u n l o v e r s | ft. sally
avatar
FT : malek solh | eerie crests
Crédit : me
Âge : 21
Présentation : -{
Fiche de liens : }-
Messages : 28
D/5
unlovers
t'as le silence facile mais faut croire qu'y'en a que ça dissuade pas.
t'as l'habitude de nettoyer du sang mais tu croyais pas qu'on t’appellerais pour stériliser
tu pensais qu'on demanderait quelqu'un de plus compétent qu'toi pour jouer
dans ces lames qu'on plonge dans la chair, dans c'qui peut faire la différence entre la vie et la mort
t'essaies de pas trop y penser.
dans tous les cas à c'que tu saches t'as jamais causé la mort de personne donc
faut croire que ton incompétence a pas le tranchant que tu craignais.
tu comprends pas trop pourquoi ton employeur s'est pris d'affection pour toi, t'es assez certain que tu l'mérites pas mais
t'es pas non plus le genre à dire non.
du coup tu traînes tes sneakers sur l'asphalte avec ta tête entre tes épaules, la cigarette entre deux doigts
tu prends une bouffée en silence
tu souffles ta fumée vers le ciel pour rejoindre les nuages
tu pousses la porte du restaurant et tu t'y engouffres, tes pupilles balaient l'endroit
tu trouves c'que tu cherchais, tu t'avances vers elle et tu la rejoins, tu t'écroules doucement sur la chaise devant elle
« bonsoir, sally. »
tu lui offres un sourire, crochu puisque c'est le tiens.
« j'espère que tu ne m'as pas attendu longtemps. »
tu ne supporterais pas d'être en retard et tu as oublié de surveiller l'heure sur ton téléphone
tes pupilles vacillent un instant

_________________
avatar
FT : OC - Samuelyounart
Crédit : Ravi <3
Âge : 22 ans
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 57
D/5
Sally t’as les mains sales de tes scalpels, de tes pinces et ciseaux de tes coupures et des morceaux. ta trousse est toujours sale, sale d’un sale rouge qu’a du mal à partir toujours. tu connais les règles d’hygiène pourtant mais en ce moment et depuis un peu longtemps tu n’as pas envie de les faire, tu préfères prier au temple pour ces gens à qui t’arraches parfois le coeur, tantôt les yeux ou le foie, la rate ou le rein, les poumons ou les testicules. t’as le geste droit propre et net mais passer derrière toi pour tout ramasser tu peux pas tu veux pas. Alors Icarus est la solution et t’alignes les billets à chaque fois qu’il passe la serpillère. c’est le bon deal, mais toi tu deales qu’avec des « amis »  et s’ils ne le sont pas encore ils le deviendront.

Tu l’affectionnes beaucoup comme chacun de tes « collègue-amis ». Il a une lenteur qui tranche avec toi. Bacon toujours attaché au mousqueton que tu portes à la taille, t’as choisi ce restaurant parce qu’il accepte les clebs en tout cas le tien. Posé à côté de toi il dort dans son panier fourrure rose pétard. Il a sa gamelle d’eau et un beau steak cuit parfaitement, c’était l’exigence. Tu paies pour. On ne te demande jamais comment. Ce soir t’as fait l’effort de détacher tes cheveux. T’as quitté ta paie de Nike et ton survêt pour une jupe courte léopard et un sweat noir, t’as juste misé sur un gros collier imposant de strass. Classe non ?

«  j'espère que tu ne m'as pas attendu longtemps.  »

Tu le regardes un petit moment en te lèves, te penche par dessus la table et les bougies pour lui ébouriffer les cheveux d’un geste amical puis lui flanques une bise sur la joue. C’est pas très oriental comme manière mais tu n’as jamais vraiment su saluer les autres. Les séries t’en apprennent plus et tu imites. Tu manques de brûler les ficelles de ton sweat et te rassis sans trop t’en rendre compte.

« J’pas attendu j’ai déjà pris du vin » dis-tu en montrant la bouteille à moitié vide. Pas que tu sois alcoolo ou picolarde mais tu tiens bien l’alcool + tu aimes ça et tu vois pas pourquoi tu devrais te priver d’un truc qui te fait du bien et qui te plaît. Tu le sers allègrement un verre et claque des doigts pour appeler le serveur. tu n’es pas du genre polie ou impolie c’est des concepts que tu carres pas mais t’as toujours fait comme ça, on t’a jamais rien dit et ça a toujours marché. Tu pointes ensuite Bacon. « Il attend son bonsoir, il kiffe le steak d’ici, ça il a toujours aimé ». tu rigoles moins gracieusement qu’on pouvait attendre d’une jeune femme comme toi mais ça encore, c’était une de tes nombreuses particularités.

Les cartes arrivent et on propose à Icarus s’il désire un apéritif. Sally prend les devants et commande quelques - beaucoup- de verres pour commencer leur belle soirée. Sally t’as les joues rouges et c’pas le vin qui te monte à la tête, t’as mis trop de blush, mais il partira vite au cours de la soirée, c’est pas grave. tu voulais juste bien faire pour sortir à trois. «  t’as fait quoi aujourd’hui, t’as travaillé tard ? tu prends jamais de vacances c’est dingue tu devrais gueuler un peu»


_________________
Spoiler:
 
avatar
FT : malek solh | eerie crests
Crédit : me
Âge : 21
Présentation : -{
Fiche de liens : }-
Messages : 28
D/5
unlovers
tu te retires pas quand elle s'approche, tu subis ses affections sans un mot
toi même tu sais pas trop si t'apprécies ou tu déteste, tu sais que ça te donne pas envie de mourir
tu sais que ça fait pas naître dans ta poitrine la flamme étouffante de l'anxiété alors tu l'acceptes et tu fermes ta gueule
tu la reçois la bise et tu fais rien, tu l'acceptes depuis que tu travailles avec sally tu l'as bien appris
pas que tu aurais osé t'y soustraire avant
avoir une opinion, avoir des préférences c'est se faire voir et ça tu l'sais tu le mérites pas
t'es comme une statue
tu bouges pas et contrairement aux œuvres d'art t'espère que personne te remarquera
t'es content qu'elle t'aie pas attendu du moins autant que tu te permets de ressentir ce genre de sentiment
tu lui offres un nouveau sourire et tu le sais crochu donc tu le détestes mais tu le fais quand même
c'est ça être une personne
tu dois sourire même quand t'as envie de pleurer
(t'as pas envie de pleurer)
(pas plus que d'habitude)
tu te baisses quand elle pointe son chien, tu lui obéis et tu te baisses dégingandé avec tes membres trop longs tu poses ta main trop grande sur la tête du clebs
de c'que tu sais il t'apprécie
il a pas apprit
tu te contentes de lui ébouriffer la haut de la tête comme ton employeur l'a fait pour toi
tu t'relèves quand elle commande des apéritifs pour vous deux, tu t'tais
t'aimes pas trop boire ça t'fais tourner la tête ça ouvre tes côtes ça t'donnes moins l'air d'un fantôme
mais c'est déjà fais alors tu subiras et t'auras qu'à te surveiller et garder tes lèvres cousues
au pire tu t'glisseras sous les planches tu sais l'faire tu trouveras toujours un moyen
« j'ai pas vraiment besoin de vacances. »
t'es là pour les autres c'est tout ce qui est important
« et puis tant qu'les choses se salissent faudra que je sois là pour les nettoyer, »
tu prends une gorgée de vin
« c'est à ça que j'sers. »
au moins tu t'rends utile c'est plus que c'que t'as fais dans les vingt premières années d'ta vie alors tu t'contentes
t'es un fantôme mais faut croire qu't'as pas bien réussi à t'effacer vu qu't'es ici et pas ailleurs
faut croire qu't'es un fantôme tu coûtes des sous tu t'fais sortir t'aurais préféré pas mais en même temps
tu peux pas t'empêcher d'être content d'être ici
qu'on reconnaisse ton existence
mais ça c't'un secret faut pas l'dire surtout pas à toi surtout pas à ton père
(t'as une pensée pour junichi est-ce nécessaire d'le mentionner
tu l'effaces tu l'enfouis sous une autre gorgée de vin)
« toi ça va? faut pas trop s'dépenser, tu dors assez? »
et te r'voilà, c'est toujours les autres, les autres, les autres,
ils valent plus que les battements d'ton coeur
tu t'éteins pas mais tu vacilles, encore
tu sais même pas si elle a des problèmes avec ça mais tu préfères toujours parler de la douleur des autres que de la tienne.

_________________
avatar
FT : OC - Samuelyounart
Crédit : Ravi <3
Âge : 22 ans
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 57
D/5
Tu le regardes se pencher vers le sol avec habitude, c’est dingue, il en serait presque déjà voûté. tu croises les jambes et avale cul sec le premier verre qu’on te sert. t’as l’habitude de boire et tu tiens trop bien l’ivresse pour t’inquiéter des dangers; au contraire, tu t’inquiètes des effets tardifs bien trop tardifs. tu glisses la langue sur tes babines et coules un regard sur ton chien sage comme un mort. t’écoutes parler ton invité et attends qu’il avale un peu du breuvage avant de lui répondre.

tu tires quand même une petite moue. « T’es trop modeste ouais, détends toi et chie un bon coup » tu hausses les épaules et attrape le deuxième verre qui t’attends. Tu t’enfonces dans ta chaise et le regarde encore un moment intriguée, toujours intriguée en sa présence. tu sens bien la retenue qu’il a vis-à-vis de toi, des autres.

« tu sers à vivre c’est djà beaucoup je comprends mais… p’têtre que tu devrais nettoyer ton coeur et ton esprit avant de nettoyer la merde des autres, enfin t’es quand même vachement utile pass’que je pourrai pas le faire seule t’vois »tu hoches la tête pour appuyer l’idée, auto-convaincue de ce que tu dis.

« toi ça va? faut pas trop s'dépenser, tu dors assez? » dit-il en se remplissant un peu plus de rouge, tu penches la tête sur le côté et arbores un gentil sourire.

« eh j’te rappelle que c’moi le doc et oui je vais bien, ça j’m’en fous t’façon j’ai pas le temps de me voir crevée hein »

t’as quand même tes putains d’études de médecine, ton traffic et ton clebs puis tu trouves le temps de voir le monde, le sentir, le toucher, rigoler avec. tu jouis de l’instant p’têtre ça qui te sauve ici bas. disons que la beuh ou la coc' que tu tapes aident pas mal parfois.

« t’as fait quoi aujourd’hui ? t’as vu du monde ? » tu tires ta chaise pour te foutre à côté de lui et lui prends le menton. « t’sors pas beaucoup t’es p’tain de pâle, même Bac’ a le poil plus brillant que tes yeux, mais c’soir t’inquiète, je vais te faire ronfler » et tu lâches un ricanement rauque très peu mignon. tu lui files une tape sur l’épaule et attrape ton verre que tu sirotes plus doucement à présent. enfin tu as la descente facile.


_________________
Spoiler:
 
avatar
FT : malek solh | eerie crests
Crédit : me
Âge : 21
Présentation : -{
Fiche de liens : }-
Messages : 28
D/5
unlovers
t'évites son regard quand elle s'inquiète pour toi
ça t'rends incomfortable qu'on t'apporte plus de valeur que t'en as réellement
puis tu te plaignais pas c'est pas comme si tu lui avais demandé de te complimenter
alors tu t'contentes de hausser les épaules et de noyer l'inconfort dans une autre gorgée de vin
tu prends des lampées comme un animal t'as l'habitude de boire comme ça ça va plus vite ça dérange moins
« c'pas parce que t'es docteur qu'tu peux pas t'épuiser. »
t'es mécontent.
toi mourir de fatigue ça va encore, mais elle elle mérite mieux que ça
et tu supporterais pas de la voir souffrir, ça tu le sais dans le fond de ton estomac c'est comme le feu
(c'est ça ou le vin qui commence à t'atteindre)
encore, encore tu t'retires pas de son toucher,
elle effleure la barbe plus fournie que t'coûte la moitié d'ton adultère, celle qu'tu gardes toujours impeccablement rasée
elle le saura pas qu't'as le menton de la traîtrise parce que c'est toujours caché
« j'ai bossé »
tu vas pas lui mentir, bien sûr qu't'as vu personne toi faut qu'tu bosses faut qu'tu vives
tu bouges pas quand elle te critique, quand elle s'inquiète, encore
tu fais même pas la moue qui effleure l'autre côté d'tes lèvres, tu dis rien
tu t'laisses faire.
tu finis la coupe de vin et tu la reposes sur la table sans un bruit
tu tends le bras et tu prends un autre des verres qu'elle a commandé parce que tu la laisseras pas boire tout ça
elle va crever si tu peux pas l'aider
tu bois cul sec parce que tes gorgées sont trop grandes
tu te contentes de hocher la tête quand elle dit qu'elle va t'faire ronfler
tu bosses demain mais c'pas grave
tu peux bien lui faire plaisir toi tu sauras gérer
« okay »
tu hausses un sourcil, un peu
« mais toi, tu bosses pas demain? »

_________________
avatar
FT : OC - Samuelyounart
Crédit : Ravi <3
Âge : 22 ans
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 57
D/5
Finalement tu tires un peu la gueule, tu sais pas cacher tes sentiments et voir l’huître toujours se ferme te fait un peu chier, t’es pas le genre psy mais tu vois bien qu’il est pas à l’aise alors tu comptes sur les verres d’alcool pour le détendre du slip parce que t’es pas très fine et tu veux pas non plus le vexer et dîner seule avec le clebs.

Tu rebois cul sec un verre et commande des huîtres comme entrée; tu lui laisses enfin le choix de ce qu’il veut sans rien forcer, tu te mordilles la lèvre pensive puis tu reviens t’asseoir à côté de ton chien avant d’attraper un autre verre; les vides s’en allant au passage des serveurs presque habitués. tu finis par secouer la tête.

« eh chéri, s’tu veux pas dis le j’m’en fiche hein » dis-tu pour commencer. « fais pas ta tête d’enterrement, s m i l e je t’ai jamais vu sourire » tu te passes finalement une main dans tes cheveux que tu finis par attacher, les joues un peu roses de l’alcool qui commence à se distiller en toi. tu croises les jambes et reprends une gorgée.

« si, si je bosse demain, j’ai cours j’crois faut que je revérifie papa » tu rigoles doucement et hausse les épaules. « je dois aussi déposer Bacon chez le toiletteur, lui trouver une nouvelle tenue puis j’ai la chasse pokémon go à continuer t’sais j’ai trouvé un Coquiperl la dernière fois c’est ouf » tu ricannes à présent et t’enfonces dans ton siège, t’allonges tes jambes jusqu’aux pieds de sa chaise. « chill&smile I c a - k u n » tu articules bien. « dis moi, tu veux pas vexer les gens c’bien ça ? parce qu’à pas dire c’que tu veux moi je me sens vexée tu sais ça ? j’pas besoin d’une façade t’es cool en vrai j’aime bien être avec toi t’es calme et c’est une belle qualité hein mais sérieux… j’sais pas ce que tu cherches à faire ça  » tu finis ton monologue par un dernier cul sec avant de t’attaquer à la bouteille de rosé que tu verses dans vos deux verres. « enfin, le prends pas mal surtout j’veux pas être méchante »


_________________
Spoiler:
 
avatar
FT : malek solh | eerie crests
Crédit : me
Âge : 21
Présentation : -{
Fiche de liens : }-
Messages : 28
D/5
unlovers
elle parle beaucoup t'aimes bien ça
ça t'empêche d'te sentir coupable des longs silences
ça t'empêche d'vouloir les remplir mais d'avoir les mots coincés dans la gorge
tu lui donnes un sourire crochu quand elle t'accuses de pas l'faire
honnêtement t'as probablement oublié comment sourire réellement
est-ce que tu l'as jamais su?
tu t'poseras pas la question.
peut-être qu'la façon dont tu montrerais tes dents rappellerait celle de ton père
et puis ça t'ferais mal aux joues tu t'contenteras d'ton sourire crochu et d'te frotter l'arrière d'la nuque
gêné
t'es inconfortable qu'elle te confronte
t'as un peu envie d't'enfoncer sous les planches d'passer à travers la chaise
c'est ça d'être un fantôme que de nom
tu peux pas vraiment t'cacher comme tu le voudrais.
« désolé. »
et puis tu l'écoutes silencieusement parce que décidément ses journées sont plus excitantes qu'les tiennes
c'est pas plus mal si elle brille assez elle pourra t'éclipser
tu prends un verre tu le bois pour t'occuper les mains parce qu't'as pas l'droit d'fumer ici
tu t'enfonces un peu plus dans ta chaise quand elle te répète de sourire
ah, tu l'as vexée.
tu te redresses même si t'as juste envie de t'enfoncer jusqu'au plancher
« n-non c'pas ça, c'est juste - désolé. »
t'as l'impression qu'tes excuses sont pas suffisantes mais t'as rien d'autre à donner.
« j'le prends pas mal c'est juste que, 'fin, »
tu bois du vin
« tu pourrais passer du temps avec des gens beaucoup plus intéressants qu'moi »
faut croire qu'l'alcool t'as délié la langue
« et, 'fin le prends pas mal j'suis content d'être ici et - merci »
tu bois, tu bois parce que t'as déjà un peu l'impression d'te noyer et tu préfères qu'les sensations physiques se suivent
« mais j'veux dire, t'avais sûrement mieux à faire qu'de me sortir. »

_________________
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum