Le Deal du moment :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, ...
Voir le deal

Le journal de la Fuji TV
Fahrenheit
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 613
Fahrenheit
S/0
on airVoici le journal de la Fuji TV, actuellement présenté par Ophélia.  Le journal de la Fuji TV 2386599915

INRP - Il s'agit d'un journal d'informations diffusés tous les jours à la télévision et en live sur le site de la Fuji TV, n'importe qui peu donc le voir tant qu'il a accès à Internet ou à une télévision.

HRP - Le journal est posté tous les débuts de mois et fait le bilan des derniers événements inrp.

Merci de ne pas répondre à ce sujet.
Ophélia
Le journal de la Fuji TV BEcNWX2
FT : elizabeth // bioshock infinite
Crédit : fahrenheit & jiji
Âge : 28 yo
Habitation : harajuku
Présentation : www.
Fiche de liens : www.
Autres comptes : nótt
Messages : 35
Ophélia
C/5


March in the rain—ft. youSourire aux lèvres. Maquillage et coiffure impeccables comme toujours. Ophélie Kirishima entre en scène, sur sa scène. Celle des projecteurs et des caméras. Des informations et des faux-semblants. Tous ses journaux sont intéressants car la femme sélectionne les sujets avec soin. Elle sait ce que veulent les spectateurs : un soupçon de larme, une pincée de meurtres et beaucoup de drames. Les bonnes nouvelles n’intéressent personne.

Générique.

« Mesdames, messieurs, bonsoir. Voici les actualités de ce jour. L’information est tombée en début d’après-midi sur les réseaux sociaux avant d’être confirmée par les autorités, le chef du gang Meiji a été retrouvé mort dans une ruelle. Celui que l’on surnommait Délico à défaut de connaître son vrai nom, dirigeait ce groupuscule anarchiste depuis qu'il l'avait fondé. Personne ne sait qui prendra sa relève mais déjà de nombreuses personnes crient victoire après cette annonce inattendue. Cependant, et c’est une information exclusive pour la Fuji TV, Délico était bien plus qu’un simple chef de gang, il s’agissait en réalité d’une taupe du Shinsengumi, infiltrée dans le monde des gangs pour le détruire de l’intérieur. Nous diffusons cette information avec l’autorisation des autorités bien entendu. Monsieur Kobayashi, bonsoir. Merci d’être avec nous. Vous êtes professeur en sciences politiques à l’université de Tokyo, et vous avez très largement étudié les gangs au cours de votre carrière. Première question, pouvons-nous prévoir les conséquences de la mort du chef des Meiji ? »
Un homme avec des cheveux grisonnants, présent depuis le début sur le plateau, regarde dans les yeux la présentatrice et lui répond : « Merci de me recevoir madame Kirishima. La question est complexe et on ne peut faire que des suppositions. Cependant, il est certain que Meiji mettra du temps à se remettre d’une telle perte, car Délico avait fondé le gang et en était une pièce centrale. Mais le plus complexe pour eux sera d’accepter que leur chef fût en réalité un infiltré du Shinsengumi, et qu’ils se sont faits manipulés pendant des mois. Cette faiblesse passagère du gang pourrait leur coûter cher dans le conflit qui fait rage, et d’autres gangs pourraient y voir une opportunité d’éliminer ce nouveau-né un peu trop bruyant à leurs yeux. »
La journaliste acquiesce et reprend la parole. « Votre point de vue est intéressant. Pensez-vous que les autres gangs pourraient s’allier pour éliminer Meiji ? Après tout, ces membres anarchistes pourraient tous être perçus comme des taupes du gouvernement désormais. »
L’homme réfléchit quelques secondes avant de dire : « Cela paraît peu probable. Les attentats ont déchiré le peu d’alliances que l'on avait pu noter, si on peut les appeler ainsi. Même si Meiji est considéré comme un groupe au service du Shinsengumi, je pense que chaque gang cherchera à s’approprier le mérite de leur annihilation pour le prestige. Une alliance me paraît donc improbable, au moins à l'échelle de tout un gang. Néanmoins que quelques membres de gangs rivaux fasse un trêve pour éliminer des Meiji c'est possible oui. Par ailleurs, il n’est pas certain que tous les gangs voient les membres de Meiji comme des personnes à la solde du gouvernement. Encore une fois ce ne sont que des suppositions et il est très compliqué de prévoir comment régiront les gangs. »
Ophélia respecte son interlocuteur. Ne le coupe pas alors que son interview est plus longue que prévue. « Merci beaucoup professeur pour ces explications. Comme vous l’avez dit, un double attentat a secoué la ville il y a quelques jours maintenant. Le nombre de morts et de blessés n'est toujours pas officialisé par le gouvernement, raison pour laquelle nous ne donnerons aucun chiffre, mais les scènes dignes d’un champ de bataille laissent craindre le pire. Par respect pour les victimes et leurs familles nous ne montrerons aucune image de ce qu'il reste de la célèbre boîte de nuit l’Ocean Eleven et du bar tout aussi célèbre le Stray Wolf, connus dans tout le pays pour être des lieux très prisés de la vie nocturne mais surtout les quartiers-généraux d’Exodus et d'Oméga. Depuis notre édition spéciale des informations nous sont parvenues. Nous savons que les attentats étaient signés. Un S au Stray Wolf et un smiley jaune symbole de Meiji à l’Ocean Eleven. Nombreux sont ceux qui accusent déjà le Shinsengumi et les terroristes de Meiji d’être responsables de ces massacres, mais tout ceci paraît précipité. Rappelons qu’une précédente explosion avait choqué la ville il y a quelques temps, détruisant un kombini dans le quartier d’Ikebukuro. Peut-être y a-t-il un lien entre les deux événements ? »
La femme reprend son souffle quelques secondes. Jette un œil à ses papiers et regarde à nouveau la caméra. « Gang toujours. Nos journalistes ont appris de sources sûres que le chef du gang Exodus, Takeshi Nishimura dit Karas, avait été arrêté par le Shinsengumi. Il se trouve, à l’heure où je parle, détenu dans la prison de haute sécurité de la ville pour un interrogatoire. Nous savons par ailleurs qu’il n’a pas été embarqué seul. L’identité de la deuxième personne nous est cependant inconnue. Les motifs de cette arrestation majeure n’ont pas été communiquée, mais il paraît étrange que les autorités arrêtent un chef de gang, figure majeure de la pègre, pour rien, avec le risque de provoquer une recrudescence des violences dans la ville. Tout ceci a peut-être un lien avec les attentats, à moins que ça ne soit autre chose. L’identité de l’autre personne pourrait certainement nous mettre sur la voie. Ce n’est qu’une supposition mais il serait logique de croire qu’elle est, elle aussi, mêlé au mondes gangs. Les jours prochains devraient nous apporter des réponses. Comptez sur nos équipes pour suivre attentivement ce sujet et ses répercussions. »
Tourne la feuille. « Un fait divers maintenant, qui pourrait faire beaucoup de bruits d’ici peu de temps. Un employé de l’université qui a souhaité rester anonyme nous a rapporté qu’une quantité importante de produits chimiques a disparu des laboratoires. Ces stocks, pourtant gardés sous étroite surveillance, pourraient avoir été volés par des trafiquants pour être revendus à prix d’or au marché noir. Nous n’avons pu connaître la liste précise de ces produits, mais croyez que nous faisons tout pour vous tenir informé. La présidence de l’université n’a pas souhaité répondre à nos sollicitations. »
Pause. Souffle. « Bonne nouvelle. Les travaux de rénovations de la Skytree avancent bien. Un reportage de Tamura-chan. »
Les regards ne sont plus sur elle pour quelques minutes. Des images de la Skytree détruites puis du chantier de reconstruction en cours sont diffusées. Une voix féminine en off raconte :
« La Skytree, symbole de la ville de Tokyo, presque détruite par une terrible explosion il y a quelques mois, retrouve peu à peu sa forme d’origine. Le chantier est titanesque. Il faut vérifier la structure, consolider les fondations qui ont été affaiblies et réparer les dégâts bien entendu. Des centaines d’ouvriers travaillent nuits et jours pour remettre en état l’édifice pour le plus grand plaisir des touristes mais aussi des tokyoïtes. En effet, depuis que la tour de radiodiffusion est hors-service des problèmes de communications se font ressentir dans toute la ville, et nombreux sont ceux qui se plaignent du manque de réseau dans le quartier ou de l'impossibilité de capter certaines chaînes de télévision. Le gouvernement de la ville l’assure, tout est mis en œuvre pour que les services retournent à la normale le plus vite possible. La fin des travaux est prévue pour la fin du mois. »
Bientôt.
« Avant de vous quitter, la police nous a demandé de faire passer un message à l'attention des habitants de Tokyo. Plusieurs personnes leur ont signalé avoir perdu leur portefeuille avant de découvrir quelques jours plus tard qu’elles avaient été victime d’une usurpation d’identité. Si vous pensez avoir égaré vos papiers d’identité ou votre carte bancaire, prévenez immédiatement les autorités et faîtes les démarches nécessaires. »

Il est l'heure.
« C’est la fin de ce journal. Merci de l’avoir suivi. Bonne soirée sur Fuji TV. »
Sourire sur ses lèvres carmin.
Coupez.
Code by nutty—   color #FF6B98—  
_________________
ophélie kirishima
grief is a house that disappears each time someone knocks at the door
a house that blows into the air at the slightest gust

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum