Le Deal du moment : -52%
Lecteur de Cartes SD/Micro SD, USB Type C Micro USB ...
Voir le deal
7.64 €

à nos âmes éphémères (karma)
Karma
fuck you
FT : iwaizumi hajime (haikyuu)
Crédit : fahr, délico, moi
Âge : 22 ans
Habitation : shinjuku.
Présentation : nos âmes éphémères.
Autres comptes : absinthe
Messages : 60
Karma
C/1
ft : iwaizumi hajime - haikyuu!

PSEUDO ; 'tendre' pseudonyme que celui de karma, réminiscence de son passé dans un sarcasme particulier.

NOM ; fils de l'ancien chef d'alcatraz, hideo mishima, il porte fièrement le nom de son géniteur : héritage de son père qu'il voit comme un honneur.

PRÉNOM ; nommé yamato, il ne sait pas qui de son père ou de sa mère voulait l'appeler ainsi, mais il en est satisfait.

ÂGE ; âgé de vingt-deux ans, son jeune âge en tant que chef de gang est dû à la mort prématurée de son paternel.

ORIENTATION SEXUELLE ; hétérosexuel, il aime les femmes quand bien même il n'a rien contre l'homosexualité, seulement, son amour boobs est bien trop grand.

SITUATION MARITALE ; la vie de couple n'est pas d'un grand intérêt pour lui, non pas qu'il désapprouve totalement une vie sentimentale, mais il n'en ressent pas le besoin dans l'instant.

SITUATION FINANCIÈRE ; karma est quelqu'un possédant un niveau de vie relativement aisé.

RANG/RÔLE/JOB ; nouveau chef d'alcatraz suite au décès de son père - il était avant cela un assassin pour son gang

TAILLE ; la chance lui sourit enfin, il n'est pas bien petit du haut de ses un mètre quatre-vingt huit.

CORPULENCE ; il semblerait assez fin à première vu, pourtant karma est quelqu'un possédant une carrure imposante, il est d'ailleurs relativement bien musclé.

SIGNES DISTINCTIFS ; son flan droit est marqué d'une brûlure, souvenir de l'incendie qui aurait pu lui coûter la vie quand il était enfant.
une fois, dans un excès de colère, son poing s'est enfoncé dans un miroir (qui en garde autant la trace que sa main) x il a une horreur particulière pour le kusaya x il adore son père et le respecte terriblement x amoureux des armes à feu, il possède une collection de vieux modèles pour son petit plaisir personnel x la mort est une phobie chez lui, une véritable terreur qu'il essaie de cacher mais qui semble le rattraper dans des moments de solitude x il n'a plus aucun contact avec celle qui fut sa mère, la seule chose qu'il sait : c'est qu'elle n'est pas encore six pieds sous terre x karma fume régulièrement quand il est agacé x il est allergique aux cacahuètes x il n'aime pas le chocolat, ce qui est un énorme problème à Noël x il aime les chiens (les animaux en général) x il apprécie jouer à la PS4 sur son lit quand il n'a pas envie de sortir (il possède une salle d'arcade dans son sous-sol) x il adore le pain grillé tartiné de beurre (parfois du nutella -seul "chocolat" qu'il puisse avaler) x
il rit devant Titanic car il trouve la scène de la mort de Jack évitable x il adore les pockys x surtout les pockys au matcha
FORCE ●  ●  ●  ●  ●
DÉFENSE ●  ●  ●  ○  ○
DEXTÉRITÉ ●  ●  ○  ○  ○
INTELLIGENCE ●  ●  ●  ○  ○
CHARISME ●  ●  ●  ○  ○
SOCIAL ●  ●  ○  ○  ○

La figure du roi se casse et s’effondre, le peuple ne soutient plus son monde, il tombe : il se brise.

Un regard d’ébène dans lequel des flux constants d’émotions s’entrechoquent, se rencontrent, se détruisent : une rivière tantôt calme, tantôt ravagée dont s’écoule de nombreux flots, changeant, incontrôlables. Elles se contredisent, s’affirment et se battent : fières combattantes sous l’honneur d’une victoire temporaire. Qu’il est beau d’observer cette bataille dans son regard – si noir, si profond – ces torrents qui ouvrent une porte à son âme. Il est quelqu’un de grand : un masque (qui n’en est pas un, il se sent supérieur de bien des manières) qu’il porte habilement quand il fait preuve de son éloquence et de son charisme : il est le nouveau chef (roi), sa prestance se doit d’être haute (pour paraître) être digne de son père qui fut de son temps un dirigeant emplit d’honneur. N’est-ce pas ce qui rend l’homme prétentieux que d’envier la perfection et de s’approprier la puissance d’un nom, son père fut un grand chef et il est (à son âge) loin d’atteindre la carrure imposante et prédatrice que celui-ci possédait.

Et ainsi naquit la figure du roi.

Le feu brûlait en lui, un volcan proche de l’explosion serrait ses poings, les traits tirés par la colère qui ravage son esprit (son cœur), il n’aime pas perdre (c’est un mauvais perdant, cela est sûr), l’horreur d’être en-dessous des autres (qu’il prenait pour des abrutis) lui était terrible : il est le roi, il ne pouvait se rabaisser. Sa rage hurle (agressif, il frappe), comme prisonnière d’un corps qu’elle refuse, elle rejette une haine terrible au monde qui entoure cet être. Ses sentences sont sombres (cyniques), il fait preuve d’un sarcasme presque agaçant (il se permet par ailleurs d’apporter un jugement cassant à bien des personnes) quitte à briser celui qui subit sa rancœur. Karma n’est pas doux dans ses mots : l’impulsivité de sa colère rend ses paroles dures et parfois (impossible) compliquées à entendre : quand bien même il est franc et honnête dans ses propos ils ne sont guère toujours plaisant à accepter. Il frappe fort, le garçon, sa rage accroît sa force (par moment) et son poing part (tout seul) dans la gueule d’autrui, un véritable casse-cou dans l’âme quand même sur le toit d’un immeuble, il offre son coup (sachant que l’endroit reste tout de même fort dangereux). Son arrogance ne le protège pas de sa vision pourrie du monde, grand pessimiste, il garde toujours dans un coin de sa tête que la mort guette ses faits et gestes.

La mort si douce mais pourtant si terrifiante ; elle approche tendrement avant d’embrasser la vie pour l’empoisonner et la détruire, qu’elle fut douce dame la mort.

Les bras de la mort qui enlacent son âme l’angoisse, l’apeure, le torture. Elle semble omniprésente autours de lui et cette peur lui broie l’estomac, il le cache, il tente de s’en soustraire : mais l’idée de perdre conscience (ou en tout cas de ne pas savoir ce qu’il se passe après) est l’une des plus terrifiantes qu’il pense connaître. Son courage s’éteint à l’idée de perdre cette essence qui le maintien sur Terre : la vie ne se perd qu’une fois. Cette peur le rend plus posé : il réfléchit avant d’agir bêtement – ce qui pourrait lui être fatale – il observe, il calcule le mieux pour réussir : pour vaincre sans être le roi mit en échec et mat à la fin du la bataille. Sa volonté (détermination) le pousse à être un leader qui motive ses foules (ou peut-être que son courage offre de la confiance à ceux qui le suivent). Et pourtant, sa rage le rend téméraire (imprudent). Insociable, il n’approche pas les autres (c’est à eux de venir quand son humeur est ensoleillée) il n’en reste pas moins abordable (il reste un chef : il ne peut rester à l’écart de tous). Karma est quelqu’un qui se contredit sans cesse.

Il devient un grand roi au-dessus des cieux.

Il rejette la mort et sa haine dans un être pantouflard, son air blasé (il l’est par la vie – ou son propre pessimisme). Karma est quelqu’un qui aime (par pur exemple) la bonne cuisine : mais sa flemmardise le pousse parfois (souvent) à faire appel à un livreur de pizza ou un traiteur afin de se nourrir correctement (et non pas de pâtes). L’ennui le ronge parfois, sa méfiance aussi : et cette routine (qu’il ne possède pas réellement) le lasse de cette vie à la fois calme et éprouvante. Karma est quelqu'un de possessif, ce qui est à lui ne s'échange pas (dans la mesure du possible, par évidence).

Réminiscence d’une (tendre) enfance.
Une odeur de miel, douce et légère, enivrait les sens du petit être, il était encore jeune – si jeune qu’il vivait encore dans l’innocence qu’on lui accordait toujours. Cette pureté oubliée, simple souvenir d’un passé lointain, ce fut tôt quand son géniteur fit le choix de lui apprendre la vie de « yakuza » il était le fils du leader : il devait savoir dès maintenant ce que le futur lui réservait. Yamato vivait dans la demeure familiale : Hideo ne prenait pas le risque d’exposer son enfant au risque de ses activités (peu légales) et n’allait pas en école pour faire son apprentissage : une professeur (éducatrice) était engagée par les Mishima pour qu’il suive son éducation à domicile. Karma, le fils du chef d’Alcatraz, aurait été une cible particulièrement alléchante pour un kidnapping (ou pire encore) et son père ne prenait en aucun cas le risque d’exposer son enfant aux dangers d’un gosse à rançon.

L’enfant du chef (roi).
L’école lui était inconnue : une insociabilité conçue dès son enfance par la crainte de son père de voir son enfant disparaître dans les bras du diable (d’un inconnu ou de dame la mort). Voisin de l’illégalité, il trempe dans le gang de son père depuis petit – certainement pour le former à son futur rôle – Karma vit une enfance relativement douce. La génitrice (quelle femme odieuse) hurlant de scandale : son mari l’aurait trompé avec plusieurs maîtresses : quitta la maison (homme et enfant) sans un moindre remord. Yamato, admirateur de son paternel, n’acceptait pas l’idée qu’il fut un homme indigne. Hideo était le père « super-héros » pour lui : quelqu’un dont l’honneur était si fort qu’un adultère semblait être l’œuvre d’une erreur. Les recherches (et les mots de son père) faites : ce fut sans surprise que sa mère était elle-même coupable de ces tromperies abusives ; karma ne reprit pas contact avec cette femme.
Il marchait sur les traces de son père, il était son modèle, sa splendeur et sans cesse il se rappelait vouloir être comme celui qu’il considérait comme le meilleur de tous.

Le fils d’Alcatraz (ou les premiers pas du futur (roi) chef).
Hideo Mishima, chef du puissant Alcatraz, respecté et craint : était l’image que Yamato avait de son père, son icone. Il voulait (et ce depuis toujours) lui ressembler, porter sa prestance et sa force dans une aura imposante. Souvent, il l’accompagnait – son père – à ses ‘rendez-vous’ (pas si confidentiel qu’il ne le croyait mais ça l’amusait de le penser). La sueur effleurait sa peau, son épiderme rougeoyant légèrement dû aux efforts qu’il avait offerts dans l’entrainement de ses capacités : il se devait d’être parfait. Karma (qui était si doux à sa naissance, un ange, un bel ange comme tant d’enfants) avait dès ses treize ans une arme à la main : tirer sur une cible n’était plus un secret pour lui.
C’est à ses quatorze ans, après quelques doutes enfantins, qu’il fit sa première victime : il était devenu un assassin pour poursuivre son chemin vers son destin (son père). L’âge n’a plus d’importance dans ce milieu, il n’avait plus ces insouciances de petit garçon : il connaissait la vie & la mort, elle devenait sa partenaire et son bourreau. Karma n’avait pas peur d’une colère divine (Dieu n’existe pas) mais seulement des bras de la mort, elle derrière lui, qui attendait (elle) avec patience le jour (divin) où elle pourrait prendre son âme (comme un pacte avec un démon). Tuer était un droit divin, il se l’accordait, car il deviendrait (plus tard) le chef du gang de son père.

Voleur d’âme (assassin).
La balle traversait sa tempe, se logeait dans son crâne, le sang coulait lentement sur sa peau pour s’écraser au sol : la victime tombait au sol, morte. Le regard ennuyé, il observait son corps inerte : la mort était effrayante mais il l’offrait aux autres sur un plateau d’argent : sans peine (aucune pitié) pour ces êtres qui avaient perdu. Karma avait tué, pour la première fois, à ses quatorze ans, depuis – comme le fils qu’il était pour son père – il avait intégré le gang en tant qu’assassin. Un métier (si on pouvait appeler cela un métier) qu’il exerçait avec une certaine précision (ironique pour un thanatophobe).

Présentement.
Inerte, aussi pâle qu’au suite du baiser de la mort, ainsi au sol. Karma fermait les yeux, soufflant l’air qui se trouvait comprimé dans ses poumons, avant de poser son regard sur le corps qui lui faisait face : celui de son père. Il avait disparu, le revoilà mais au sol, devant le QG : mort. Son cœur se serrait, une douleur nouvelle s’installant en son âme et une peur bien plus terrible de la fin. Il comprenait mieux sa frayeur de la mort : car il y était confronté par la perte de son père. Les doutes le saccageaient, était-il digne (et surtout apte) à reprendre les commandes du gang, à son si jeune âge, il pensait avoir encore quelques années devant lui.
Il devint chef (roi) et fit une demande à Midnight d’être son bras droit : son conseiller. Il lui offrait sa confiance, parfois lui donnait le droit de commander le gang, il était bien plus expérimenté que lui & ses conseils lui étaient précieux.
Mais la haine qui rongeait son être ne demandait qu’à s’extériorisé et il savait que le jour où il trouverait le meurtrier de son père : il le tuerait de la pire des manières.





kohe 17 // absinthe
j'ai craqué, je n'ai que ça à dire. (à cause de qui hein).
la bise.
(ellipse je te hais du plus profond de mon âme.)
je dois encore me corriger.
mais cette fiche est prête depuis deux semaines.
adieu.
ENFIN JE PEUX M'INSCRIRE AVEC CE PERSO JE HURLE, JE PLEURE ?????

Ellipse
à nos âmes éphémères (karma) BTS-DNA-Icons-bts-40713096-100-100
FT : Oikawa Tooru ; Haikyuu + Kim Taehyung
Crédit : ma propre race & la non race de Ab(do)s
Âge : 20
Présentation : DASH
Fiche de liens : RUN
Messages : 244
Ellipse
D/2
c'est la 2eme fois que tu me dis que me détestes aujourd'hui jpp
à nos âmes éphémères (karma) 2715238403 à nos âmes éphémères (karma) 2715238403 à nos âmes éphémères (karma) 2715238403 à nos âmes éphémères (karma) 2715238403

hâte de te casser les dents genre comme ça avec ma force de tapette:
à nos âmes éphémères (karma) Giphy

+ bonus : mdr @karma_official ça va tu te sens pas trop sur twitter ??????
à nos âmes éphémères (karma) 1136991744
_________________



   
« We saw the mirage in the desert but we couldn’t grasp it »
In the end, we reached the mirage and it became our reality; The scary desert became the ocean with our blood, sweat and tears.
   


   

FC:
 
Karma
fuck you
FT : iwaizumi hajime (haikyuu)
Crédit : fahr, délico, moi
Âge : 22 ans
Habitation : shinjuku.
Présentation : nos âmes éphémères.
Autres comptes : absinthe
Messages : 60
Karma
C/1
jvais te fracasser tellement fort jpp à nos âmes éphémères (karma) 3170418002
SINON OUI JTE DETESTE (&jtm)

TON VIEUX GIF LA MMMMMDR

+ oui qu'est-ce que t'as pd
Fyodor
à nos âmes éphémères (karma) J9ak
FT : Eaque-Lost canvas
Crédit : Ma pote & Absinthe & Pure
Âge : 25 ans
Habitation : principale: Shibuya secondaire: Shinjuku
Autres comptes : Bookman
Messages : 525
Fyodor
D/1
Bienvenue à nos âmes éphémères (karma) 3170418002
_________________
à nos âmes éphémères (karma) 60631410


Fanclub :
 
Nótt
écoute le silence comme ça sent bon
FT : marcin (kyoux) // jseph (kard)
Crédit : elli + absinthe + oim
Âge : 24 yo
Habitation : ikebukuro
Présentation : no past_
Fiche de liens : no future_
Autres comptes : ophélia
Messages : 144
Nótt
D/2
Fais gaffe ce perso à l'air maudit
Tu vas bientôt disparaître pour ne plus jamais revenir
(ce qui me ferait des vacances d'ailleurs ♥️)

_________________
Karma
fuck you
FT : iwaizumi hajime (haikyuu)
Crédit : fahr, délico, moi
Âge : 22 ans
Habitation : shinjuku.
Présentation : nos âmes éphémères.
Autres comptes : absinthe
Messages : 60
Karma
C/1
Fyodor - MERCI. à nos âmes éphémères (karma) 3170418002
Nott - c’est mort j’ai relu fdp karma sera mien !!!! à nos âmes éphémères (karma) 1567525176
Pure
FT : Satsuki Kiryuin — Kill la Kill
Crédit : © cheshireFTW
Âge : 25 ANS.
Habitation : IKEBUKURO
Présentation : LOST IN TRANSLATION
Autres comptes : Jun, Ace
Messages : 218
Pure
D/1
Ouii un karma, un vrai! à nos âmes éphémères (karma) 3170418002
welcome parmi nous monsieur

_________________






LES KDO:
 
Karma
fuck you
FT : iwaizumi hajime (haikyuu)
Crédit : fahr, délico, moi
Âge : 22 ans
Habitation : shinjuku.
Présentation : nos âmes éphémères.
Autres comptes : absinthe
Messages : 60
Karma
C/1
ENFIN JE VAIS BRISER LA MALÉDICTION DU KARMA. à nos âmes éphémères (karma) 3170418002
Fahrenheit
bonjour
FT : occultic nine // hashigami sarai
Âge : Inconnu
Habitation : Partout
Messages : 613
Fahrenheit
S/0
Karma (négatif ?)J'avoue j'étais en manque d'inspiration pour le titre. Désolé. Mais bon entre le pseudo de ce personnage et ta réputation dans l'horloge parlante c'était tentant alors j'ai osé.
Bref.
Passons.
Passons aussi sur ton codage toujours aussi magnifique j'en ai marre de me répéter à chacune de tes fiches. à nos âmes éphémères (karma) 3443293248

Ce qui nous intéresse ici c'est Karma. Ah Karma. Enfin ! On (moi et mes autres personnalités) commençait à croire que le personnage était maudit ou quelque chose du genre. Mais la joie m'envahit en voyant que quelqu'un a réussi à en venir à bout, alors laisse moi t'écrire cette joie (en même temps tu n'as pas le choix c'est moi qui écrit ce post).

Tu as très bien réussi à t'approprier le personnage, en utilisant les éléments imposés dans la fiche mais en mettant aussi des détails personnels. Ça donne un résultat très intéressant. On ressent toute la colère de ce garçon pour le monde qui l'entoure et surtout contre celui qui a osé tué son père. Cette figure du père, essentiel dans l'histoire de Karma, est tout présente dans ta fiche ce qui prouve encore une fois que tu as bien cerné le personnage. Hideo est le modèle de Yamato, son héros comme tu l'écris si bien, c'est l'exemple que le jeune garçon a toujours voulu suivre, et qu'il continue à suivre encore aujourd'hui après sa mort. Son père il l'admire, il le craint, il le respecte, et il l'aime en même temps. C'est ce mélange de sentiment qui fait que Karma veut tant être comme lui, ou plutôt digne de lui, c'est ce qui le motive à avancer et à être un bon chef, ou un bon roi c'est une affaire de point de vue.
On ressent une profonde détresse dans ce personnage. Au-delà de la colère et de la vengeance il y a la tristesse d'un gamin qui n'accepte pas le destin funeste de son père. C'est un personnage que je pourrai qualifier de tragique, mais il est beaucoup trop tôt pour juger de son destin. Il est sûr que son avenir ne sera pas tout rose, et il aura bien du travail à gérer son gang et la guerre contre Exodus, mais c'est une tâche digne d'un chef. Alors il faut s'en montrer digne.

Tu l'as compris j'aime Karma le prédéfini, mais j'aime aussi beaucoup ce que tu en as fait. J'aime cette façon d'écrire simple dans la forme mais précise dans les mots et j'ai vraiment hâte de voir comment tu feras évoluer ce garçon.

Je file te valider. Si tu as des questions n'hésite pas enfin tu connais la chanson hein. Des bisous ♥️
à nos âmes éphémères (karma) 125022726

Avant d'aller arpenter les rues de Tokyo, n'oublie pas de recenser ton avatar. Tu peux aussi faire ta fiche de liens et poster une demande de RP ou répondre à une demande déjà faite.

Amuse toi bien parmi nous ♥️
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum