-28%
Le deal à ne pas rater :
Cuiseur à pâtes pour micro-ondes Lékué – Quick Pasta
17.99 € 24.99 €
Voir le deal

Opération Maman Chat | PV Sunny
avatar
Invité

Opération Maman Chat
CHATON & SUNNY

Il faisait nuit, sur Tokyo, depuis peu seulement, il faisait frais, il faisait bon. Les rues commençaient à se remplir, et il était l'heure pour la brune de troquer son clavier d'ordinateur pour les robes courtes et les escarpins de quinze centimètres. Elle enleva ses lunettes anti lumière bleue qui lui donnait un côté geek, termina sa tasse de thé noir, et elle fila prendre une douche rapide mais complète. Quelques vêtements, deux traits d'eyelinner et des lèvres aussi rouge que le vin plus tard, elle enfilait ses talons hauts pour enfin sortir. Dögen-zaka, sûrement le quartier qu'elle préférait le plus au monde. Des lumières, de la musique -de la bonne musique- des gens qui se fichent des apparences, et qui sont là uniquement pour s'amuser, bouger, chanter, danser... et travailler. En effet elle n'était pas la seule à user de ses charmes pour arrondir ses fins de mois, mieux encore, elle n'avait pas vraiment besoin de les arrondir, mais cela lui permettait de flatter son ego lorsque quelqu'un s'intéresse à elle, et à assouvir sa propre libido de célibataire endurcie qui ne faisait que crier quelques années auparavant.

Elle avait opté pour une combi-short sans bretelles ni manches, Avec un bustier créant un décolleté plongeant, enivrant. Elle avait une poitrine normale, si trop généreuse, ni trop plate, et elle savait mettre son corps pour que l'attention soit tournée vers elle. Elle et son ego bien trop surdimensionné pour un corps si fin et beau que le sien. Sa silhouette fantomatique décalait les hanches en rythme de ses pas, alors que ses mèches brunes tressaillaient à chaque fois que ses talons cliquetaient sur le sol du quartier nocturne, pour cette vie à l'encontre des animaux diurnes qu'étaient normalement les humains. Elle laissa ses pas la porter dans un bar, celui où le vent l'emmenait. Pénétrant dans les lieux, elle se trouve rapidement un potentiel client, s'en suit le premier verre.

La soirée est tellement avancée, qu'elle ne sort de cette entrevue que très tôt dans la matinée, l'heure où tout le monde rentre se coucher, et où les personnes sans toit pour se loger trouve enfin la paix. Les doigts ont couru sur sa peau, et il lui tarde de rentrer se faire couler un bon bain chaud. Elle se plongerait alors, là, lasse, dans cette eau rosie par la bombe de bain, mousseuse et parfumée au jasmin. Pourtant, alors qu'elle sortait du bar, sans aucune trace si ce n'est ses cheveux, de ce que l'arrière cour à vu dans le noir, un bruit attira sa curiosité. Un chat ? Un règlement de compte ? Elle savait qu'elle ne devrait pas trop se balader une fois l'heure passée, mais elle était chez elle, dans ce quartier.

Elle passa la tête dans la petite ruelle qui était témoin de bien de choses cruelles. Elle plissa les yeux, cherchant à voir, là où les néons n'avaient pas le courage d'illuminer les lieux. Ne trouvant toujours pas de réponse à ses questions, c'est à pied qu'elle s'avança dans le noir, pour comprendre qu'est-ce qui pouvait faire tant de bruit le soir, la nuit, ou serait-ce déjà le matin ? Elle n'en savait rien. Son téléphone n'avait pas été consulté depuis bien plus tôt dans la soirée, et maintenant que son attention étaient attisée, elle ne se risquerait pas à en dévier.
Sunny
Opération Maman Chat | PV Sunny 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Opération Maman chat
Maman chat

De l'alcool. Du bruit. Des filles. Encore un peu d'alcool. Plus de bruit. Plus de filles. C'était une nuit comme beaucoup d'autres. Une nuit de plus à se mettre minable, rendre la soirée mémorable pour le peu que j'allais m'en souvenir au réveille. C'était la routine, mais une routine remplis de vice c'est une routine qui m'allait assez. Errer de bars en bars, jusqu'au petit matin. Se faire jeter à droite à gauche, finir torché dans un chiotte avec une fille qui tenait à peine debout. C'était une bonne soirée, et comme toutes bonnes soirée elle se finissait dans le mal le plus total.
Le monde dansait sous mes yeux. Les néons de couleurs m’éblouissaient un peu plus de seconde en seconde et il a bien fallu quitter les lieux sans vomir partout. Les ruelles c'était plus approprié pour ce genre de trucs. J'avais largué la fille, la laissant se démerdé elle et ses talons pour rentrer chez elle sans marché droit. Je savais pas qui c'était et je m'en foutait pas mal. Un numéro vaguement gribouillé sur un papier faisait office d'adieu. Maintenant, direction demain. Encore torché, pas vraiment frais, j'en dégueulais pour la troisième fois avant de réaliser que je ne savais même pas ou j'allais. Quelle heure il était ? Ou était ma montre ? Ah ouais c'est vrais. J'en avait pas. Mes neurones bien trop imbibé d'alcool se mêlaient et s'entremêlaient jusqu'à me donner mal au crâne. Un rapide coup d’œil au téléphone abîmé m'informa qu'il était l'heure idéal pour aller reprendre un verre. Ou un café. Ou les deux. De toute manière, j'avais pas besoin de dormir tout de suite et je venais de vomir tout ce que j'avais dans le ventre.
Direction la bouffe.
Mais d'abord le mur.
Le mure qui s'était approché un peu trop rapidement alors que je tournais les talons. Sérieux. Plus de respects de nos jours. En plus il s'était même pas excusé. Ça méritais bien deux trois insultes. Je lui braillais mes meilleurs vulgarité en m'éloignant d'un pas titubant . Fallait juste que je trouve mon chemin. Mon chemin et autre chose. Quelque chose que j'avais perdu dans l'a bataille avec ce mur qui sentait la pisse.
J'étais certain d'avoir un téléphone dans la main...

« Tin connard.. »

On avait pas idée de me faire chier de si bon matin. Ou si tard la nuit. J'étais plus trop sûr et je m'en branlais assez.. j'avais paumé mon précieux téléphone dans les décombres d'une ruelle crade. Chercher un truc alors qu'on voyait triple.. si encore y'avait de la lumière, j'aurais pu faire gaffe à ce que j'attrapais. Au hasard du sol, mon regarde cherchais désespérément le smartphone noir, s’arrêtant de temps en temps sur une tache à la forme bizarre, ou sur le reste d'une pizza, jaugeant vaguement son étant et sa comestibilité. Pourquoi les gens jetaient des pizza.. est ce qu'il y'avait pas une loi contre ça ? J'en râlais encore, lâchant des insultes à tout va comme si ça allait faire rappliquer le téléphone un peu plus vite.
Mais c'est pas le téléphone qu'a rappliqué.
Je connaissais assez les femmes pour savoir quand des talons s'approchaient de moi. J'avais même pas eu besoin de relever mes yeux rouge vers la silhouette du bout de la rue pour le savoir. C'était peut être cette fille et ses cheveux long qui venait en réclamer encore un peu. L'idée me fis un peu trop ricaner. J'en oubliais mon téléphone, tournant le regard vers cette fille et sa paire de sein fabuleuse.
Ils étaient plus gros que ça dans mon souvenir..
Deux secondes entières à reluquer le décolleté avant même de songer à relever le nez vers son visage. Ok c'était pas elle. La surprise était totale, j'en affichais une expression de poisson mort en fixant de mes yeux défoncés celle qu'on appelait Chaton. Il fallait quelques secondes à mon cerveau pour capté l'information... Je savais pas ce qu'elle faisait ici mais j'allais pas m'en plaindre, elle était trés loin d'être de désagréable compagnie. Bien au contraire.. d'ailleurs, vus sa tenue, c'était certain qu'elle avait dragué toute la soirée !
Fallait que je trouve quelque chose à dire pour la saluer, un compliment, si possible sans vomir sur ses trop belles chaussures.

« Super nibards. »

A la base j'avais plutôt envisagé de complimenté ses cheveux ou sa tenue mais ma langue avait fourché. Et puis si elle me collait pas son par choc sous le nez peut être que ce serait plus facile aussi. Ma connerie m'arracha un sourire, un petit ricanement en prime alors que mon corps tout entier entamais de nouveau une descente dangereuse vers un des murs.
Cette fois je me l'étais pas pris c'est déjà ça.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Opération Maman Chat | PV Sunny YOy2vyU
avatar
Invité

Opération Maman Chat
CHATON & SUNNY


L'escarpin de la demoiselle craqua en se fracassant sensuellement contre le sol, d'une marche féline et magnétique. Elle se figea, son regard violacé se perdit sur ce qu'elle avait cassé. Un téléphone. Elle s'inclina vers l'objet et le prit entre les doigts. Oups. Elle reprit sa marche pour découvrir la silhouette titubante qui causait tout se raffut qui ne faisait que déterminer son état de sobriété. Les débris de téléphone dans les mains, c'est une moue entre blasement et jugement qui s'installa sur le visage de la demoiselle. Son regard se fit brasier, cela intensifiait encore son physique parfait qu'elle avait si bien orné ce soir. Elle sourit légèrement, un brin mauvaise, lorsqu'il complimenta son décolleté. Elle aurait préféré un bonsoir, connard.

♠️ C'est clair que vu ta gueule, en comparaison, ils sont carrément parfaits.

Ca, c'était fait. Ensuite, elle calcula mentalement la probabilité pour que les pièces détachées qui étaient entre ses doigts appartienne à l'espèce de détritus décharné qui tentait de garder son équilibre sans plonger la tête la première entre ses seins. Elle tchipa nerveusement en le voyant rigoler, avant de manquer de s'empaler lui même contre un mur. Elle soupira.

Pathétique.

Son regard devint plus hautain encore, malicieux, mielleux, totalement faux. Elle sourit en retour et s'approcha de l'homme dans un sale état, prenant sa joue dans une main, doucereuse, le forçant à resté contre un mur, elle susurra.

♠️ Tu sais chéri, la différence entre toi et moi, c'est que même saoule, je tiens sur des talons aiguilles.

Histoire de lui rappeler à quel point il était lamentable. Elle sauta ensuite du coq à l'âne, d'une manière innocente, mais pourtant purement médisante :

♠️ Au fait ! J'imagine que c'est ça que tu cherches ?

Elle lui colla les débris du téléphone contre le torse et le força à les saisir pour qu'il constate les dégâts. Elle se rapprocha encore, son corps effleurait presque celui du jeune homme, empestant l'alcool, et le sale, en bref : La rue. Elle sourit tendrement, passant ses doigts si doux et encore chaud d'une soirée bien trop longue, contre la joue rappeuse de l'individu de sexe masculin.

♠️ Maintenant que je sais à qui il est, je ne suis même plus désolée de l'avoir cassé, c'est dommage hein ? De toute façon, qu'est-ce que tu pourrais bien faire avec hein ? J'imagine que personne ne te donne un Yen par mois histoire de te payer un forfait !

La langue de vipère était de sortie, il fallait dire que dans son état d'alcool, de libido, de fatigue, il était tombé sur la mauvaise personne. Pourtant, elle soupira un peu puis s'éloigna d'un pas en arrière, lente, prédatrice, parfaite. Elle passa sa main dans ses cheveux, terminant d'appuyer sa suprématie actuelle. Elle inclina la tête finalement sur le côté, comme ça, il ressemblait à un petit chaton abandonné. Elle n'avait pas l'habitude de s'apitoyer sur les sans abris, trop occupée à survivre elle-même, pas foncièrement méchante, juste emprise par le monde dans lequel elle s'était embarquée. Elle prit une décision qu'elle savait être un futur nid à problème, mais elle resta droite dans sa mentalité, croisant les bras sous sa poitrine, les faisant pigeonner d'avantage encore, peut-être sans le faire exprès, peut-être pas.

♠️ Bon, malgré tout, pour ton téléphone, même si ca ne le remplacera pas, j'imagine que tu as faim, après les litres de saké bas de gamme que tu as l'air d'avoir ingurgité ? Ramène tes fesses sans faire d'histoire, et si tu tombes, je te préviens je ne te relève pas.

Ouais, elle avait fait sa bonne action pour le restant de l'année.
Sunny
Opération Maman Chat | PV Sunny 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Opération Maman chat
Maman chat

Va y ça m'insulte déjà.
Pourtant je lui ai fais un compliment quoi ! Aucune gratitudes ces meufs c'était blasant quoi. Savent pas juste dire « merci ils sont même pas faux en plus ». Bon au moins elle avait les idées encore assez claire pour m'envoyer chier et me faire payer mon audace. Je senti sa main glisser sur ma joue, étrangement douce et chaude comparer à ses yeux et ses insultes. Qu'est ce que j'avais fais déjà pour mériter ça ? Ah oui. J'avais parlé de ses seins. En même temps elle continuait de me les coller sous le nez comme ça à susurrer des mots que je prenais même pas la peine de capter. Je suis désolé ça déconcentre vachement.. et la vrais différence entre elle et moi c'est pas qu'elle arrivait à tenir sur des talons trop haut et beaucoup trop fin, non la vrais différence c'est que j'étais pas soûle moi, j'étais complètement arraché. Y'avait une différence d'au moins quatre bouteilles entre les deux ! Mais j'étais trop occupé à loucher sur sa poitrine. Il était super tard, je frôlais le coma éthylique alors fallait pas me demander d'être gentleman.. et de toute façon c'est pas comme si je l'étais plus en étant sobre.
Je sais pas trop ce qu'elle me voulait parce que j'arrivais pas trop à suivre ce qu'elle me disait jusqu'à ce qu'elle me foute un truc entre les mains, mes mains qui peinaient déjà à s'accrocher au murs pour me tenir droit sur mes pieds. Qu'est ce que c'était ? Des débris. Des débris de je sais pas trop quoi. Elle continuait de parler encore et encore sans que j'y fasse réellement attention. C'était un bruit de fond agréable en faite, au timbre de voix presque bandant si je n'avais pas eu des morceaux de smartphone dans la main. Voilà c'était ça. C'était mon téléphone. Un téléphone en miette.
Nan mais sérieux.. ça fait chier.. je venais de le voler celui là.
J'avais pas tellement l’occasion de me plaindre, sa main toujours sur ma joue, je posais mon regard vitreux ailleurs que sur ses seines, visant cette fois ses yeux qui  un coup sur deux étaient quatre. Fallait qu'elle arrête de me faire tourner la tête comme ça c'est pas possible. J'en souriais sans raison, tenant toujours les morceaux de téléphones contre moi sans même m'en rendre compte.
Qu'est ce qu'elle a dit j'ai rien suivis...
Dans le fond j'en avait rien à foutre, elle pouvait me dire ce qu'elle voulait avec cette attitude moi ça m'allait complètement. Elle avait cette attitude hautaine et prédatrices qu'on beaucoup de filles à la sorti des bars à une heure aussi tardive. Les filles qui se laissent pas faire et qu'aiment un peu trop piétiner le monde de leurs talons aiguilles. Elles sont cruelles mais on aime peut être un peu trop ça dans le fond. Elle s'était détaché de moi dans un autre dédain, roulant du cul plus loin avant de reporter son attention sur moi. Qu'est ce que j'ai fais encore.. elle avait pas pu me voir mater ses fesses ! Elle avait le dos tourné ! J'essayais de feindre innocence ce qui devait probablement me donner un air deux fois plus coupable... quoi qu'il en soit ça semblait pas la gêne plus que ça puisqu'elle me proposait de la suivre.
La suivre.
Elle et son par choc de luxe.
J'ai raté un épisode qu'est ce qui se passe ? Comme j'avais rien suivie et rien compris à part : Bouffe gratuite,  je m'étais contenté de secouer la tête de bas en haut avant de la suivre sans demander grand chose de plus. Peut être qu'elle était tombé sous mon charme ou un truc du genre.. Parce qu'elle avait pas tellement la tronche de la meuf prise de culpabilité hein.. Mais après tout qu'est ce qu'on s'en branle, je venais de me faire inviter par un canon.
Je devrais complimenter les seins des meufs un peu plus souvent moi.

« Heu.. Merci.. j'crois ? J'te voyais pas faire la charité j'suis grave ému. »

Un peu plus et je m'en serait vanté tien. Me pavanant comme un coq sous les yeux de tout le monde juste parce que j'avais fais un peu trop pitié à une âme sensible. Y'a pas a dire, des fois c'est quand même sacrément utile d'être pathétique et misérable. Pour la dignité de toute manière elle s'était noyée dans le sake depuis des années alors autant pas s'en soucier.
Trottinant à sa suite, j'essayais de rester bien droit sur mes pieds histoire de pas me planter.. ce serait con de se priver d'une chance pareil parce que j'arrive pas à mettre un pieds devant l'autre.

« Au mois.. j'suis sûrement la meilleur compagnie qu't'auras eu de la journée.. »


Et de loin. Dans le fond peut être qu'elle devrait me remercier d'avoir été là ! Un peu de gratitude merde.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Opération Maman Chat | PV Sunny YOy2vyU
avatar
Invité

Opération Maman Chat
CHATON & SUNNY


Elle soupira, il n'avait rien écouté. Sauf lorsqu'elle avait prononcé le mot "faim". Elle ne put retenir un sourire moqueur. Ce n'était pas de la pitié, il l'amusait juste. Par quel miracle y arrivait-il ? Aucune idée. Elle roula des yeux en l'entendant. S'il était comme ça tout le temps, elle risquait de perdre patience, ou de rire en lui mettant un faible coup dans l'épaule, avec sa force de mouche. Elle se détourna de sa silhouette et reprit sa marche, toujours aussi franche, toujours aussi assurée, toujours à rouler des hanches comme si sa vie était un défilé de mode. Elle esquissa un sourire une fois qu'il ne percevait plus son visage. Sa voix ne laissait pas paraître ce dernier, alors qu'elle crevait d'envie de lui rire au nez :

♣️ Ça aurait pu être le cas si tu avais pris une douche chéri.

Elle soupira, son carré encore déstructuré par la soirée qu'elle venait de passer, et qui continuer de se dérouler, lentement devant elle, ses yeux reflétant dans une couleur pastel, la noirceur de la nuit. Son pas restait vif, rapide, assuré, elle se retourna pour s'assurer qu'il la suivait bien sans tomber toutes les deux foulées. Elle leva les yeux au ciel en le voyant galérer, alors elle passa son bas sous le sien et elle devint le tuteur qui aidait la plante à rester humble, droite, et fière. Elle le tira vers un petit restaurant, sobre et où personne ne risquait de les importuner pour quelque raison que ce soit. Elle le cala sur une chaise et commanda un menu relativement detox, afin qu'il cesse de puer l'alcool à la fin de la nuit qui était relativement bien entamée. Elle l'accompagna avec un menu plus léger encore, pour récupérer. Le tout avec deux cafés.

♣️ J'espère que tu apprécies le vrai café noir, amer, sans sucre, parce que dans ton état, c'est tout ce que tu auras, quoique le sucre pour la glycémie peut passer encore.

Elle lui tira la langue, discrètement, comme l'aurait fait une amie de longue date ou un proche, sauf qu'elle n'était ni l'un ni l'autre. Elle s'étonnait elle même à éprouver de la sympathie pour cette personne qui avait, ouvertement failli tomber dans son décolleté en le fixant d'un peu trop près. Elle saisit les baguettes et entama le bol, inclinant légèrement le buste pour saisir son dû. Avec grand malheur elle avait encore offert une vision parfaite à son camarade d'after soft. Elle n'y prêta aucune importance.

♣️ Et sinon, tu m'expliques comment tu peux te retrouver aussi jeune dans une situation aussi merdique ? Non parce qu'on va pas se mentir, tes potes sont pas très sympas de te laisser là à dépérir dans ton verre.

Aucun jugement dans la voix, vu ce qu'elle faisait pour arrondir ses fins de mois, et profiter au gang. Elle posa un regard neutre, presque empathique sur le pauvre chaton abandonné qu'elle avait recueilli le temps d'un repas, d'une discussion. Pire encore, elle avait décidé d'être aimable et charitable. Manquerait plus qu'elle le laisse dormir sur le canapé, enfin vous me direz...

Sunny
Opération Maman Chat | PV Sunny 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Opération Maman chat
Maman chat

Vas-y pourquoi j'en prend plein la tronche-là  
Je sais plus. Parce que je le mérite, j'imagine. J'étais un peu trop concentré à ne pas me péter la gueule tout les trois mètres ce qui était déjà assez un exploit en soit vus la cuite que je me suis pris. Un pas après l'autre, je la suivais comme je pouvais, elle qui cavalait, beaucoup trop à l'aise perché sur ses talons qui claquaient au sol. Ça m'en faisait presque mal au crâne tien. Mais je suivais bien la cadence, grognant vaguement à ses remarques un peu trop vraies. Mais je trouverais bien quelqu'un chez qui squatter pour une douche, la journée ne faisait que commencer..
Et elle commençait un peu chelou en fait. J'avais déjà oublié ce que je faisais et pourquoi je la suivais. Par habitude ou pas réflexe, un truc comme ça.. Ce n'est qu'en arrivant devant le resto que mes méninges se mirent en route plus ou moins efficacement. Manger Voilà. C'était ça le truc. J'avais grave faim en plus ça tombait bien.
L'endroit payait pas de mine comme ça, mais ça avait l'air pas mal. De toute façon vu mon état, qu'elle m’ait ramené dans un truc étoilé ou un fast food ça changeait rien.. Tant que y'a de la bouffe moi, je prends. Assis à table, elle menait toujours la danse et je me vautrais littéralement sur une chaise en face d'elle, retenant à peine un râle fatigué. Putain assis, c'est bien assis.. le monde à l'air plus stabile comme ça. Mais juste un peu.
C'est elle qui avait choisit le menu, je m'en indignait pas, un peu trop à l'ouest pour vraiment comprendre ce qui se passait jusqu'à ce que le bol m'arrive sous le nez. C'est quoi cette merde putain. Y'avait un peu trop de verdure et de légumes à mon goût. Heureusement que j'étais un peu trop fatigué et que je crevais un peu trop la dalle après une soirée de beuverie.. Ça ferait l'affaire, j'imagine. Grimaçant en contemplant un morceau de champignon qui flottait à la surface de la soupe comme si c'était la chose la plus intéressante du monde.
Le café.. Quoi ?

« Hum.. moui... c'est dégeu le café de toute façon. »


Voilà. Super constructif comme remarque, mais j'étais persuadé de me l'être simplement dit dans la tête. L'alcool me réussit de moins en moins. Il me fallut un effort quasi surhumain pour essayer de fixer mon attention sur autre chose que la soupe hypnotique en face de moi ou le décolleté plongeant qu'elle venait de me caler une fois de plus sous le nez.
Après elle vient gueuler que je suis mal poli ou je sais pas quoi, mais elle le cherche aussi...
Pourquoi on parle de moi en fait là ? Pourquoi on a changé de sujet ? Qu'est ce qui se passe ?
Un peu surpris, cette fois, ce sont bien ses yeux que je fixais de mon regard vide et fatigué. Je savais même pas quoi répondre à ça tellement ça sortait de nul part que j'avais de toute façon rien à dire ou à expliquer qui ne prendrait pas au minimum une heure et demis de récits..

« Sont pas dans un meilleur état mes potes t'inquiète... Pourquoi ça t’intéresse ma vie là en fait ?.. C'est la même que tous les mecs qui finissent torché tout les matins entre deux bars.. Rien d'original ... »


J'y mettais presque du sentiment tien..
Je sais pas pourquoi, mais la situation avait un truc de déjà vus. Les repas gratos en fin de nuit ou début de journée, en général c'était pas offert par des jolies filles hein, mais plutôt des mecs pas hyper net ou des vieilles qu'on pas trouvé leurs bonheurs de la soirée. Baguettes en main, je patouillais vaguement dans le plat sans quitter celle qu'on appelait Chaton. Une fille comme elle, c'était surprenant qu'elle attende quelque chose de moi. Elle est un peu trop canon. Ou alors elle a besoin de quelqu'un pour aller faire un sale boulot..

« Bon c'est quoi le truc.. Tu veux quoi en échange. Je traîne dans la rue depuis assez longtemps pour savoir que les petit dej tout frais payé, c'est jamais vraiment gratuit... »

Peut-être que j'étais soudainement devenu irrésistible et que j'avais éveillé en elle un peu d'empathie et de pitié.. mais j'y croyais pas trop hein. Le monde est pas aussi simple sinon ça se saurait.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Opération Maman Chat | PV Sunny YOy2vyU
avatar
Invité

Opération Maman Chat
CHATON & SUNNY


Mais c'est qu'il était relou en plus. Elle qui se faisait douce et aimable le temps d'une conversation, il allait pas rechigner pour manger, pour boire, et pour parler aussi ? Sérieusement. Elle sentit les nerfs s'enflammer, passant dans son corps du bout de ses doigts, se prolongeant dans sa nuque et redescendant jusque le bas de ses reins. Son humeur allait devenir changeante s'il continuait ainsi, et le creux de ses joues s'était intensifié lorsqu'elle serra la mâchoire pour ne pas repasser du mauvais côté de la socialisation. En retour, elle sourit, froidement, silencieusement, comme si elle préparait son attaque, ultime, indolore, juste dégradante. Elle était là, prête à bondir sur sa proie si elle répétait cette erreur une fois de plus. On ne jouait pas avec ses émotions, c'était elle qui menait la danse, toujours, encore.

Elle lui intima d'un mouvement infime du visage de manger, de se taire, d'arrêter d'attiser sa haine alors qu'elle essayait d'être aimable, après tout, elle avait eu un sursaut de conscience en le voyant si bas dans la rue, alors autant qu'il ne gâche pas sa chance, elle était la seule qui lui donnerait autant. Elle soupira, essayant de se calmer en prenant une gorgée de ce breuvage goudronneux qui la maintenait en vie dans sa condition d'être nocturne, créature de l'ombre, succube des enfers. Elle expira lentement de satisfaction en sentant la chaleur caféinée s'infiltrer dans l'entièreté de son corps.

♦️ C'est bon pour ce que t'as, arrête de râler et boit, mange, ton corps me remerciera quand t'auras éliminé toute cette merde alcoolisée.

Elle roula des yeux puis l'écouta parler, son visage se fit attentif, presque triste quand il frôla l'émotion. Presque. Elle reprit un peu de ce qui se trouvait dans son bol, finement taillé, très traditionnel, elle appréciait. Son état s'améliorait, et elle espérait que celui de son interlocuteur connaîtrait le même sort, bien qu'il soit absolument mal parti.

♣️ C'est dommage, déjà comme ça alors que tu dois même pas avoir la trentaine, moi j'appelle ça du gâchis.

Nouveau roulement d'yeux, il avait pas fini par évoquer l'idée qu'elle veuille quelque chose d'autre en échange. Tout son corps se tendit à nouveau, son regard se fit plus offensif, prédateur, glacé.

♠️ Ecoute chéri, si je voulais quelque chose je te l'aurais déjà demandé en te claquant le nez sur la table, donc t'es gentil et tu ne remets pas en doute mon élan de gentillesse, parce que ca n'arrive pas souvent.

Elle sourit, mielleuse, doucereuse, immuable. Elle inclina légèrement la tête sur le côté en même temps, son carré déstructuré accentuant le venin qui venait d'être craché. Puis son état se radoucit, langoureuse et de velours vêtu.  Elle reprit une énième gorgée de son café, puis termina le bol, source de nutriments essentiels pour ne pas se réveiller avec un mal de crâne demain. Elle soupira, et attendit qu'il termine, le détaillant sans gêne. Il aurait été mignon s'il ne sentait pas les poubelles, l'alcool et peut-être même la clope froide, quoique c'était peut-être elle, sur ce point. Elle soupira et s'accouda à la table, prenant un air sérieux, mais pas méchant, ni intéressé.

♦️ Ecoute mon chou, si je te laisse maintenant au milieu des détritus je risque d'être embarquée pour non assistance à personne en danger, donc ce qu'on va faire, c'est que tu vas venir prendre une douche et occuper un coin de mon canapé, et demain tu reprends ta liberté, ca te va ? Rien en retour sinon ma conscience tranquille.

Elle lui fit un clin d'oeil un brin ironique, puis sourit finalement. Si elle avait su qu'il ne serait pas resté qu'une nuit.
Sunny
Opération Maman Chat | PV Sunny 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Opération Maman chat
Maman chat

Rien ?
Pourquoi c'est chelou ce plan là en fait ? Ok j'étais peut être un peu méfiant, mais les gens qui offraient des repas gratos aux mecs qu'ils ramassent dans les poubelles après une nuit d'alcoolique franchement ça se voyait pas souvent.. en en faisant un très gros effort, j'arrivais même pas à me souvenir d'une seule fois ou quelque chose comme ça aurait pu arrivé... Parce que c'était une première. J'avais bien le droit d'être un peu septique du coup.. Et de virer parano de temps en temps.. Mais elle avait raison sur quelques points.. Si elle avait voulu me demander quelque chose, elle l'aurait simplement fait, parce que c'était clairement pas le genre de meuf à faire des détour inutiles pour arriver à ses fins. Le genre à exiger. On obéit sinon on prend cher.
C'est un million de fois plus étonnant du coup.

Se retrouver là devant un bol de soupe aux légumes à se faire sermonner par cette fille alors que j'ai rien demande avait quelque chose d'un peu choquant en fait. Est ce qu'elle était en train de dire que c'était dommage que je sois une loque ou un truc comme ça ? Et m’engueuler d'être un déchet imbibé d'alcool.. Ça faisait quinze ans que j'en avait plus, mais voilà qu'elle se prenait pour ma mère. Hallucinant. Mais ça marchait curieusement bien en faite vus que je m'étais contenté de vaguement grogner en affichant une moue contrariée avant trier les légumes à la baguette pour pouvoir les manger. Au moins c'était moins dégeu que ça en avait l'air. Je voulais pas la vexer plus que nécessaire vus qu'elle était soit disant dans un instant d'extrême bonté. J'essayais de faire comme si j'avais juste de la chance, mais j'avais quand même assez de mal à chasser l'idée noire qu'un truc allait forcément clocher à un moment ou un autre..
Au pire on s'en fou. Au moins je pouvais bouffer gratos et c'est pas tellement comme si j'avais grande chose à perdre de toute manière alors autant en profiter encore... Tant qu'elle me demande pas de payer, j'imagine que tout ira bien.

« Ok s'cuse j'savais pas t'étais juste généreuse.. »

Parce que comme ça au premier coup d’œil hein elle avait l'air de tout sauf de ça. Mais c'est une remarque que je me gardais bien de lui dire parce qu'il était pas exclu que je me retrouve avec un bol de soupe sur le crâne et une note à régler.. Autant essayer d'être un peu sympa quoi. Un légume après l'autre, j'avais carrément fini par me goinfrer, me surprenant moi-même a plutôt apprécier la soupe. Peut être que c'était surtout mon corps qui me remerciait de manger quelque chose de chaud et d'équilibrer pour une fois au lieu de se remplir d'alcool et de nourriture frite dans l'huile.
La soupe engloutie. J'en soupirais d'aisance en reposant bruyamment le bol sur la table. Elle avait pas arrêté de me fixer. J'arrivais pas à savoir si elle était en train de me mater ou si elle tentait de détailler mon corps pour savoir quel parti de moi, elle allait découper et revendre en premier.. Encore un peu trop bourré, c'était difficile de faire la différence.

Nouveau retournement de situation.
Voilà qu'elle me sortait le coup de non assistance en personne en danger ou je sais pas quoi ? Comme si y'avait vraiment des lois qui t'obligeait à aider les gens en détresse. Cette blague. Du coup, c'était une excuse pour m'inviter chez elle ou quelque chose comme ça ? J'y comprenais plus rien et j'arrivais pas à voir le piège ou la faille dans ce truc.. peut être que y'en avait pas. Mais dans ce cas je me trouvais quand même super chanceux qu'elle ai bousillé mon téléphone avec ses putains de chaussures. Une douche et une nuit de sommeil au chaud.. Franchement, qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça.
J’essayais même pas de ravaler mon air surpris, l'observant de mes yeux rond quelques secondes comme pour tenter d'analyser sa proposition alors que c'était évident que j'allais dire oui. Parce qu'il fallait être sacrément con pour dire non, même si y'avait une embrouille quelque part..

« Donc... tu m'invites à squatter chez toi ?.... Genre ça .. Équilibre ton karma un truc comme ça.. J'vais pas m'en plaindre... »

À l'observer avec plus d'attention elle avait pas l'air spécialement méchant. Un peu piquante, comme toutes les filles de la nuit. Elle était plus vieille que moi, approchant peut être la trentaine, mais ça lui allait bien au teint. Un teint un peu fatigué, signe qu'elle avait certainement traîné toute la nuit..je connaissais pas grand chose de cette fille sauf ce qu'en disais les alcooliques de fin de soirée qui avaient puent la croiser.. Et ce qu'ils avaient à en dire était jamais très reluisant.
Elle était forcément mieux que ça puisqu'elle offrait des repas gratos...

« ... C'est quoi ton nom ? »

Un peu curieux pour le coup.. Puis si elle comptait jouer les bonnes Samaritaines, c'était la moindre des choses que d'avoir un nom..

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Opération Maman Chat | PV Sunny YOy2vyU
avatar
Invité

Opération Maman Chat
CHATON & SUNNY


En plus de sentir les poubelles, il parlait exactement comme elles, elle sourit légèrement, baissant les yeux pour rire silencieusement. Ouais elle le trouvait presque attachant. Elle remonta ses yeux à nouveau vers le minois gâché par le reste d'alcool et la pollution, remarquant sa réflexion intérieure, il n'était pas encore totalement confiant. En vrai, ca se comprenait totalement, si elle n'avait pas ce job de nuit qui la désinhibait chaque soir, elle n'aurait jamais accepté ça d'un inconnu, surtout après qu'il lui ai détruit son téléphone. Ses yeux s'étaient arrondis, on aurait dit un petit chat, elle esquissa un rictus presque tendre. Qu'est-ce qu'il lui prenait enfin... Jamais elle n'aurait réagi comme ça d'habitude. Elle mettait ca sur le coup de la fatigue, de la bonne soirée qu'elle avait passé, et du visage pas trop dégueux qu'il arborait.

La demoiselle s'installa sur sa chaise de manière à respirer la bonne foi, négociatrice, plutôt jolie, en fait. Elle prit une légère inspiration et reprit :

♣️ Si ça suffisait à équilibrer mon karma... Passons, je te propose juste te prendre une douche, de dormir sur un canapé qui n'est pas trempé par la pluie, après tu es libre de tes mouvements.

Elle s'étira lentement, comme le félin qu'elle incarnait, nonchalant, gracieux, nocturne. Elle regarda lentement son téléphone, répondit à un texto, mit un like a quelques publications, vérifia l'heure, puis reporta son attention sur l'être humain qui continuait de la toiser comme si elle avait fait un miracle, ou un truc du genre. Elle inclina la tête, elle se demandait si elle devait vraiment lui donner son identité. C'est vrai, ni l'un ni l'autre ne savait vraiment qui était l'autre. Il suffisait qu'il soit d'Alkatraz et tout partait en couilles dans sa vie.  Il suffisait qu'il soit du neverland, et on ne donnerait pas cher de sa peau. Elle soupira puis planta son regard inquisiteur dans celui du chaton qu'elle avait recueilli.

♣️ Généralement, on fini par m'appeler chaton, mais si tu ne salis pas mon canapé tu auras peut-être la chance d'obtenir un prénom.

Elle esquissa un sourire satisfait. Si seulement elle avait su qu'ils allaient devenir proches et qu'elle allait surement haïr son appartenance aux gangs. Anyway. Elle se releva et alla payer ce qu'elle devait au gérant, puis revint à la table.

♣️ J'espère que tu tiens debout, t'as encore un peu de marche avant de pouvoir reluire de propreté, tu viens ? Et moi je t'appelle comment d'ailleurs ? Parce que "le gars recueilli dans les poubelles d'une ruelle sombre" ca fait long, et ca sonne un brin péjoratif.

Elle lui fit un clin d'oeil et s'engagea vers la sortie, il allait falloir qu'il soit réactif s'il voulait arriver sain et sauf à son lieu de destination. Elle sourit, la brise fraiche effleurant ses courbes. Elle attendit devant l'enseigne, et une fois qu'il l'avait rejointe, elle se mit en marche.

Sunny
Opération Maman Chat | PV Sunny 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
Sunny
D/0
Opération Maman chat
Maman chat

Je sais pas si c'est le bol de soupe ou simplement la retombé de cette nuit d'alcool, mais je me sentais de plus en plus fatigué, comme si mon esprit se déconnectait lentement du reste du monde pour se mettre en veille ou quelque chose comme ça. Où peut être que c'était l'ambiance calme de cette situation, chaleureuse, presque naturelle. Je m'y laissais facilement prendre quitte à m'y perdre. Et puis c'était quand même plus agréable que s'écrouler dans un coin de la ville ou sur le paillasson d'un pote. Parce que c'est souvent comme ça que finissaient mes nuits. Quand j'arrivais à fermer l’œil bien entendu.. et aujourd’hui, je sentais que c'était plutôt bien parti pour.
J'en savais toujours pas plus sur cette fille, mais quelque part je crois que j'avais pas besoin de plus de détails. Parce que dans le fond, qu'est ce que ça pouvait changer ? Elle était là à sourire, a pianoter sur son téléphone pendant que je picorais les quelques légumes restant au fond de mon bol. À croire que tout ça était normal, peut être que ça l'étais d'une certaine manière. Y'a longtemps que j'avais arrêté de chercher à comprendre la logique de certaines choses. Se contenter de prendre ça comme ça vient.. des fois, c'est pas plus compliqué.
Mais faudrait pas que je pique du nez tout de suite.
Attendre d'être chez elle puisqu'elle tenait vraiment à la faire sa bonne action. Frottant mes yeux pour tenter de les maintenant ouvert. Je m'étirais à mon tour alors qu'elle jouait les mystérieuses sans vouloir me donner son identité. A croire qu'elle avait des choses à cacher ou un truc du style. J'allais pas m'en vexer, de toute façon j'étais certain de l'oublier dans l'heure qui suivait alors.. c'était surtout pour la forme. Elle m'offrit quand même un surnom, celui que j'avais déjà entendu lâché par deux trois gars qui voulaient comparer leurs conquêtes et leurs ragots. Je pensais que Chaton c'était du foutage de gueule, une façon de lui donner ce coté érotique chelou que les gens avaient besoin de donner au prostituer ou aux gonzesses qui voulaient bien leur tenir compagnie. Mais non, ça semblait être son blase dans la rue, et elle semblait à l'aise avec.
Moi ça me suffisait de toute manière, tant que j'avais un nom à utiliser au lieu de me contenter de « miss jolie nibard » j'allais pas faire le difficile. Puis chaton ça lui donnait presque l'air affective en fait. Remarque elle s'était montré plus que sympa à se prendre pour ma mère en me nourrissant et me proposant un toit pour la nuit. Une maman chat. Ouais.. je crois que c'est l'image qui me venait en tête et qui me faisait un peu sourire.
Suivons maman chat dans ce cas.
Mais commencer par répondre c'était mieux
J'avais mal au crâne avant même de faire l'effort de réfléchir à cette question basique. Mais il était trop tard ou trop tôt pour être fonctionnel. Je m'étais déjà toute mon énergie et ma concentration à rester debout, c'était déjà pas mal. Finalement, après quelques pas et trois bâillements, je lui grognais quelques mots, essayant d’arrêter de faire chavirer le monde tout autour.

« Sun.. mais tout le monde m’appelle Sunny. »

L'idée de cacher une éventuelle identité ne me venait même pas à l’esprit. Parce que y'avait rien a cacher. Il suffisait qu'elle donne une vague description de moi à n'importe quel patron de bar dans les dix kilomètres, elle tombait sur moi. Alors j'avais pas besoin de me compliquer la vie. Et puis je lui avais épargné un nom de famille. Parce que ça c'était de toute façon pas utile et j'étais quasiment qu'on se contentait de mon surnom. C'est beaucoup mieux comme ça.
Un autre bâillement, quelques étirement histoire de stimuler mes muscles, et j'étais reparti à travers les rues, à la suivre sans pression comme si tout ça était normal. Mon regard glissait vers elle, cherchant encore par moment une logique à ce qui n'en avait pas.. Quand même, elle avait l'air franchement confiante et c'était certainement l'élément le plus chelou..
Ce qui poussa ma curiosité et mon esprit à formuler quelques mots.

« Quand même.. t'as la confiance.. j'veux dire.. tu me connais pas tu m'invites chez toi.. qui dit qu'j'vais pas en profiter tu vois... peut être j'suis genre.. Dangereux et tout...»

C'était pas une menace. Parce que j'avais clairement pas la tronche du mec bien placé pour faire une menace vu mon état. C'était simplement un constat. Le constat d'un demis cerveau en marche qui se perdait quasi instantanément sur chaque détail de la ruelle, oubliant presque le fil de mes pensées. Ça me faisait tituber, presque tomber, mais je me rattrapais de justesse, jurant un peu et accélérant le pas pour ne pas risquer de la perdre. Elle et ses idées bizarres.

« Ou alors c'est toi qu'est chelou.. genre.. Ramener les gens chez toi.. les découper en rondelle et les manger en sushi... »

Parce qu'au fond, ça aussi c'était possible mine de rien. Tout était possible dans cette ville, dans cette vie et le reste. Alors, une bombe qui se la jouait succube... ça n'avait rien de surprenant.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

Opération Maman Chat | PV Sunny YOy2vyU
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum