Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
4.99 €
Voir le deal

Terreur & Explosion {Aquamarine}
avatar
Invité

Terreur & Explosion


Feat Aquamarine



Aquamarine. Ledger répétait ce nom depuis la réunion des Meijis. Il n'avait pas une grande mémoire malheureusement, donc il fallait se faire violence. Ce type avait l'air sympathique, Kosei l'avait déjà aperçu et en avait beaucoup entendu parler. Un autre façonneur. Ça court les rues dans leur gang, mais les bons sont rares. Et Aquamarine en était un. Il ne percevait pas ses mécanismes de la même façon que Ledger, qui y laissait courir son imagination, mais ses résultats étaient toujours bons contrairement à l'apprenti. Apprenti en progrès cela dit, rendons à César ce qui est à César. Mais du coup lors de son bref exposé auprès des leurs, le brun avait proposé d'apporter sa pierre à l'édifice, de l'épauler et surtout … de lui fournir du matériel. Ce qui en soit était une aubaine pour l'étudiant qui allait se faire chopper sous peu.

Le voila donc à se rendre dans le sud de Tokyo, et plus précisément dans une usine désaffectée. Aqua ne serait pas du gang, Ledger n'aurait jamais accepté de se rendre là-bas. Même si l'idée avait été trouvée d'un commun accord après une courte réflexion. Naïf, le façonneur pensait s'y rendre à pied. En même temps quand t'as pas le permis et que tu ne te vois pas voler une moto pour un aller retour, tu fais comme tu peux. Et puis la distance semblait ne jamais s'effacer, c'était rageant. Comme si sa destination se payait sa tête et reculait au fur et à mesure. Il avait tenté le stop, mais sa gueule ne semblait pas inspirer la confiance. Donc il s'était résolu pour les transports en commun. Et il était finalement arrivé à la fin de son périple, non sans mal.

L'endroit foutait la gerbe. C'était sale, flippant et plein de flotte. Par contre pour le coup, désert. Parfait donc. Dans un premier temps ils partageraient chacun leurs informations (l'un ses plans, l'autre ses pièces), puis ils tenteraient quelques assemblages avant de faire des tests. Rien de plus banal. Mais Kosei n'avait pas prévu de tomber sur une entrée murée. L'envie de tout faire péter faisait son chemin dans son esprit. Mais la bâtisse n'avait pas l'air stable, et il risquait de tout prendre sur la gueule. Une flèche peinte en blanc indiquait de passer par le toit. Bon. Il entama l'escalade de la structure, et attendit bien sagement sur le toit tout en contemplant difficilement l'intérieur. La lumière y était bien peu filtrée, et le décors ressemblait beaucoup à un Call of mode zombie. Peu engageant. Non vraiment, il était bien sur le toit.

" - Putain c'est la merde, on a mal choisi le spot. "


Ah. Soit plusieurs petits Ledger cyniques se trouvaient en bas, soit l'immense pièce était vide. En tout cas la phrase résonna plusieurs fois. Donc pour la discrétion, on repassera. De toute façon Aquamarine devrait sûrement passer par là, ils aviseraient ensemble de ce qu'ils feraient. Se geler les miches dans l'eau croupie à la lumière de quelques rayons de soleil, ou rester à l'air libre, bien à découvert pour leurs petites magouilles. Malgré tout Ledger était bien tenté de descendre. Pas par montée soudaine de courage, mais plus par intérêt. Une ancienne usine, ça contient forcément du vieux matériel et donc des pièces intéressantes à récupérer. Une petite excursion rapide pourrait leur être favorable.

Un coup d’œil à son téléphone. Pas de réseau. Et il était en retard. Si ça se trouve son comparses était déjà en bas, à l'attendre. Et si ça se trouve, son comparse était en bas, mort d'une crise cardiaque à cause de la voix forte de son pote qui avait hurlé une connerie deux minutes avant. S'il avait survécu il ne devrait pas tarder à venir le chercher. Ou alors lui aussi était à la bourre. Trop d'incertitude. Trop d'angoisse dans ce lieu. Trop d'inconfort. Trop d'anxiété. Au fait, c'est quoi déjà son nom au copain façonneur ?
Aquamarine
(c) pizza planet
FT : yamamoto takeshi
Crédit : ataraxie (+ uchihah) / crescendo
Âge : 20
Présentation : présentation
Fiche de liens : rs
Autres comptes : chiharu
Messages : 68
Aquamarine
D/5
Aquamarine aimait les secrets. Il les aimait non par goût du mystère, mais comme un mécanisme de défense qui lui permettait de se protéger. Il avait beau savoir que cela ne fonctionnait guère, que toute sa vie pouvait être mise sous le feu des projecteurs pour qui cherchait vraiment, il continuait de compter sur cette illusion. Mais Aquamarine n'était qu'un jeune homme, un Chiaki qui craignait simplement les rejets.
Meiji avait changé cela ; lui avait donné une place, une forme d'espoir. C'était la raison pour laquelle il t'avait proposé son aide, et avait accepté de temontrer où il se procurait ses propres matériaux. Aquamarine avait l'air d'un solitaire, mais il y avait dans les rues de cette ville des gens qui l'appréciaient, et qu'il appréciait tout pareil. Sans doute en savaient-ils trop sur lui ; il ne s'en souciait pas vraiment. Dans la rue, la règle du silence était partagée par tous ceux qui n'avaient pas de toit sous lequel dormir.
Des gens dormaient parfois dans l'usine. Aquamarine y avait lui-même passé plusieurs nuits ; l'endroit était sale, mais les murs protégeaient bien du froid en hiver et offraient une certaine barrière contre le bruit. Lui-même y avait passé plusieurs nuits, et il ne pouvait s'empêcher de penser à ce lieu sans une pointe de nostalgie. Il le connaissait bien, savait comment contourner l'entrée murée en empruntant un autre passage - mais il songea alors qu'il aurait t'indiquer quel chemin emprunter. Tant pis ; il était un peu en retard et tu étais sans doute déjà en place. Il te présenterait des excuses pour l'inconvénient.

Ce fut avec presque de dix minutes qu'Aquamarine qu'arriva au lieu de rendez-vous. Tu lui parus un peu réservé, et il ne parvient pas à déterminer si tu es en colère ou simplement mal à l'aise. Pardon pour le retard ! J'ai oublié de regarder l'heure... Ce n'était pas un mensonge, il n'avait pas pensé à vérifier le temps qui lui restait, parce qu'il était en train de travailler sur son dernier modèle. Aquamarine prenait toujours son temps, il refusait de travailler dans la précipitation, car s'il y avait un problème avec sa bombe, la responsabilité était sienne. Il ne voulait pas commettre d'erreurs qu'il pouvait facilement éviter. Heureusement, j'ai prévu large. On doit rencontrer un de mes interlocuteurs dans une dizaine de minutes. Est-ce que ça va ? Je suis désolé,
j'aurais dû te dire comment rentrer facilement dans le bâtiment, il y a un passage dérobé que les SDF empruntent.
Aquamarine n'avait pas honte de te le dire, ce n'était pas un secret qu'il avait gardé. Il n'avait pas considéré que c'était gênant : après tout, s'il avait dormi dans la rue, c'est qu'il l'avait mérité, non ? Ça va ? Pas trop difficile ?
avatar
Invité

Terreur & Explosion


Feat Aquamarine



Il se gelait les miches sur ce putain de toit. Et Aquamarine (c'était ça son nom !) était sorti de nulle part, tranquille. Ledger regarda à droite et à gauche. Putain mais par où il était monté ? Ce type était magicien ? Il sourcilla en apprenant qu'ils allaient rencontrer un "interlocuteur". Ah. C'était pas prévu au menu de Kosei ça. Il regarda sa propre tenue. Bof. Clairement pas pro, mais pas clodo non plus. Ça passerait sûrement. Aussi futé soit-il pour concevoir ses mécanismes, en terme de relations humaines le façonneur n'était clairement pas une flèche. Le message subliminal d'Aqua ne parvint pas à ses oreilles. Lui aussi savait par où passaient les SDF à l'hôpital miteux non loin, sans pour autant avoir arpenté les rues. Lui qui avait toujours grandi au sec, dorloté et bien nourri.

" - Pas de soucis pour le retard. Mais ça craint un peu ici … j'me caille en plus, comment on descend ? Tu connais pas un endroit un peu plus sec ? "


Ledger se pencha et s'appuya sur ses cuisses. Non vraiment, il n'y voyait pas suffisamment en bas pour voir un quelconque passage dérobé. Mais si Aqua lui avait donné rendez-vous ici il avait sûrement une bonne raison, et devait bien connaître les lieux.

" - Ça va. Et toi ? C'est qui cet "interlocuteur" ? Je pensais que tu venais te servir gratos. Y a des règles ici ? Des trucs que je dois savoir pour éviter qu'on se fasse bouffer ? "


Tout bordel est organisé, à sa façon. Et en bas c'était clairement un foutoir que Ledger ne saisissait pas. Si des mecs vivaient ici, dans la misère qui plus est, il y avait forcément des codes, des normes à respecter. Et gaffeur comme pas deux, le façonneur préférait être briefé avant de rencontrer ce type mystérieux. Il s'imaginait déjà manquer de respect envers le contact d'Aqua, et finir attaché à un élastique à pendouiller dans le vide. Par ce trou où il était actuellement penché. Peut-être que Ledger aurait du prévenir son collègue pour ses conneries à répétition, histoire qu'il soit prêt à rattraper le coup. Il s'accroupie finalement, attendant d'en savoir plus sur la situation.

" - J'ai ramené quelques plans aussi, je pense qu'avoir ton avis ferait pas de mal. Tu as l'air plus posé et réfléchis que je ne le suis. Si ça pouvait éviter de péter entre les pattes des copains ce serait cool. Avant je demandais à Del' mais maintenant ... "


Ouais. Parce que même avec des tests, on était concrètement jamais sûr de rien. Et Aqua semblait toucher sa bille comme on dit. Tandis que Ledger … autant parfois ses bordels relevaient du génie, autant d'autres fois … il se retrouvait à se scotcher des bouts de peau pour ne pas aller à l'hosto. Que le créateur morfle, c'était une chose, mais hors de question d'infliger ça à la famille. L'évocation de Délico sapa le moral du façonneur. Lui qui considérait le leader comme un véritable gourou, il était tombé de haut. Mais ainsi va la vie ...
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum