Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

la haine sans le coeur {feat. Kerberos}
Scorpius
la haine sans le coeur {feat. Kerberos} Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
Scorpius
D/5



kerberos
la haine sans le coeur ;
T'as la rage qui monte, celle du foutage de gueule assurée. Tu ne comprends pas les gens, tu détestes faire des promesses et voilà qu'on t'oublie, qu'on t'envoie balader pour des conneries. Tu hais ça, tu détestes qu'on te rabaisse à ce point. Toi, le grand passionné des arts, tu trouves ça ahurissant qu'on vienne te réduire en poussière pour si peu. T'as la rage, la rage qui fait monter tes larmes. Mais retiens-toi Scorpion. La vie n'est pas prête d'être finie. Tu exploses une poubelle vide d'un coup de pied mal préparé. Tu détestes être comme ça. Tu as perdu du temps sur ta pitoyable vie, il était déjà 23h.

Tu prends le dernier métro sans réellement savoir où celui-ci va t'emmener. Pas chez toi : tu n'étais pas sur la bonne ligne. Ailleurs, c'est sûr. Shibuya te parlait, tu ne sais pas trop pourquoi. Peut-être que tu te laisses guider par les passants qui poussent le monde entier pour sortir du wagon. Alors tu suis les jeunes vers ce quartier flamboyant et larmoyant. Tu marches parmi la micro foule qui s'était formée, tu te fonds dans cette masse comme si tu n'étais plus là et tu viens à changer de direction, passant les ruelles éclairées par les néons des boîtes de nuit, des boutiques luxueuses ou encore des derniers restaurants encore ouverts. T'enfonce tes mains dans les poches de ton sweat. Il faisait encore froid, t'étais mal couvert mais la rage te réchauffait bizarrement le corps. Ah, tu t'arrêtes soudainement, Scorpius. Tu regardes autour de toi en te disant que putain, tu connaissais cet endroit. Tu voulais réellement aller là ? Ton corps l'a fait inconsciemment pendant que tu rageais dans ton cerveau. Pose toi, calme toi et respire un bon coup. Ca ne te rend pas moins tranquille, mais tu retrouves doucement ton esprit. Tu continues ton chemin en arrivant en face d'une habitation pas commune, et tu viens à frapper la porte de ta force de rageux.

- Kerberos, putain.

Tu frappes deux fois, trois fois, sept fois, puis plus rien.

- HIDEO OUVRE TA PUTAIN DE PORTE.

Tu respirais mal, beaucoup trop mal et ça te donnait des vertiges. Pourquoi t'es là déjà ?
Kerberos
la haine sans le coeur {feat. Kerberos} 437365Cheshireicon15
FT : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!
Crédit : Myself ; Onyx ; Acétone ; Karma ♡ & icon by Cheshire ♡
Âge : 25 y.o
Présentation : Astronaut
Fiche de liens : Constellation
Messages : 88
Kerberos
D/5

Music - La haine sans le coeur ft. Scorpius
Une longue soirée derrière les fourneaux, il était resté en cuisine au lieu de se montrer en salle. Le corps encore douloureux dû aux derniers événements, son visage est quelque peu marqué par la fatigue et c'était hors de question de montrer ce visage à la clientèle. Cela nuirait l'image de son restaurant ; il avait même mis de l'anti-cernes pour masquer les siennes qui était quelque peu creusé, au moins il était un minimum présentable face à son commis de cuisine et il avait bonne mine. Il n'était d'ailleurs pas rester jusqu'au bout, il avait laissé au sous-chef la responsabilité de fermé le restaurant pour ce soir. La fatigue le tenaillait beaucoup trop et c'était bien la première fois qu'il quittait son restaurant plus tôt.

Une fois au volant de sa voiture, il ne perdit pas de temps pour faire ronronner le moteur et quitter la place de parking. Les lumières des phares allaient de paires avec les couleurs de la ville et il traversa le quartier de Shibuya assez rapidement pour se rendre jusqu'à chez lui. Laissant sa voiture parmi les autres en sa possession dans le parking souterrain privé, il mit peu de temps à rejoindre son appartement.

Alors qu'il songeait déjà à l'idée d'aller de se rafraîchir les idées sous l'eau chaude de la douche, qu'il entendit des bruits sourds à l'étage où se trouve son penthouse. Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent lentement et il te vit toi ; frappant contre la porte d'entrée de son chez lui. Alors il s'avance vers toi, venant te frapper avec le dos de la main l'arrière de la tête. Te toisant longuement du regard et de toute sa hauteur.

« Je peux savoir ce que tu fous à gueuler dans le couloir et à marteler ma porte de coups de poings ? Préviens quand tu passes. » et il glisse l'une de ses mains dans sa poche, te poussant légèrement pour ouvrir la porte d'entrée. Puis il te tire à l'intérieur en attrapant l'un de tes bras sans demander ton avis, il n'allait pas te jeter dans l'ascenseur pour se débarrasser de toi. Même si il ne semble pas d'humeur, c'est simplement dû à la fatigue. Glissant une main dans ses cheveux, il retire ses chaussures à l'entré, allant ensuite posé son manteau un peu plus loin dans le salon sur l'un des fauteuils en cuir blanc.

S'installant finalement sur le canapé, sa main vient doucement masser sa nuque, se craquant légèrement les cervicales par la même occasion. Il a des nœuds dans le haut du dos, il aurait peut-être dû moins forcé sur la musculation ce matin. « Fais comme chez toi, tu connais la maison. Et explique-moi un peu la raison de ta venue. Je comptais aller prendre une douche et me coucher ensuite, donc ne me dis pas que tu passais simplement par là. » Parce qu'il aurait juste envie de te foutre dehors pour aller dormir.





_________________
FC:
 
Scorpius
la haine sans le coeur {feat. Kerberos} Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
Scorpius
D/5
[quote="Scorpius"]


kerberos
la haine sans le coeur ;
Tu ne t'attendais pas à ce qu'il arrive aussi vite. Kerbero avait la face d'un mort-vivant digne des films d'horreur, ça venait de te refroidir d'un coup pour une raison qui t'es complètement obscure. Peut-être que ça t'inquiétait, cette histoire de fatigue venant de Kerberos ? Peut-être. Dans tous les cas, l'homme à la chevelure aussi dark que son esprit te poussait en direction de son logement et tu te laisses faire, docilement parlant. Son appartement est toujours aussi parfait, mais un peu trop bizarre pour être vrai. Mais ce n'est pas un détail dont ton esprit allait se concentrer maintenant. Tu retires le masque que tu portes actuellement, l'air ici te paraissait pur et de meilleur qualité que dehors.

Kerberos s'installe sur son canapé et tu le fixais bêtement. Avant même de déclarer que tu es chez toi : t'avais déjà foutu trois petits pains dans ta bouche sans demander un quelconque avis au dieu de la maison. Le respect, tu le bouffes comme ces petits pains mais ce n'est pas comment si Kerbero n'était pas habitué à cette situation, mh ? Maintenant, il te demande pourquoi tu es là. Tu réfléchis en avançant vers sa personne, toujours avec 2 pains en bouche.

- Foir ta tête fient de mfee calmffer de mfafade.

Tu ne sais pas si c'était de la sincérité, une description de ce que tu ressentais, ou si tu voulais te rassurer sur la situation que t'étais en train de vivre. Y'a un peu de tout. Kerberos a ce pouvoir de te calmer rien qu'à sa présence et ça, c'était un mystère de la nature. T'avales ton dernier pain avant de regarder autour de toi.

- Je savais pas où aller. Si j'étais chez moi, j'aurais détruit tous mes meubles, donc je suis venu là.

Ca fait très "sous prétexte que je vais défoncer tous tes meubles qui ne proviennent pas tous de chez Ikea vu leur gueule". Mais tu sais t'abstenir (sauf à l'entrée), tu n'abîmes pas la demeure des gens. Tu ne sais pas être violent dans ce sens là. Tu fixe intensément Kerberos, tu l'observes ... Comme tu as toujours fait avec lui.

- T'as mal ?

T'avances derrière Kerberos et t'appuie bêtement sur les trapèzes musculaires du maître de la maison sans aucune gêne. Soit ça  fait mal, soit ça détend.

- J'te masse ? Par contre, j'risque d'être violent dans mes gestes. C'est soit ça, soit je prends un de tes meubles pour le balancer dans ta précieuse cuisine deluxe 2.0 . Au choix.

T'esquives pas mal de chose, n'est-ce pas ?
Kerberos
la haine sans le coeur {feat. Kerberos} 437365Cheshireicon15
FT : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!
Crédit : Myself ; Onyx ; Acétone ; Karma ♡ & icon by Cheshire ♡
Âge : 25 y.o
Présentation : Astronaut
Fiche de liens : Constellation
Messages : 88
Kerberos
D/5

La haine sans le coeur ft. Scorpius
Il pensait pouvoir se relaxer un minimum malgré ta présence dans son entre. A peine le regard relevé vers toi pour t'observer un instant, qu'il vit rapidement tes joues remplies de nourriture que tu avais probablement prit sur le buffet du salon ; ce qui lui faisait indéniablement pensé à un hamster qui s'était empiffré de graine de tournesol. Et ce n'est qu'un regard dépité qui ne fait qu'accentuer les traits de son visage fatigué. Tu marmonnes dans un jargon japonais incompréhensible, mêlé à tes mâchouilles de la nourriture que tu avais engouffré dans ta bouche. « Parle ou mange, mais choisi abruti, j'ai rien compris. » La délicatesse piétiné, il l'avait laissé sur le pallier de sa porte d'entrée.

Et il soupire un peu, se lovant dans le fond de son canapé en écoutant ta soi-disant explication de ta présence en ces lieux. Il ignorait comment prendre ce que tu venais de lui dire dans un premier temps, bien trop fatigué pour répliquer à nouveau, ce n'est qu'un léger haussement d'épaules qui fit guise de réponse. Alors qu'il y aurait encore quelques secondes, il t'aurait probablement mis à la porte si il ne s'était pas déjà installé, mais il a l'incroyable flemme de bouger.

Étant prit d'un léger sursaut lorsqu'il sent tes mains se poser sur ses épaules -dû à Morphée qui avait tenté de l'attirer- ; il bascule légèrement la tête en arrière pour t'observer de ses yeux dorés. Un sourire amusé se dessine sur ses lippes à tes mots, retenant même un rire au fond de sa trachée. « Me faire mal avec tes doigts de fées ? Tu risquerais plutôt de te casser quelques phalanges. » Et il remet sa tête droite en soupirant légèrement, il ne repousse pas tes mains, tu as déjà maintes fois jouer les masseurs et dans un sens, même si il ne devrait pas, il a confiance.

« Et t’arrives probablement pas à me soulever, donc oublie les meubles, tu risquerais de te casser le dos avec ta force de mouche. » Une légère pause, il glisse une main dans sa poche pour attraper son briquet, ainsi que son paquet de clope, en allumant rapidement une qu'il vient placer dans le creux de ses lèvres. « Et si tu touches à ma cuisine, on ira vendre l'un de tes reins au marché noir ou je te remplace avec mon sac de frappe. Te cogner arriverait probablement à me détendre. »

Parce que l'idée de te frapper à nouveau serait presque tentant.





_________________
FC:
 
Scorpius
la haine sans le coeur {feat. Kerberos} Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
Scorpius
D/5



kerberos
la haine sans le coeur ;
Tu ne sais pas si tu dois foutre Kerberos KO en lui craquant sa nuque de façon fatale et gracieuse, ou si tu plantes tes ongles d'une longueur douteuse dans sa peau pour lui faire ravaler ce qu'il vient de sortir. Certes, tu n'as pas la force d'un géant, à défaut d'être raisonnablement grand pour un homme.

Bon en fait, tu lui plantes quand même tes ongles dans sa nuque parce qu'il continue avec ses conneries de ta force de mauviette. Le poids d'un homme, c'est pas le même poids d'une table de chevet Ikea, faut pas déconner non plus. Et puis tu tiens trop à tes organes pour les vendre au marché noir.

- Je n'ai peut-être pas de force, mais je suis le petit coin de meuble très chiant qui vient dire coucou à ton orteil quand tu ne sais pas où foutre tes pieds.

Oui, tu étais de ce genre là. Le genre de gars qui va faire souffrir discrètement les gens quand ils t'irritent au plus au point. Par contre Kerberos t'irritait constamment mais à croire que ton esprit pardonnait tout ce qu'il faisait. En même temps, tu étais bien obligé : ce n'est pas un ennemi pour toi. Ami ? Tu ne l'admettras jamais.

Tu commences ton massage calmement après avoir fini de marquer kerberos de tes ongles tranchantes.

- D'où tu vas vendre mes organes ? T'es qu'un bourgeois pleins aux as. Vole pas l'argent aux pauvres, s'vous plait.

Si il peut bien avoir une baraque comme ça, il peut très bien se démerder pour avoir une nouvelle cuisine. Il ne connait pas le délire de la pauvreté, de vivre in-extremis dans une société stricte et à deux doigts de te jeter du haut d'un toit. Bizarrement, t'as réussi à tenir depuis tout ce temps, tu peux exercer ton métier même si tu ne gagnes pas beaucoup, voire très peu. Rien que d'y penser, ça t'énervait et tu massais beaucoup trop fort la nuque de Kerberos sans forcément le remarquer.

- Y s'passe quoi dernièrement chez nous ?

Tu parlais d'Omega. Pas que tu t'intéresses au gang mais t'étais pas le plus actif, et Kerberos était the référent pour savoir les dernières nouveautés de ton gang. Qui sait si une guerre se prépare, un attentat, une connerie de ce genre ?

En vrai, t'avais besoin d'avoir les idées ailleurs.
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum