lycoris rouge. (feat ellipse)
Scorpius
lycoris rouge. (feat ellipse) Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
D/5



ellipse
lycoris rouge ;
Jour de pluie, mélangé d'un froid digne d'un hivers pollué, voici comment illustrer ce début de journée. Malgré ce temps morose, tu t'étais permis un peu de far à paupière argenté, eyeliner et mascara sur tes yeux d'un vert émeraude. Vêtu de ton masque et de tes baskets digne de la marque Adidas, tu marches de ton appartement à ton studio où tu réalise tes oeuvres d'art ; tes tatouages sur la peau d'homme, femme et esprit perdu. Tu n'es encore qu'un apprenti, mon jeune Scorpius, mais tu te formes déjà une petite réputation à travers ton style graphique que tu injectes dans la peau de tes clients. Tu ne remercieras jamais assez les réseaux sociaux de t'aider à gagner en notoriété mais passons.

Tu arrives enfin à ton studio, caché entre deux bars dans une petite ruelle. C'est un studio à ton style : assez chill et cosy. La salle est très petite, séparée en deux parties entre l'accueil et la salle de pratique par un aquarium rempli de méduse. Tu les chéries tes petites méduses. Elles sont à la fois magnifiques, paraissent douces au touché mais ne sont que des poisons pour la vie des hommes. Que de beauté dans ces animaux. Tu retires ton manteau, dévoilant ton pull blanc, or et noir ainsi et ton jogging. Ton style n'est pas basique, juste so Tumblr. Tu jettes à la poubelle le masque que tu avais gardé en sortant de chez toi, t'allais bien en mettre un nouveau de toute manière pour la pratique d'aujourd'hui parce que oui. Aujourd'hui, tu avais un client dont sa demande te paraissait trop niaise pour être vraie. Tu t'installes sur ton bureau pour t'occuper des dernières formalités, des dernières demandes par mail. Ici, les clients te connaissent uniquement sous le pseudo de Scorpius, rien d'autre. Ca t'arrange, non pas que t'as honte de ton prénom et nom de famille mais ces petits éléments pouvaient tout révéler à ton sujet. Mais trêve de rêverie, tu te lèves de ton bureau avant de préparer de la nourriture pour ton futur client et quelques boissons : tu ne tiens pas à te retrouver avec un cadavre dans ton salon qui ne supporterait pas la douleur. Tu recherches dans des dossiers artistiques le motif que t'avais réalisé pour ton client dont sa demande te laissait perplexe (pour ne pas dire que tu le jugeais). Sa demande concernait une fleur sur sa nuque : un lycoris d'un rouge flamboyant. Que de douceur sur ce dessin dont tu as mis corps et âme, c'est bien le seul moment où ta concentration est à 100% : la réalisation de tes dessins pour tes clients. Maintenant, tu ne pouvais qu'imaginer la gueule de celui que tu vas utiliser pour ta pratique artistique : celui qui se fait appeler Ellipse.

Avant de préparer ton matériel nécessaire à cette séance, tu vérifies si tes bandages n'avaient pas quitter la peau de tes bras : tu y tenais trop pour que ça soit tâché par ton encre. Tout semblait parfait et ton pull pouvait te protéger de la moindre tâche de couleur.


Maintenant, il n'y a plus qu'à attendre la clochette, celle qui va débuter le début de cette journée si banale.
Ellipse
lycoris rouge. (feat ellipse) BTS-DNA-Icons-bts-40713096-100-100
FT : Oikawa Tooru ; Haikyuu + Kim Taehyung
Crédit : ma propre race & la non race de Ab(do)s
Âge : 20
Présentation : DASH
Fiche de liens : RUN
Messages : 244
D/2

Lycoris ;
Rouge
Froid, comme le jour qui t’as ôté celle qui t’étais cher il y a alors quatre bon mois. Froid, comme le jour tu as appris la mort de celui qui se prénommait Délico. Froid, le jour où tu as du prendre la décision de gagner un long combat, pour te retrouver perdant dans celui de ta vie. Cette journée était si froide.



Tu avais prit il y a quelque temps rendez-vous chez un tatoueur. Il y a plusieurs façon de donner forme à son deuil, pour toi, c’était cette fâcheuse tendance de marquer ta peau comme au fer rouge. Tu avais commencé plus jeune -lorsque ton père avait fini par te laisser ta mère et toi livré à votre sort- et aujourd’hui, tu mettais enfin une image sur la mort de Kana. 



Tu avais opté pour un dessin bien original vis à vis de la société japonaise ; le lycoris rouge. Cette fleur n’était jamais bonne à offrir, cette fleur signe de mauvais augure, cette fleur qui ornait les tombes des défunts. Elle est abominée, mais Kana elle, la trouvait magnifique. 



Tu enfiles ta veste en jean, ta casquette et ton masque avant de te mettre en chemin parapluie en main. Quel temps de merde. Ca t’effleure, t’en a marre de la pluie et du ciel gris. T’avais sérieusement besoin d’autre chose. pourtant, l’hiver, lui, était bien décidé à s’éterniser.

Tu pousses la porte du lieu, c’était la première fois que tu venais directement à la rencontre dudit tatoueur prénommé Scorpius. C’était Kerberos qui t’avais glissé son adresse en te voyant plongé dans tes recherches et le travail de l’artiste t’avait immédiatement plu. Ton choix s’était très rapidement porté sur lui. La clochette a l’entrée retentit à ton passage.



Te voilà face à ce garçon abordant la même taille que la tienne. Cheveux sombre et yeux clair, mais un air typiquement japonais. C’était une bien rare combinaison que tu avais déjà eu l’occasion pourtant de croiser dans ta tendre existence.



« Bonjour, j’ai un rendez-vous. Ellipse. » Présentations très brève. Tu n’étais pas tant que ça habitué à ces lieux spécifiques aux ambiances changeante. Ces espaces où la beauté nait sous les cris de douleur sous les supplices infligés à la peau ocre des clients. Bientôt ce serait ton tour.

HRP_ je suis a coté de toi alors si y a besoin de modifier,
bah tu tournes la tête à droite et tu me parles <3
code by nutty

_________________



   
« We saw the mirage in the desert but we couldn’t grasp it »
In the end, we reached the mirage and it became our reality; The scary desert became the ocean with our blood, sweat and tears.
   


   

FC:
 
Scorpius
lycoris rouge. (feat ellipse) Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
D/5



ellipse
lycoris rouge ;
Ton client arrive enfin. Tu mets un temps avant de passer dans la salle d'accueil, retirant les gants que tu as à peine mis. Tu regardes de haut en bas cet homme qui fait approximativement ta taille (pour ne pas dire parfaitement). Un gars posé, tout aussi "so tumblr" que toi. Son air neutre ne te déplaît pas : il n'a pas l'air d'un gars chiant. Mais tu causes, d'ici une dizaine de minute, il va te casser les couilles à hurler comme une tafiole de pacotille. Mais bon, c'est toi qui a choisit ce métier, ne t'en plains pas plus que ça.

Tu ne le salues même pas. Tu manges déjà la politesse sans en perdre une miette. Tu te contentes d'aller sur ton ordinateur afin d'imprimer le motif que tu avais fait spécialement pour ton client. Ce cher Ellipse, faut vraiment être con pour se donner le nom d'un outil sur Photoshop. En tant que tatoueur, Photoshop est un peu ta seconde vie alors voir que quelqu'un s'appelle un même outil que ce logiciel ... Tu ne pouffes pas de rire mais tu nous sors un magnifique rictus discrètement derrière ton écran. Tu te retournes enfin vers ton client et tu pointes du doigt nourriture, boissons, porte-manteau.

- Sers-toi. J'espère que t'as bien dormi, bouffer, manger, chialer un bon coup, que t'as pas la gueule de bois car tu vas passer non pas un sale quart d'heure, mais presque deux heures d'enfer avec moi.

Tu récupères la feuille imprimée de sous ton bureau avant de t'avancer vers Ellipse, lui tendant ton dessin vers sa personne.

- Et je ne suis pas quelqu'un de doux.

Tu retournes dans ta salle de pratique afin de tout préparer : protection, aiguilles, couleurs. Tu fais ça d'une délicatesse incontestée. Difficile de croire que tu es cette même personne qui ose lâcher des atrocités dans la gueule des gens. Tu es agile des doigts, attentif et incroyablement perfectionniste : tu ne laisses rien au hasard. Entre temps : tu lâches une https://www.youtube.com/watch?v=TUvi-4goP7s afin de mettre une ambiance encore plus cosy que maintenant. Chill et détente sont au rendez-vous. Tu termines tes préparatifs dans le silence, tout en regardant ton client au coin de l'heure de temps à autre. Tu jettes le masque que tu portais précédemment avant d'en mettre un nouveau autour de ton cou.

- Tu peux venir, "Ellipse de sélection".

Si il comprend la référence, c'est un bon ... Mais aussi un gros abruti de première catégorie. T'installes un siège afin qu'il puisse y poser ses fesses non pas confortablement, mais de sorte à ce que tu puisses le tatouer correctement.

- Retire ton haut.

0 délicatesse dans tes paroles. Tu veux voir si tout est bien calé, si il a pris soin de sa peau : l'hydratation est la clé d'un bon tatouage. Tu constates et tu vois qu'il n'a pas fait les choses à moitié. Tu touches délicatement sa nuque pour constater la zone qui va subir une maltraitance totale et oh, que de douceur. Ca pourrait presque te faire sourire mais tu t'abstiens. T'aimes bien lorsque les gens prennent soin d'eux. Ils remontent dans ton estime à 3%. Tu mets ton masque correctement sur ton visage, tes gangs avant de commencer à raser la zone à tatouer, la nettoyer correctement ainsi que de tartiner la zone de vaseline. Tu sens que tout est prêt, tu regardes autour de toi pour voir si tu n'avais rien oublié de spécial. Tu accroches ton dessin sur la lampe que tu vas placer au dessus d'Ellipse, histoire d'avoir un minimum de visibilité. Tu poses doucement ta main sur la nuque du garçon afin de le faire légèrement pencher vers l'avant. Puis tes lèvres parlent.

- T'as tué quelqu'un pour te tatouer cette fleur sur cette nuque, n'est-ce pas.

Tu frappes sa nuque un bon coup, sans modération avant de lâcher un ricanement digne des plus gros fils de pute de l'histoire. La nuque est prête à être massacrée.

- Je déconne, je m'en bats les couilles du pourquoi et comment. Mes clients font des tatouages pour la mode, ces abrutis. J'espère que t'es prêt.

Parce que toi et tes aiguilles, vous l'êtes.
Ellipse
lycoris rouge. (feat ellipse) BTS-DNA-Icons-bts-40713096-100-100
FT : Oikawa Tooru ; Haikyuu + Kim Taehyung
Crédit : ma propre race & la non race de Ab(do)s
Âge : 20
Présentation : DASH
Fiche de liens : RUN
Messages : 244
D/2

Lycoris ;
Rouge
S’il y a bien une chose que Kerberos avait oublié de te souligner en te dirigeant vers ce gamin, c’était bien son manque de capital sympathie. La plus simple des formes de politesse se retrouvait balayé en une fraction de seconde. Pas de salutation et encore moins de vouvoiement. Il s’adresse à toi comme si vous étiez des amis (ennemis) de longue date et à en juger par son comportement, il agissait de la sorte avec très certainement la plupart de ses clients pour ne pas dire tous.

Il fait ses affaires tandis qu’il te pointe du doigt là où tu peux te débarrasser de tes affaires. Tu retires aussitôt ta veste en jean et ta capuche et te contente de glisser ton masque sous ton menton pour prendre un verre d’eau en toisant ledit tatoueur.

« Si ce n’est que ça. Deux heures. » Le ton de ta voix prend des airs faussement surpris. Sarcasme, de toute évidence. Vous aviez déjà échangé ces modalités par mail et ce n’était pas la première fois que tu passais sur la table des artistes mal réputé dans l’archipel.

Il s’avance vers toi et te tends la feuille imprimée du motif rougeâtre qui allait bientôt orner ta nuque. Et je ne suis pas quelqu'un de doux. La réflexion te surprend et t’arrache un rire, ça avait du bon d’être de nouveau capable d’aborder ces expressions-là après les derniers évènements, après t’être laisser abattre. C’était une preuve que tu allais de l’avant, n’est-ce pas ? « Garde ces mots doux pour ta meuf ou ton gars ou encore plus plan cul, tu veux ? » Toi aussi, tu finis par laisser le respect là où l’antre du fameux Scorpius débutait : sur le seuil de la porte.

Ton attention reviens sur le dessin le temps qu’il termine ses préparatifs. Sa langue pouvait bien être celle d’une vipère, il avait en contrepartie de véritable doigts de fées pour la réalisation du croquis.

Tu peux venir, "Ellipse de sélection".
Tu grimaces en le rejoignant et en prenant place sur le siège qui t’était destiné. Ce type était un abruti fini, Il n’y avait pas à dire. « Sors de ta grotte. Sérieusement, Photoshop ? » Mais quel connard. Tu le penses, mais tu n’en dis rien. Ellipse temporelle, ellipse lexicale, ellipse géométrique. Ça aurait pu être n’importe quoi, ce type était définitivement perdu.

Retire ton haut.
Tu t’exécutes machinalement posant ton pull à côté laissant ta peau à nue. Si sa langue semblait bien pendue pour de nombreuses choses, après inspection il semblait qu’il n’avait rien trouvé à redire sur l’entretient de ta peau. Par contre, voilà qu’il fait ressortir ses doutes sur ton futur tatouage et ses mots : tu le lui ferais bien ravalé. Tu ne bouges pas, mais cette fois c’est au tour de ta langue de claquer contre ton palais. T'as tué quelqu'un pour te tatouer cette fleur sur cette nuque, n'est-ce pas.

Ses doigts viennent se heurter contre ta nuque. Je déconne, je m'en bats les couilles du pourquoi et comment. Mes clients font des tatouages pour la mode, ces abrutis. J'espère que t'es prêt.

« Si t’as fini de parler pour raconter de la merde, commence connard. Ah, t’as fourché. Si les morts ça t’fais marrer, tu joues tout seul, parce que moi pas pour le coup. Donc ouais, ta gueule. Parce j’suis prêt.»

Tu vas finir par le cogner si ça continue.


HRP_ bon bah jsuis plus a coté de toicode by nutty

_________________



   
« We saw the mirage in the desert but we couldn’t grasp it »
In the end, we reached the mirage and it became our reality; The scary desert became the ocean with our blood, sweat and tears.
   


   

FC:
 
Scorpius
lycoris rouge. (feat ellipse) Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
D/5



ellipse
lycoris rouge ;
Entre temps, tu étais parti imprimer le motif de ton client au carbonne avant de le plaquer sur sa nuque. Tu gardais ton silence de mort. Un silence banal venant de ta part lorsqu’on te connaît bien. Mais là, tu ne vas pas te mentir : ton client a bien fermé ta gueule d’une façon magistrale. Tu te foutais bien de la vie des autres, tant qu’ils ne se mêlaient pas à la tienne. Mais à l’inverse, tu te permets quelques folies mais à la fin, ça finit toujours par te retomber dessus. Tu te concentres sur ta tâche : celle d’appliquer le motif sur la nuque d'Ellipse, toujours avec une délicatesse de dieu. C’est ainsi que les traits du futur tatouage apparaissaient.

Il n’empêche que t’avais touché dans le mille sans pour autant y croire à 100%. Cet homme a perdu un être cher. Dire d’avoir tué est une manière un peu trop trash d’exprimer le symbole de ce tatouage. La délicatesse n’est pas ton fort. Mais quand il s’agit de jouer avec les morts alors oui : tu fermes ta gueule comme si tu venais de te faire engueuler par ta sensei. T'aimes pas jouer avec ça, mais tu n'as pas réellement supporté le ton qu'a employé Ellipse à ton égard.

Tu enclenches tes aiguilles et tu prends une position de sorte à être à l’aise, toi et ton client. Tu commences par le pire : à savoir l’aquarelle et sans crier garde, tu débutes ta tâche de boucher rouge. Il n’y a quasiment pas de trait donc il te parait normal de commencer par la couleur rouge sang de la fleur. Sauf que 3/4 de tes clients ne s’attendent pas à ce que la douleur de l’aquarelle soit aussi intense. Habituellement, tu préviens à quel point ça va faire mal, ça sera douloureux, ça te fera insulter tous les noms possibles et inimaginables. Mais avec Ellipse, tu as fermé ta gueule. Alors tu débutes doucement, même si la sensation n’est que douleurs et souffrance.

- oh pardon. Tu aurais préféré que je te prévienne peut être ~?

Mauvaise langue, caractère de merde et surtout rancunier à souhait. Tu savais que la partie du corps de ton cher client est l’un des plus sensibles à faire tatouer. Débuter avec la couleur fait de toi un putain d'enfoiré. Mais comme on le dit si bien : il faut toujours souffrir pour obtenir la beauté éternelle. Alors tu continues ton travail. Tu regardes entre temps le dessin que tu as imprimer avant de continuer ta tâche.

- premier tatouage ?

On peut très bien avoir fait des tatouages et ne pas supporter celui qui se fait actuellement, tout comme il est possible de supporter la douleur en une première séance. Les hommes sont si différents, c’est ce qui les rend passionnant.

- oh pardon², je devrais fermer ma gueule, sinon le petit prince risque de cracher encore une fois.... enfin si seulement c’était possible.

Ce qui est perturbant et le ton que tu emploies à tes propos : on te sent calme et extrêmement concentré et pourtant. Tu dis ça au vu de la situation : certains de tes clients étaient incapables de te répondre sous les coups désastreux de tes aiguilles mortelles. Alors t'en profitais : tu provoquais tranquillement sans aucune onde de pitié.

Ellipse
lycoris rouge. (feat ellipse) BTS-DNA-Icons-bts-40713096-100-100
FT : Oikawa Tooru ; Haikyuu + Kim Taehyung
Crédit : ma propre race & la non race de Ab(do)s
Âge : 20
Présentation : DASH
Fiche de liens : RUN
Messages : 244
D/2

Lycoris ;
Rouge
Lycoris Rouge, symbole d’une séparation définitive. C’était la raison pour laquelle tu avais choisi cette fleur si mal aimé par la société japonaise. Elle aimait cette fleur et aujourd‘hui, elle prenait un autre sens que celle de l’adoration de ta sœur pour cette dernière. C’était le symbole d’un adieu et si tu laissais ce message marquer ta peau à jamais, c’était pour ne jamais en oublier la culpabilité.

Tu avais réussi à faire enfin taire cet abruti de tatoueur. S’il avait un certain talent dans sa profession, il va sans nul doute de dire qu’il était en contrepartie des plus misérable. Il y a des sujets qui sont bien loin d’être lancé à la légère. Oui, tu te sentais coupable pour ta sœur, non ce n’est pas toi qui avait l’arme en main à l’instant fatidique.

Sans te prévenir il débute, tu ne peux pas lui en vouloir : tu lui avais dit de la fermer. Ca t’arrache un petit gémissement de douleur et tu commences à serrer du poing pour contenir cette horrible sensation. Ce n’était pas la première fois et à chaque fois : tu choisissais les pires endroits pour te faire tatouer.

oh pardon. Tu aurais préféré que je te prévienne peut être ~?
C’est la simple interjection tss qui glisse tel un serpent sur tes lèvres. Tu te contenais déjà de balancer des insultes à la volée à son égard par la douleur que provoquait l’aiguille qui venait s’inscrire sur ta peau.

premier tatouage ?
Tu te retiens de l’insulter et te contente d’un « Non. » Ce n’était ni le premier, ni le dernier. Tu te connaissais assez pour savoir que tu repasserais encore plusieurs fois entre les mains des artistes tatoueurs peu importe si cela était mal vu dans votre société contemporaine. C’était destiné aux Yakuza disait-on, ah. Les gangs n’en sont définitivement pas tombé loin.

Il continue de débiter des paroles, venant à son tour de manière rancunière cracher son venin pour l’avoir fait taire un peu plus tôt. Tu fais qu’il profitais que la douleur t’empêche de t’exprimer correctement, mais comme il venait de l’apprendre : ce n’était pas ton premier tatouage et donc, la douleur n’était pas une surprise pour toi.

« C’est possible lapin. Et si ce n’est pas maintenant, ce sera plus tard. » Radical. Tu ne t’inquiètes pas au vu de son gabarit, tu n’aurais pas de mal à le faire taire si vous vous en teniez qu’au physique. « Je me demande bien comment Kerberos peut apprécier la compagnie d’un type qui n’a pour parole que des absurdités. »

Tu croises les bras et installe ton visage dans leur creux pour te mettre dans une position un peu plus confortable. « T’as toujours été aussi insupportable ? Puisque tu n’arrives pas à te taire, autant entendre quelque chose de mieux que tes sales réflexions. »



HRP_ Je relirais demain meuf je suis pas en état je vais pleurer sur violet adieu + fais moi signe par contre si y a une très grosse coquillecode by nutty

_________________



   
« We saw the mirage in the desert but we couldn’t grasp it »
In the end, we reached the mirage and it became our reality; The scary desert became the ocean with our blood, sweat and tears.
   


   

FC:
 
Scorpius
lycoris rouge. (feat ellipse) Odtn
FT : Akaashi Keiji - HQ!!
Âge : 22.
Présentation : [url=lien]www[/url]
Fiche de liens : [url=lien]www[/url]
Messages : 32
D/5



ellipse
lycoris rouge ;
Tu marques, t'effaces, tu marques, t'effaces, le silence, l'aiguille sous la peau, la couleur qui se marque comme au fer rouge. La concentration régnait dans la salle, malgré le bruit des aiguilles, la musique à l'ambiance cosy, les gémissements plaintifs de ton client (ou limite, tu irais le traiter de Uke mais passons). Il te parle de Kerberos, t'arrêtes la pétale que tu es en train de dessiner et tu te facepalm mentalement. Kerberos doit arrêter de te refiler les pires clients EVER. Enfin dire que Ellipse est ton pire client serait du foutage de gueule. Il a un caractère de merde, peut-être comme toi. Il a du répondant, ce qui est complètement normal et défensif venant de sa part. Mais quand même ... Kerberos. Tu soupires et continues ta pétale.

- qu'est-ce que j'en sais, j'suis pas dans la tête de cet abruti d'Ikea, même moi je me le demande.

T'as pas spécialement envie de débattre là-dessus. Parce que t'es pas un gars tendre et tu le sais parfaitement, mais t'ignores pour quelle raison tu pardonnes à Kerberos et Kerberos te pardonne de temps à autre. C'est cette relation qui dure depuis des années déjà. Regrette-il cette époque ? Il n'y a rien à regrette, jusqu'à avancer comme le temps le fait si bien. Voici que Ellipse se pose des questions sur ta personne. Etonnant, habituellement : le client parle toujours de sa gueule, s'intéressant vaguement à la storytime du tatoueur. Tu remplis la pétale avant d'arrêter et de changer d'encre. Toi, insupportable ? Oh.

- j'en sais rien. ça te change quoi de le savoir ?

Mort de rire, t'empire la situation en t'enfonçant bien profond dans le trou de la vérité du coeur véritable. T'es tout aussi insupportable dans ta réponse. De plus, ce n'est pas comme si mister était désagréable avec toi : il en a juste marre d'entendre débiter ta merde de tes lèvres. Tu plonges tes aiguilles dans ton encre rouge sang avant de reprendre sans crier garde.

- j'en sais juste rien.

Réponse similaire à la première, pour ne pas dire identique. T'en sais rien, fich'trement rien de comment t'en es arrivé à cette état. Enfin si, tu le sais parfaitement mais tu ne veux juste pas l'admettre.

- les morts me font juste marrer quand le deuil est passé. et je pense que tes morts préfèrent te voir rire aux éclats plutôt que de te voir chialer à en perdre ta voix.

Tu repenses à son précédent commentaire qui t'as fermé le clapet. Quand t'y repenses, c'est vrai que tu préfères en rigoler qu'en pleurer. Non, tu préfères en rire nerveusement, de rage plutôt que de te plonger dans les larmes.

- préviens-moi à tout moment lorsque tu veux faire une pause.

Parce que toi, tu ne t'arrêtes pas quand tu es lancé dans ton art. Tu fais la fleur dans ses moindres détails. T'avais fait le contour à la perfection : le remplissage allait être une état pire qu'insupportable mais ça, c'est le choix de ton client et t'allais en aucun cas protester.

- et toi, j'imagine que ça fait depuis peu que tu es devenu comme ça.

oui, "comme ça".
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum