, vous tentez de lui venir en aide sans vous faire repérer

5) Vous devez vous débarrasser d'un témoin gênant - comment vous y prenez-vous ?
d. Vous faites semblant d'en avoir rien à carrer, mais vous glissez une grenade dégoupillée dans sa poche avant d'vous barrer

6) Le videur d'une boîte de nuit dans laquelle vous devez régler vos comptes ne vous laisse pas entrer, que faite vous ?
c. Vous tentez de passer par une autre entrée ou de vous glisser parmi un groupe histoire de passer inaperçu
CARACTÈRE ; Il était comme les autres. Un peu bizarre de temps en temps, mais on s'y habituais.


Plusieurs périodes aiguillent le caractère de Kin. Ca vie est clairement définit en quatre parties.

Son enfance fut plus ou moins normale. Il était comme les autres. Un peu bizarre de temps en temps, mais on s'y habituait. Son éducation fut relativement rude, une mère médecin et un père flic, prônant les valeurs de leurs boulots et de leurs vocations. Kin fut dès le plus jeune âge attiré par la biologie, les sciences sur le corps humain. L'homme était et est pour lui un être des plus fascinant. Cet intérêt naquit lors de sa première réaction à la douleur. Savoir comment une simple action malencontreuse pouvait le réduire à un état de vulnérabilité si extrême. 2 ans séparaient le jeune garçon de sa petite sœur pour qui il éprouvait un amour des plus intense. Le désir incommensurable de protection et de défense l'habitait depuis bien longtemps, dès son entrée dans la même école que lui. À l'époque, il restait déjà relativement seul à traîner dans la cours de récréation, suivant les moindres faits et gestes de Saya. Il n'avait que très peu d'amis, n'aimant pas spécialement les liens sociaux. Pourtant, il était en admiration total pour un homme, plus vieux que lui de 3 années. Un homme aux yeux d'une beauté éclatante et d'une chevelure des plus attirante. CET HOMME, était une représentation parfaite de ce qu'il souhaitait devenir. CET HOMME montrait un intérêt particulier à Kin, émerveillé par son caractère déjà bien endurcit.

Lorsque les années passèrent, Kin changea du tout au tout. Il devint plus froid, renfermé sur lui-même. Personne ne savait réellement le pourquoi de ce changement si opposé à l'ancien Kin, curieux et passionné. Ce que les autres ignoraient, c'était simplement que ses recherches en biologie étaient devenues de plus en plus intenses. Il n'avait d'yeux que pour cela. Au fur et à mesure, il tombait dans une décadence incroyable. Ses parents aviennent finis par le lâcher, l'abandonner face à la vie. Il voyait les choses comme elles étaient, sans recul. Il avait bien compris qu'ils n'avaient d'yeux que pour Saya, cette petite sœur qu'il avait tant aimé et qui maintenant, détestais du plus profond de son être. La fille si parfaite, si joyeuse, si sérieuse. Les disputes étaient de plus en plus quotidienne entre les deux, jusqu'au point de non-retour. Kin avait ainsi tassé un trait sur sa relation avec elle. Il errait dans les rues, se tatouait des symboles incompréhensible, devenant le parfait opposé de sa chère sœur. Son but étant de continuer dans les sciences humaines, dans la compréhension de la douleur et surtout, de l'étude des hommes en général. Il enchaîna les petits boulots afin de louer un chez-soi qui en réalité n'était qu'un lieu où il laisserait libre court à ses études. Peut à peu, cet appartement n'était devenu qu'un lieu de défonce à plusieurs types de drogues tout en continuant sa frénésie et sa folie dans ses recherches.

Lorsque Kin avoisinait les 21 ans. Il était rentré dans un gang. Il n'avait pas d'amis, se débrouillait avec ses petits boulots et ses deal de drogues en tout genre. Il enchaînait les histoires de cul sans lendemain, sans sentiments, sans rien. Il commençait déjà à toucher de près ou de loin aux organes humains, sachant que ça pourrait rapporter plus que la drogue, d'autant plus qu'avec ses maigres compétences en chirurgie, il serait plus que dans son élément. Aidé par des ouvrages volés à sa mère ou simplement ses recherches en biologie. Bizarrement, il était regardé avec toujours autant de condescendance par les gens de son gang. Cela lui importait peu. Ses yeux, injectés d'une encre rouge, son corps remplis de tatouages plus inquiétants les uns que les autres, ses piercings nombreux et sa coiffure plus ou moins inhabituel faisait de Kin un personnage des plus bizarre. Il n'était pas spécialement beau ni laid, il était lui et inclassable. Son caractère n'avait pas beaucoup plus bougé. Néanmoins, quelque chose en lui était plutôt étrange. Un semblant de folie. Une attitude inhabituelle. Depuis que Kin avait touché au sang, aux organes il avait quelque peu disjoncté. Dans son appartement, des organes étaient exposés un peu partout, des papiers en vrac, des morceaux de schémas, des expériences, une échelle de douleur. Mais tout cela, personne ne le savait. Il avait en lui une rancœur, une haine et une horreur inclassable. Il était amoureux des os, de la chair en soit. Néanmoins, un jour, une troupe d'individus s'avança vers lui un air menaçant. Il se rappelait de leurs insultes, de la brillance de leurs armes sortant de leurs manteaux. Deux coups. Un raté. L'autre, laissant partir une balle à une vitesse incroyable perforant avec justesse et précision le genou de Kin. Il courut, il se déboîta la jambe à plusieurs reprises, il était à l'agonie dans une ruelle sombre. Il patienta, se fit un garrot comme il put, boita jusqu'à un endroit qui lui était peut familier, mais qui lui permettrait néanmoins d'avoir de l'aide. Il sonna, Saya lui ouvrit.

Aujourd'hui, Kin laisse de temps à autre cette folie du sang, des connaissances atroces et ses pulsions morbides sortir de son esprit sur les cadavres de ses victimes. Concernant sa sœur, il se sent mitiger, mais passe souvent près de son appartement pour vérifier que tout aille bien. Il en profite d'ailleurs pour y entrer à l'improviste. Saya connaît le gang dans lequel il est, mais ignore tout des pratiques barbares et des pulsions étranges de son frère.

HISTOIRE ; On dit que les yeux son le reflet de l'âme, mais je n'ai plus d'âme depuis longtemps.


Le présent est écrit en Italique.
Le passé est en écriture normale.


La pluie faisait rage dehors. Le crépitement des gouttes venant se fracasser sur le devant de la fenêtre était le seul bruit venant briser le silence mortuaire de l'appartement dans lequel se tenait Kin. Trempé, il prit place sur le canapé neuf. D'une main tranquille, il releva délicatement ses cheveux humides, prit de quoi les attachés, laissant son visage nu. Quelques gouttes vinrent doucement rouler le long de ses traits. Il sortit une clope de son paquet et l'alluma. Lorsqu'il fut dans une position confortable ( c'est-à-dire en prenant tout la place sur le canapé et les pieds sur la table basse), il se mit à réfléchir. Visiblement, il était sous l'emprise d'une relative mélancolie. Il retraça sa vie.

Grand soleil, Kin petit est dans son lit. Il se releva doucement de son sommeil. Le réveil sonne, Saya se trouve de l'autre côté de la pièce, elle endormie. Il se leva et s'avança discrètement du lit de sa sœur. Il lui bondissa dessus à plat ventre, elle se retourna en hurlant. Il lui sourit, elle lui sourit, ils rirent.
Début de matinée, Kin petit est avec sa sœur dans les rues de Tokyo. Ils arrivèrent doucement jusqu'à la petite école. Saya alla en direction de ses amies, Kin en direction d'un arbre. Le désir d'avoir une relation avec qui que ce soit ne l'intéressait guère. Il marcha sans but, tel un fantôme dans cette vaste cours de récréation. Il trébucha et tomba a terre. Son genou était en sang. Il ressentit une grande douleur. Il écarquilla ses yeux, ne comprenant pas ce qui venait de se passer. Kin appuya avec fermeté sur sa plaie ouverte. Il comprit, il aimait comprendre. Le brouhaha des enfants jouant entre eux cacha les bruits de pas venant de derrière lui. C'était l'Homme.

Kin se leva, il se déteste de repenser à lui. De revoir cet homme. Un long frisson suivit le long de son dos. " Enfoiré ".

" Qu'est-ce que tu veux ?

- Hey, on peut devenir ami ! J'ai quelques années de plus que toi, mais tu m'as l'air différent. "

Kin avait une admiration hors norme pour lui, il aimait passer du temps avec. C'était comme un grand frère qu'il n'aurait jamais eu. C'était devenu des amis. Ils avaient leurs rituels. Le vélo le samedi matin, l'après-midi goûter. Le dimanche matin, jouer dans le parc de la ville ensemble. Ils parlaient parfois de leurs goûts musicaux, des cours, de leurs passions. Même si Kin avait du mal avec la sociabilité, ils avaient tout deux lié une amitié forte. Du moins, c'est ce qu'en apparence tout cela aurait pu signifier.

Un an plus tard. Presque nuit dans une ruelle de Tokyo.

" Lâche moi ! Je dois rentrer à la maison, maman va s'inquiéter et....

- Kin, tu es mon ami non ? Laisse-moi te montrer comme je t'aime".

Main tirant les cheveux, main tenant la nuque, langue dégeulasse sur la joue, corps contre corps, douleur immense de plusieurs minutes en bas du dos. Silence absolut, nu dans une rue, Kin est seul.

Les années passent. Kin se mit de plus en plus à sécher les cours. Rien ne l'intéresse si ce n'est la biologie et les études humaines. Il fuit les autres, il fuit la vérité, il fuit les études, sa sœur. Kin n'a besoin de personne à cet âge-là. Il déteste les humains et éprouve une telle envie de trifouiller en eux. Il est curieux, curiosité morbide pour certains. Kin devint fermer, froid. Il perd alors tout ce qui permettait de l'identifier. Il est devenu une flamme éteinte, un fantôme, un simple jeune homme perdu et tarifié. Ses parents ne l'aident pas, ses parents n'ont plus rien à lui offrir. Il est seul, définitivement. Sa sœur devient la chouchoute. Rien de bon à en tirer. Kin est abandonné face à la vie.

La mâchoire de Kin se mit à se serrer de colère lorsqu'il pense à ça. " Il m'a tout prit, mon innocence, ma jeunesse, mon envie, ma vie. "

Kin devient peu à peu un malfrat des mauvais quartiers, enchaînant les petits boulots, vend des drogues pour subvenir à ses besoins. Il se fait tatouer des messages subliminaux, des messages de sens pour lui et seulement pour lui. Il défie également la douleur en ayant de plus en plus de tatouages, de piercings et fini par ce tatoué même la cornée. On dit que les yeux son le reflet de l'âme, mais je n'ai plus d'âme depuis longtemps. Il rentre dans un gang. Il devient membre à part entière. Kin se rend compte de quelque chose très vite. Il est lassé du trafic de drogue et fini par s'essayer à l'assassinat et donc, à la récupération d'organe sur les macchabées.

Kin sourit un instant. Il repense à ses débuts, à son stress. Aujourd'hui, c'est une passion.

Kin est adulte. Il marche en direction d'une possible prochaine cible. Trois mecs l'attendent. L'un sort son gun, la lumière grésillante du lampadaire au-dessus d'eux émet un reflet sur l'arme maintenant pointée sur Kin. Il court. Deux balles partent. L'une frôle son oreille, le sifflement était d'une telle puissance qu'il entailla légèrement l'oreille de celui-ci. La seconde le touche. Une douleur délectable se repend dans son être. Il court comme il peut. Se cache à la moindre occasion. Son cœur bat la chamade. Sa tête lui fait mal, sa jambe aussi. Il va mourir. Kin eu le réflexe de faire un garot à sa jambe qu'il a déboîté à plusieurs reprises. Il se dirige péniblement et lentement vers un lieu presque familier.

Kin sourit de nouveau. " Qu'est-ce que je serais sans elle ? "

Il sonna à la porte. Saya lui ouvrit.

" Aide-moi.... S'il te plaît. "

Saya s'avança d'un pas et prit le poul avec un air détaché. Elle le tira par la suite dans son appartement. Méticuleusement, elle se leva, laissant Kin au sol et alla cherche une pince à épilée, du fil et une aiguille. Elle plaça la pince sous le gaz chaud et s'approcha de la jambe de son frère.

" Bouge pas. "

Elle retira la balle de son genou. La douleur était immense, mais Kin ne broncha pas. Elle raccommoda la jambe de celui-ci avec précision.

" Qu'est-ce que tu fais là ?

- J'ai eu besoin d'aide.

- Génial, au bout de six ans, c'est sympa d'avoir de tes nouvelles.

- Saya, je ne suis plus celui que tu connais. Je... Je fais partit des Omega. Si je ne t'ai pas donné de nouvelles, c'était pour te protéger.

- Et te voilà qui réapparaît couvert de sang et ramenant sûrement par la même occas' tes agresseurs, quel grand frère dévoué !"

Plusieurs questions furent posées ensuite. Kin y répondit tout en gardant son travail secret pour beaucoup de raison que seul lui comprendrait. Saya prêta une chambre à Kin.
Le lendemain, matin, à la première heure, celui-ci était parti laissant plusieurs billets sur la table ainsi qu'un mot : " Ne me cherche pas, ne prends pas contact avec moi, je repasserais, promis. "

Kin sourit. Il songea aux nombres des fois où il fut mis dehors par sa sœur, insulté.

Kin un an plus tard, milieu de la nuit, sonne chez Saya. Elle ouvre.

" C'est qui lui ?

- Soigne-le, il achètera ton silence assez cher.

- Va te faire foutre.

- Il te paiera 3 fois plus que ce que j'ai payé.

- J'ai le droit à un s'il te plaît ?

Kin sourit.

- S'il te plaît ma chère et tendre sœur de toute ma vie.

Saya sourit.

- Je vais mettre un drap sur la canapé, tien le encore un peu. "

C'est ainsi que Kin amenait parfois ses compagnons se faire soigner chez elle.

Kin regarda autour de lui. Aujourd'hui, c'est un vendeur d'organe très bien jugé. Beaucoup le jugent comme complétement fou, mais il n'empêche que son travail est toujours bien exécuté.

" NON MAIS C'EST UNE BLAGUE ? KIN BORDEL T'ES TREMPE CASSE TOI DU CANAPÉ ESPÈCE DE GROS CON. JE VIENS DE L'ACHETER ET IL EST DÉJÀ FOUTU, DÉGAGES DE CHEZ MOI. "

Kin éteignit sa clope tranquillement en entendant les aboiements de sa sœur.
" Je comptais partir. À plus sœurette. "

Raven ; Majeur

Je profite de ses quelques lignes pour tout d'abord vous remerciez d'avoir lu ma prez jusqu'ici. Magnifique forum et des gens très sympas sur la CB. Ca fait plaisir merci à vous !
avatar
FT : Konpaku Youmu & Cho Ah
Crédit : Snow, Pure, Rinne, Kaya, Arashi, Gypso
Âge : 19 ans
Habitation : Son foyer familial à Asakusa, son appartement à Shibuya
Présentation : www
Fiche de liens : www
Autres comptes : Poussin
Messages : 189
D/5
Bienvenue !
Bonne chance pour la suite de ta fiche
avatar
FT : Uta - Tokyo Ghoul
Crédit : Gypso - Saya l Merci ♥
Âge : 26
Fiche de liens : Friends.
Autres comptes : Yun
Messages : 121
D/2
Merci beaucoup ! Plus que l'histoire et j'ai fini. Je croise les doigts pour avoir le gang que je veux ! ;)
_________________
♥:
 
avatar
FT : Eaque-Lost canvas
Crédit : Ma pote & Absinthe & Pure
Âge : 25 ans
Habitation : principale: Shibuya secondaire: Shinjuku
Autres comptes : Bookman
Messages : 511
D/1
Bienvenue parmi nous~❤️ et bonne continuation pour ta fiche


 je suis heureuse qui y a un autre taré que mon perso  le mien garde le squelette de son défunt amant dans un cercueil de verre et le tien aime les os

 ils risquent de s'entendre...ou pas....  avoir.


 bisous, j'aime le vava et encore bienvenue~❤️
_________________



Fanclub :
 
avatar
FT : Uta - Tokyo Ghoul
Crédit : Gypso - Saya l Merci ♥
Âge : 26
Fiche de liens : Friends.
Autres comptes : Yun
Messages : 121
D/2
Ahah ! Hâte de RP avec toi alors. Merci beaucoup pour tout tes beaux compliments. Concernant mon avatar, c'est Fang qui me l'a fait. En tout cas, plus on est de fous plus on rit n'est-ce pas ? :D
_________________
♥:
 
avatar
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 611
S/0
croa croaBienvenue sur Rift !

Mes jeux de mots sont toujours aussi nuls mais c'est pas grave c'est comme les cadeaux c'est l'intention qui compte ...
Avec Uta de Tokyo Ghoul je ne peux que succomber. En plus dealer d'organes c'est merveilleux on commençait à en manquer.
Ce début de fiche éveille mon intérêt. Hâte de la lire complète !
Sinon le destin a décidé de t'envoyer à OMEGA comme l'indique si justement la couleur de ce post. Félicitations

Si tu as des questions n'hésite pas !
Bon courage pour la suite de ta fiche ♥️
Invité
Bienvenue ! C'est vrai qu'il a l'air taré, mais ça ne m'étonne même pas en voyant Uta et dealer d'organes (non pas que ça ne me plaise pas, au contraire )

Courage pour la rédaction de ta fiche
avatar
FT : Uta - Tokyo Ghoul
Crédit : Gypso - Saya l Merci ♥
Âge : 26
Fiche de liens : Friends.
Autres comptes : Yun
Messages : 121
D/2
Bonsoir et merci à tous pour vous message. J'en profite pour vous annoncer que ma présentation est terminée !
_________________
♥:
 
avatar
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 611
S/0
Où t'as mis les patates(Où t'as, Uta ... désolé)

La réouverture d'Omega avec quelqu'un comme Raven ça envoie du lourd. Et forcément ça ravie nos petits cœurs.

Kin c'est le côté sombre et funeste d'Omega. Il fait partie de ces gens qui tuent et/ou dépècent des cadavres pour récupérer tout ce qu'il y a de valeur à l'intérieur. Il fait partie de ces gens qui n'ont aucune race et aucun problème à revendre des bouts de gens pour se faire de la tune. Son histoire est assez triste au final. Enfin pas triste dans le sens tragique larme tout ça, mais juste triste par son développement. Ce gamin était tellement doué en biologie qu'il aurait pu devenir un médecin ou un chirurgien réputé mais non. J'aurai pu dire qu'il a choisi la voie de la facilité mais ça serait faux. Il a juste choisi un chemin différent, semé de danger et menant à une vie probablement beaucoup plus courte que l'autre. Enfin pas trop courte non plus hein ça serait triste pour lui (et pour nous aussi parce qu'on veut en savoir plus).

Une autre partie que j'ai beaucoup aimé est la rivalité avec sa sœur Saya. Comme j'ai pas lu la fiche de Saya (shame) je ne connais pas encore son point de vue de l'histoire mais j'ai hâte de la lire pour la découvrir. Ce mélange de haine et d'amour fraternel m'intrigue et m'intéresse énormément. J'espère en découvrir plus aussi dans tes futurs rps  

Bref. Encore une fois bienvenue. Et si tu as des questions n'hésite pas ♥️


Avant d'aller arpenter les rues de Tokyo, n'oublie pas de recenser ton avatar. Tu peux aussi faire ta fiche de liens et poster une demande de RP ou répondre à une demande déjà faite.

Amuse toi bien parmi nous ♥️

avatar
FT : Uta - Tokyo Ghoul
Crédit : Gypso - Saya l Merci ♥
Âge : 26
Fiche de liens : Friends.
Autres comptes : Yun
Messages : 121
D/2
Hello ! Merci beaucoup pour la validationsm et pour tes beaux compliments. Ça me touche beaucoup. Je ferais de mon mieux pour être au niveau de vos attentes ! Des bisouilles
_________________
♥:
 
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum