Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde
avatar
Invité



Hiroki Nishimura

Atlas - 28 ans - Masculin - Exodus

Nationalité : Japonaise
Origine : Japonaise
Orientation sexuelle : Hétéro
Situation maritale : Il est en relation libre avec le monde
Situation financière : Modeste, je vide régulièrement mon porte-monnaie tortue
Job/étude : Bosse dans un garage, des fois, quand il y pense
Rôle au sein du gang : Bras droit d'Exodus
Taille : Le plus grand du monde
Corpulence : Parfaite
Cheveux : Blonds décolorés
Yeux : Envoûtants bb

Force : 3/5
Défense : 2/5
Dextérité : 1/5
Intelligence : 2/5
Charisme : 4/5
Social : 5/5

Au premier abord, Atlas est cool. Genre il parle à tout le monde, c'est un "bon vivant", il est drôle (sans forcément l'vouloir, tu vois le genre ? Tu te payes sa tête quoi), il est le premier à lever la main quand un poto a besoin d'aide ou pour les sales besognes. Il se tape de savoir si tu portes un slip ou un boxer. Il se fout de ta religion, de savoir si t'as des couilles en or ou si tu vies dans une poubelle comme un certain Meiji. Il attire les gens, tout simplement. Un mec charismatique, qu'on dit. Ça c'est l'Atlas que tu veux en face de toi.

Mais au fond, un mot trop haut et il part en cacahuète. Il est bagarreur le blondinet, il aime servir des salades de phalanges et des coups de tête à point. Non, c'est pas un cuisinier poète je t'arrête de suite. Au fond, il a des intérêts à protéger Hiroki. Ceux de son frère, ceux de son sang, ceux d'Exodus. Et pour ça, il est prêt à tout. A te faire un beau sourire tout en te jaugeant discrètement. A faire l'abruti tout en observant le type du Shinsen qui est au fond du bar. A profiter de ton moment de déprime pour t'introduire des idées à lui dans le crâne. Manipulateur ? Naaan … il se contente de se servir des gens pour arriver à ses fins, c'est tout. … Ouais, manipulateur. Et pas la peine d'essayer d'avoir un coup d'avance, Atlas a déjà tout calculé (ou du moins, il essaie). PERSONNE ne peut nuire à Karas, c'est même pas une règle de vie c'est sa Bible ! Parce que même s'il fait le clown et qu'il boit des coups avec toi, il est pro le blondinet.

Après, il reste humain. Et quel humain ! Un corps séduisant, une personnalité affirmée, un joli minois … et le voila lancé ! Un vrai baratineur ! Certaines apprécient, d'autres le trouvent lourd. Mais il persiste le bougre, parce qu'il est joueur. En revanche avec le "sexe fort" c'est une autre paire de manche. Il ne perd pas une occasion de prendre les gens pour des cons, c'est naturel. Plus fort que lui. "Eh mec, t'as pas vu un gringalet passer ?" "Bah si" "Il allait où ?" "Ça j'en sais rien" "… T'es con ou quoi ? Il était où ?" "En face de moi". Ou l'art et la manière 1) de faire perdre son temps aux gens, 2) de se payer leur tête, 3) de se foutre sur la gueule pour le plaisir. Ça lui vient tout seul en une fraction de seconde. Il est impulsif, qu'est-ce qu'il y peut ? D'ailleurs Nishimura père le lui avait assez reproché. "Plus tu agis vite, plus tu risques de passer à côté d'un meilleur contrat". Bah ouais. Quand on est intrépide on subit, c'est la vie.

Et sa vie, c'est son gang. C'est son frère. Il porte Exodus comme Atlas porte le monde. Il en est fier. Rien ni personne ne pourra plus les atteindre. Il y laissera sueur, sang et vie si besoin est, mais il sera le mur infranchissable qui empêchera son frère d'être atteint. Tuer ou être tué, c'est ainsi et il le sait. Sa loyauté étouffera probablement, ça aussi il le sait, et il en est fier. Atlas est brave, ça ne l'effraie pas. Et puis l'existence c'est fragile de toute façon, s'il peut dépasser les limites il le fera sans hésitation. Oui, la vie il la méprise. Tout comme il méprise ses ennemis. Il est suffisamment fort pour ça, il est le meilleur. C'est ce qu'on lui répète depuis toujours donc c'est forcément vrai. L’arrogance est sienne. Et malheureusement, elle est source de bien des maux.

Il n'est pas très équitable le blondinet quand il est question de se jauger. Si lui t'insultes ou se paye ta tête, t'avises pas d'en faire de même car sa colère est sans frontière. S'il pète une durite il peut vite faire rouler ta tête par terre. Il est sanguin l'Exodus, et il l'a déjà prouvé. Genre, tu as entendu parler du mec qui voulait refiler des infos sur un échange "équitable" entre un politicien véreux et Exodus ? Ouais nan, c'est normal. Et le mec qui a volé dans le butin du gang ? Ses os ont fondu dans un bidon près d'Akihabara. Ou le type mutilé d'un bras et d'une jambe qui pensait pouvoir vendre Karas au Shinsengumi ? Putain Atlas a bien tenté de laver ses fringues mais au final il a du tout brûler. Il s'arracherait le cœur lui-même pour Exodus si ça pouvait leur apporter gloire et immunité.

Puis, il court partout le blond. Dans le passé Atlas courrait après la vie, maintenant il court aux côtés de son frère à la poursuite des emmerdes. Il ne tient pas en place, c'est comme ça. Dormir ? Pour les faibles. Lui il n'a pas le temps. Il doit collecter des infos, gérer les affaires de Karas quand il considère la chose un peu trop légèrement, regarder ses ennemis, surveiller ses amis. Il a toujours quelque chose à faire Hiroki, c'est comme ça, c'est sa voie, il l'a choisi. Et malgré tous ses efforts, malgré toute sa volonté, à ses yeux il ne saura jamais remboursé l'immense dette qu'il estime avoir envers Karas.

Hiroki, il aurait pu se faire mettre des dents en or plutôt qu'un appareil dentaire. Il aurait pu se promener avec des bagouzes à chaque doigt en rappant comme un gosse de riche. Mais voila, Hiroki n'est pas comme ça. Plutôt que se la jouer "équitation, école privée et billet doré à la Willy Wonka", il était dans l'game en mode pull à capuche, chuppa chups de branleur et vieille console dans la poche. Bon c'est vrai, comme tout les gosses il aimait se la péter un chouillat, mais sans prétention. Juste pour le plaisir de venir à l'école avec chauffeur /PAN/

Dans la cour, il jouait avec ses potos sur un pied d'égalité, mais en classe, c'était différent. Bien coller les gommettes dans les cercles. Etre le premier à répondre aux questions. Toujours bien s'entendre avec tout le monde. Etre le meilleur partout pour devenir PDG comme papa. Etre précis pour être inégalable, comme papa. Etre poto avec tous ses copains pour avoir des "relations" comme papa. Une voie toute tracée qui lui collait assez bien à la peau. Qu'aurait-il pu faire d'autre ? Le talent appelle le talent, non ? C'est dans son sang. Une vie des plus agréable enveloppait alors Hiroki. Plein de copains, les sourires innombrables de la maîtresse chaque jour, la satisfaction et la fierté de ses parents … Un Dracaufeu sur Pokemon rouge feu. Bref, au poil. Et puis vint une drôle de bestiole ...

Un "frère" ? Le blondinet avait déjà envisagé la chose, avoir un modèle réduit à éduquer un peu comme un chien. Lui lancer une balle et attendre qu'il la lui rapporte. Ça aurait été cool. Mais non. C'était ni un marmot (clairement pas), ni un chien. Son arrivée avait laissé Hiroki sur le cul. Déjà d'une, sa mère n'avait même pas eu son gros bide. Ensuite, il ne lui ressemblait pas du tout. Alors que l'un semblait être né dans une bulle dorée, l'autre ressemblait à un vilain cabot des rues. Mais ça ne découragea pas le jeune garçon pour autant ! Ses nombreuses tentatives de contact n'avaient pas été grandement concluantes. L'attraper par la main et lui montrer sa chambre, lui présenter ses jouets, ses camarades de classe, la maîtresse ... il était rare que l'autre manifeste une émotion, quelle quelle soit. De nombreuses questions se succédaient dans l'esprit du blondinet. Peut-être qu'en fait Takeshi était un robot acheté par son père pour qu'il se sente moins seul ? L'idée d'avoir un frangin du jour au lendemain avait eu du mal à faire son chemin. Une telle douleur semblait habiter le nouveau membre de la famille, qu'Hiroki s'imaginait tout un tas d'histoire. La véritable lui fut révélée un soir de cette même semaine, alors qu'il écoutait aux portes comme souvent. Un conte qui n'était clairement pas pour les enfants.

Alors le Nishimura redoubla d'effort pour aider son frangin à retrouver le sourire. Des vannes carambars aux grimaces ridicules, des gentilles bêtises débouchant sur une courte engueulade aux vilains tours joués aux voisins. Tout y passa. Et à force d'acharnement, la glace finit par se briser pour le plus grand bonheur d'Hiroki. Petit à petit la complicité s'installa entre eux et l'adage "à la vie à la mort" ne trouva pas meilleur exemple. Bien que ce fut (et ce que c'est toujours, d'ailleurs) rude, le blondinet se donna pour mission de redonner le sourire au nouveau Nishimura. Vivre d'amour et d'eau fraîche, dos à dos, manipuler les gens pour obtenir tout ce qu'ils voulaient, faire des conneries de gosse un peu partout sans se faire chopper … Ils auraient pu vivre ainsi jusqu'à la fin de leurs jours, mais ça n'aurait pas été drôle.

Finalement, ce ne fut pas le visage plein de sourire qui se multiplia, mais celui de la douleur. Quand c'est ton héros, ton pilier qui se casse la gueule, ça fait mal. Il était parti comme Takeshi était arrivé : du jour au lendemain. Une mort brutale tant pour le blondinet que pour son frère. Plus envie de rire, plus envie de faire des blagues, juste se faire péter les dents sans raison, prendre des coups pour raviver la douleur physique et atténuer la douleur psychologique. Hiroki ne pense plus, il se laisse mourir à petit feu. Plus d'envie de PDG, rien à branler des sourires des gens, plus envie de les manipuler pour arriver à ses fins. Juste le silence et la solitude. Mais Takeshi est son frère de sang, et ça, c'est sacré.

Une bonne raclée un soir et juste une phrase : "J'te péterai la mâchoire que si ça peut te faire du bien à partir de maintenant.". Toute les larmes du corps du blondinet sortirent ce soir-là. Et son frère le redressa une bonne fois pour toute, ignorant l'état pitoyable dans lequel il était. Une bonne leçon de prise, encore, et un retour à la réalité violent mais efficace. Et leur mère dans tout ça ? Et son frangin ? Comment avait-il pu en arriver là ? La honte le submergea et il changea de pilier. Il en avait oublier les sentiments de ce bro arrivé de n'importe où, qui perdait son second père. Et qui avait perdu temporairement son sang.

Plusieurs années après, Hiroki est toujours là. Vivant, bagarreur, manipulateur comme jamais. Fidèle comme un chien à son maître. Il vit pour Takeshi. Il le soutient de tout son être. Car rien ne compte plus que lui. Le sang, c'est sacré, ça l'a toujours guidé. Il écoute, il oriente, il suit. Sans jamais se détourner des intérêts de son frère. Seuls dans ce monde pourri, ils survivront. Mieux, ils vivront !

Et puis cette pseudo sphère de bonheur s’est effritée quand, contre l'avis du blondinet, Takeshi s'éprend de Valéria. Jusqu'à ce qu'ils se marient. Mais l'autre Nishimura semble si heureux, qu'Hiroki ne se sent pas le droit de tout foutre en l'air. Alors il s'efface, lentement, gardant un œil sur son meilleur ami à distance. Au fond, cette fille n'est pas si mal. Elle apporte un équilibre à son frère, elle le soutient, elle l'oriente, elle le maintient en vie. Tout comme lui. C'est un soutien non négligeable, et au fond il aime discuter avec elle. Alors naïvement il lui fait confiance. Mais une fois de plus, c'est une désillusion qui l'attend.

Et cette fois, ils sombrent tous les deux

L'un est brisé d'avoir perdu l'amour de sa vie. L'autre est brisé de voir son modèle couler sans savoir comment le relever. La haine et la colère deviennent leur maîtresse. La rancune bouffe le cœur du blondinet, les épisodes foireux de sa vie le font suffoquer. La vie c'est ça, c'est quand ça fait tellement mal qu'on arrive plus à respirer. Alors ils rejoignent Exodus afin de déchaîner leur souffrance. Ils embrassent ce monde de violence tant craint par Valéria. Mais Hiroki n'est plus aussi ambitieux que dans son enfance, il se contente de suivre le mouvement. Takeshi, lui, vise plus haut. Bien plus haut. C'est ainsi qu'il finit par prendre les commandes du gang. Inconsciemment, le blondinet a toujours su qu'il n'aurait qu'un second rôle, mais cette situation lui convient. Il en a moins chié que son frangin, il lui doit tout. Il lui donnera tout. Son intelligence, son courage, sa vie.

Un beau matin, Karas vit le jour. Maître d'Exodus, redouté tant par les siens que par ses ennemis. Une proie pour les assoiffés de pouvoir. Un être à protéger d'autant plus. Alors Hiroki aussi doit évoluer. Hiroki aussi doit insuffler la peur, mais aussi la sympathie pour garder Exodus soudé. Il doit devenir un bras droit, un bras gauche et même un troisième bras au besoin. Petit, sa mère lui parlait beaucoup de mythologie Grecque, de divinité, de martyres … mais aussi d'un colosse portant le ciel sur ses épaules. Hiroki devait porter leur nouveau monde sur les siennes pour éviter une chute fatale à Karas. Atlas porte et portera toujours Exodus sur ses frêles épaules.

avatar
Invité
Rebienvenue !
J'adore le codage il est vraiment trop beau Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2715238403
Et le contenu aussi Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 3170418002
Kerberos
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 437365Cheshireicon15
FT : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!
Crédit : Myself ; Onyx ; Acétone ; Karma ♡ & icon by Cheshire ♡
Âge : 25 y.o
Présentation : Astronaut
Fiche de liens : Constellation
Messages : 88
Kerberos
D/5
ATLAS. ATLAS.
ENFIN.
Rebienvenue !
Mais je suis grave contente de voir enfin quelqu'un prendre Atlas, c'est cool !
En plus la fiche a la classe.
J'ai absolument pas lu encore, mais je suis joie de voir ce personnage pris grdgordjgodjg.
_________________
FC:
 
avatar
Invité
Merci :D
Atta' Kerberos, si ça se trouve j'ai pas du tout cerné le perso et je vais prendre un stop XDD
Lullaby
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 1503175769-2017-08-19-22h49-10
FT : Shana - Shakugan no Shana
Crédit : wam
Âge : 12 ans
Présentation : http://presentation
Fiche de liens : http://fiche_de_liens
Autres comptes : Rinne (the best vmvs)
Messages : 53
Lullaby
D/5
"Il se fout de ta religion, de savoir si t'as des couilles en or ou si tu vies dans une poubelle comme un certain Meiji"

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 828394694

Béni sois-tu Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 3170418002
Sunny
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2628785882 Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2628785882 Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2628785882
Azy comment tu parles de moi et ma poubelle wesh
Tu ve te batté Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 3432663056

Rebienviendu sinon je te pardonne parce que t bo ok. ♡♡
_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde YOy2vyU
avatar
Invité
J'y peux rien si ta réputation te précède 8D Y a qu'à voir la réaction de Lullaby Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 1242916567
Fyodor
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde J9ak
FT : Eaque-Lost canvas
Crédit : Ma pote & Absinthe & Pure
Âge : 25 ans
Habitation : principale: Shibuya secondaire: Shinjuku
Autres comptes : Bookman
Messages : 525
Fyodor
D/1
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 1206242735 Re-bienvenue~❤️

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2715238403 je viens de voir ta fiche JPP de moi.

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2628785882 après je passe pour demander 2 lien ( Subaru et Bookman )

Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 1214026541 gros bisous~❤️
_________________
Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 60631410


Fanclub :
 
Crescendo
whaaaat ?
FT : katsuki bakugo // bnha {suga de bts irl}
Crédit : torabeautéparfaite
Âge : 21 ans
Habitation : il vivait à la campagne, il s'est établi à quelques endroits de Tokyo (3 planques au total)
Présentation : {.ghost
Fiche de liens : {.hack
Autres comptes : karas et coma
Messages : 364
Crescendo
D/0
Ah 8D
Mon frère 8D
(Bon j'poste pas avec le bon compte, mais c'tout comme ok ?)
J'avais tellement hâte de voir Atlas débarqué (j'me demandais pourquoi personne ne succombait à c'gars trop fab Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2715238403)
Et bordel, j'adore ta fiche sérieux (le code, les couleurs, le contenu)
J'trouve que ça claque !
Bref, Atlas et Karas, ça va être sympa Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 3151287614
REBIENVENUE A TOI DEAR 8D
avatar
Invité
Merci à vous deux ! :D

P'tain j'ai cru que tu passerais même pas dire bonjour TT Bah je me demande aussi pourquoi il a pas été prit plus tôt :O

Hâte qu'on foute un peu le bordel pour la suprématie d'Exodus 8D
Fahrenheit
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 613
Fahrenheit
S/0
Atlas porte mon âmeEnfin.
Enfin un Atlas.
Enfin le frère de Karas.
Enfin un BRAS DROIT DE PRIS ?!
Je suis joie, je sais que cela se voit.
Bon alors déjà je vais te rassurer tout de suite, j'adore les gens qui prennent des libertés, donc ne t'en fais pas là-dessus, feel free to do what you want to do ! Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2386599915

Maintenant passons réellement à la fiche (vu que je le connais sur le bout des doigts le bonhomme, c'est à dire ta vision du caractère et ton histoire.) On ne va pas se mentir et on ne va pas polémiquer trois cent ans, tu as très bien cerné le personnage et surtout le but qui le fait avancer dans la vie - à savoir ? Protéger son frère et ces intérêt. Il pense avant tout à Karas et à Exodus et c'est ce que je voulais voir ressortir (car oui, c'est un point très important du personnage.) Atlas, c'est le protecteur, c'est le mur en béton armé qui ne souhaite pas qu'on le passe, qui est là pour faire perduré la prospérité de celui qu'il affectionne depuis l'enfance. Atlas, on peut le prendre pour un petit rigolo qui l'ouvre trop, mais c'est parce qu'il est beaucoup trop confiant en ses capacités et que de toute façon, il doit montrer qu'il gère (pour pas se laisser piétiner.) Et ça ressort, avec ton style, avec ta plume concise et brute. Tu ne passes pas part quatre chemins, un peu comme Atlas finalement, parce qu'il n'a pas le temps. Il doit agir vite car il sait son frère en danger et c'est assez bien retracé je trouve. Donc voilà, sur le caractère, je n'ai rien à redire, tout est clair, concis, tu as bien cerné le personnage (et vu qu'il t'intéresse depuis trèèèèès longtemps, je pense que tu as eu le temps de l'analyser et de t'en faire un avis assez poussé. Donc chapeau et merci encore une fois d'avoir succomber à cette petite perle !) Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2386599915

Puis vient l'histoire et j'avoue que je m'attendais pas du tout à ça ! Ton interprétation de l'enfance d'Hiroki m'a fait beaucoup rire et j'suis ravie, encore une fois, des libertés que tu as pris ! C'est ce qu'on attend quand quelqu'un prend un prédéfinis, se l'approprier jusqu'au bout des doigts et on ne va encore une fois, pas se mentir - tu as très bien respecter cette consigne ! Hiroki, entre tes doigts, il détonne, il prend vie et on en reste assez surpris. Sa façon de voir son père, comment il était dans la cour de récré etc Non y'a pas à dire, on démarre à vive allure ! On sent très bien que déjà gosse, il se doit d'être sociable (une ligne de vie qu'il voit au quotidien avec son père PDG, la diplomatie et la sociabilité - oui - il se doit de les connaître !) Puis l'arrivée de Takeshi (Karas) dans sa vie ? Alors là y'a un léger hic, c'est que jamais Takeshi ne lui aurait levé la main dessus même pour un "va chercher". Vu qu'il sort d'un coma à cause des violences de son père, ce n'est pas dans son optique de taper un enfant plus jeune (et surtout pas le fils de l'homme qui vient de l'adopté et qu'il voit comme son "héros".) Takeshi n'était en rien un jeune homme violent, pas à cette époque en tout cas, c'est arrivé bien après (donc oui, ce passage n'est pas cohérent, il faudra donc le modifier.) Le voir comme un rival n'est pas un soucis, mais il agissait plutôt sur un ton indifférent - comme si Takeshi n'existait pas. Il faut savoir aussi qu'enfant, Hiroki n'est pas vraiment un enfant turbulent (après bon, forcément, un enfant qui vient s'accaparer sa famille, il peut y avoir des tensions, mais peut-être pas à ce point là ?) C'est le seul point qui ne va pas dans ton histoire (et qu'il faut donc revoir - n'oublions pas que la sociabilité et la diplomatie d'Hiroki sont déjà des valeurs inculqué depuis son enfance.)

Pour ce qui est de la suite, ce qu'entraîne la mort de son père, la détresse d'Hiroki, le soutien de Takeshi, tout cela entre parfaitement dans les lignes que j'avais écrite et imaginé, donc sur ce point là, il n'y a aucun problème. Pareil pour ce qui est de son ressenti avec Valeria (mention spéciale pour le passage du questionnement vis à vis de sa mère, il fallait y penser !) Tu résumes aussi très bien la mentalité d'Hiroki à l'heure actuelle en quelques lignes que je cite - "L'un est brisé d'avoir perdu l'amour de sa vie. L'autre est brisé de voir son modèle couler sans savoir comment le relever." Et voilà, sur toute la suite, c'est parfait, c'est ainsi qu'on voit clairement la relation entre Hiroki et son frère adoptif ! Ils ont du mal à s'en remettre, mais voilà Atlas se doit de porter le monde de son modèle et de ne pas sombrer plus ! Tu as très bien compris le personnage dans son fond et sa forme, c'est juste le passage de l'enfance que je t'ai énuméré plus haut qui pause soucis et qui m'empêche de te valider. C'est la seule modification à faire (la violence, dans leur enfance, n'existait pas.)



Il suffit juste de modifier cela, et tu seras validé (comme tu as pu le comprendre clairement dans ce post !) ♥️

avatar
Invité
La vache ce pavé XD

Je suis super contente que ça te plaise et que ça semble correspondre :D J'ai la pression depuis que j'ai posté la fiche donc ça me soulage de lire ça TT Par contre effectivement j'ai peut-être un peu trop négligé le côté sociable d'Atlas, va falloir que je travaille là-dessus >< De même pour leur enfance, je pensais qu'il était bagarreur depuis toujours. Du coup j'ai repris (c'est moins rigolo par contre XD), je te remets ça à ici si tu as la flemme de chercher le passage :

Citation :
Un "frère" ? Le blondinet avait déjà envisagé la chose, avoir un modèle réduit à éduquer un peu comme un chien. Lui lancer une balle et attendre qu'il la lui rapporte. Ça aurait été cool. Mais non. C'était ni un marmot (clairement pas), ni un chien. Son arrivée avait laissé Hiroki sur le cul. Déjà d'une, sa mère n'avait même pas eu son gros bide. Ensuite, il ne lui ressemblait pas du tout. Alors que l'un semblait être né dans une bulle dorée, l'autre ressemblait à un vilain cabot des rues. Mais ça ne découragea pas le jeune garçon pour autant ! Ses nombreuses tentatives de contact n'avaient pas été grandement concluantes. L'attraper par la main et lui montrer sa chambre, lui présenter ses jouets, ses camarades de classe, la maîtresse ... il était rare que l'autre manifeste une émotion, quelle quelle soit. De nombreuses questions se succédaient dans l'esprit du blondinet. Peut-être qu'en fait Takeshi était un robot acheté par son père pour qu'il se sente moins seul ? L'idée d'avoir un frangin du jour au lendemain avait eu du mal à faire son chemin. Une telle douleur semblait habiter le nouveau membre de la famille, qu'Hiroki s'imaginait tout un tas d'histoire. La véritable lui fut révélée un soir de cette même semaine, alors qu'il écoutait aux portes comme souvent. Un conte qui n'était clairement pas pour les enfants.

Alors le Nishimura redoubla d'effort pour aider son frangin à retrouver le sourire. Des vannes carambars aux grimaces ridicules, des gentilles bêtises débouchant sur une courte engueulade aux vilains tours joués aux voisins. Tout y passa. Et à force d'acharnement, la glace finit par se briser pour le plus grand bonheur d'Hiroki. Petit à petit la complicité s'installa entre eux et l'adage "à la vie à la mort" ne trouva pas meilleur exemple. Bien que ce fut (et ce que c'est toujours, d'ailleurs) rude, le blondinet se donna pour mission de redonner le sourire au nouveau Nishimura. Vivre d'amour et d'eau fraîche, dos à dos, manipuler les gens pour obtenir tout ce qu'ils voulaient, faire des conneries de gosse un peu partout sans se faire chopper … Ils auraient pu vivre ainsi jusqu'à la fin de leurs jours, mais ça n'aurait pas été drôle.

Vuala, j'espère que ça ira :3

Et vous me mettez un peu la pression tous purée, j'espère que je serais à la hauteur TT

Merci :D
Fahrenheit
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 613
Fahrenheit
S/0
ATLAS DANS LA PLACEEt voilà 8D
Les modifications sont faites.
Plus rien ne m'empêche de te valider !
No pression, n'oublie pas que ce n'est pas le but ! Tu t'es approprié le personnage, il t'appartiens dorénavant Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2386599915 A toi de gérer son évolution comme il te conviens ! J'ai hâte de le voir en action sache le ! Je ne vais pas te faire un nouveau pavé en revanche, j'ai mis beaucoup trop de force dans le premier - mais je le répète, je suis ravie et conquise de voir enfin Atlas prit ! Va t'amuser avec lui maintenant Atlas ; J'porte Exodus comme Atlas porte le monde 2386599915 Tu connais le chemin !

Avant d'aller arpenter les rues de Tokyo, n'oublie pas de recenser ton avatar. Tu peux aussi faire ta fiche de liens et poster une demande de RP ou répondre à une demande déjà faite.

Amuse toi bien parmi nous ♥️

avatar
Invité
Oh je crois que je vais garder ce titre, "Atlas dans la place" ça claque !
Merci beaucoup :D
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum