{MEIJI} Réunion au sommet
avatar
Invité

Réunion au sommet


Feat Meiji



Ledger n'était pas serein. Genre, pas du tout. Convocation au QG, sans "ordre du jour". Est-ce qu'il devait venir seul ? En pls il avait contacté Gypso et Sunny, et eux aussi étaient dans le brouillard. Dans le brouillard, mais convoqués. Peut-être une réunion façon apéro dînatoire pour planifier une prochaine magouille ? Ou l'occasion de se rencontrer pour mieux faire affaire ? Ca ne faisait pas 107 ans que le jeunot avait rejoint sa nouvelle famille, il ne connaissait clairement pas tout le monde. Juste un artiste et un blaireau. Un vrai par contre pour ce dernier. Mais Ledg' l'aimait bien quand même.

Il s'était habillé un peu moins "branleur" que d'habitude, ne souhaitant pas s'attirer les remarques de Délico. Le chemin était relativement court, mais Kosei avait eu le temps de se mettre la pression. Tant par cette invitation inattendue que par l'idée de se terrer comme un rat. Les sous-sols n'étaient clairement pas son kiff. Mais pas le choix. Il était arrivé devant cette porte qui lui semblait immense. Il ne restait qu'à entrer le code. Ouais, le code. Quel code déjà putain ?

" - Eh merde … j'vais encore passer pour un blaireau … "


Avec un peu de bol Gypso ou Sunny arriveraient les premiers et l'honneur serait sauf. Il se cala par terre et tenta d'imaginer cette pièce dans laquelle il n'avait pas souvenir d'être entré. Faut dire, un cassos comme lui qui change trois fois de "métier" en une semaine, on l'invite pas comme ça dans le QG de l'élite de Tokyo. Probablement un intérieur classieux, avec des canapés bien confortables, un mini bar, des consoles, des ordis, … peut-être même un flipper ? Et puis un écran géant pour parler de choses sérieuses. Quelqu'un arrivait. Sunny. Sans savoir comment, à l'instant où le vit débarquer Ledger comprit qu'ils n'allaient pas encore entrer tout de suite. Pas besoin d'échanger un mot, aucun des deux n'avaient le code. Mais l'un l'ignorait tout bonnement, l'autre l'avait oublié.

" - Tu sais ce qu'on fait là ? "


Plusieurs minutes plus tard, tout le monde était enfin entrer dans "l'espèce de sac à merde" qui servait de QG. La frustration de Ledger se lisait sur son visage, c'était clairement pas un palace. Certains étaient plus à l'aise que d'autre, mais le malaise était perceptible : pas de Délico pour mener la danse. Alors que faisaient-ils là ? Quelqu'un avait-il reçu des consignes précises ? Allaient-ils parler des récents événements aux QG Omega et Exodus ? Ou d'une affaire toute autre ? En tout cas ils n'étaient clairement pas là pour jouer aux cartes ...


A LIRE:
 
Gypsophila
{MEIJI} Réunion au sommet Icongy10
FT : OC Luviiilove
Crédit : Me, Arashi, Raven ♡♡, Saya, Onyx, Snow, Crescendo ♥
Âge : 22 ans
Habitation : Shibuya
Fiche de liens : J'aime les omelettes.
Autres comptes : Hanabi Nakajima
Messages : 159
D/2

Réunion au sommet

ft. Meiji

Désolé pour la courte réponse olala {MEIJI} Réunion au sommet 2715238403

L'appel était sans équivoque, tous les Meiji devaient se retrouver aujourd'hui. Personne ne savait pourquoi, mais ils avaient été tous été appelés à se rejoindre au quartier général.
Gypsophila ne pouvait s'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment, avec tout ce qui se passait ces derniers temps, la guerre des gangs avait prit bien plus d'ampleur, d'autres clans avaient été touchés, et les Meiji étaient soupçonnés, alors la fleur se doutait que des représailles aient lieu. Peut-être était-ce pour mieux s'y préparer qu'il fallait se réunir. Il fallait se préparer à toute éventualité. C'était ce qu'il avait répondu à son ami Ledger, tout aussi perdu que lui.

Il se rendit rapidement au QG, d'autres étaient arrivés avant lui, et, petit à petit, la salle se remplissait, et on pouvait lire dans le regard de chacun l'incompréhension. Délico n'était pas là, et c'était étrange. Pourquoi rassembler tout le gang sans que le chef ne soit présent ? L'angoisse de Haru était grandissante, pourtant, il tentait de ne rien laisser paraître. Il venait à la rencontre de ses amis, ceux avec qui il avait le plus d'affinité, un léger sourire masquant son inquiétude encré sur ses lèvres.

"Hey, tout va bien ?"


Il balayait du regard la salle avant de s'asseoir, prêt à entendre n'importe quelle nouvelle, prêt à se préparer pour la bagarre, même s'il n'avait aucune force. Il attendait simplement que Lyre, leur bras droit, prenne la parole, car en l'absence de Délico, elle était la seule en droit de donner des ordres, et elle était la seule qu'il écouterait, il vallait mieux, en effet, ne prendre aucun risque.

Pourtant, Gypsophila avait quand même besoin d'être rassuré, alors, discrètement, il faisait signe à Ledger de le rejoindre, histoire de parler un peu, pour penser à autre chose, jusqu'à ce que l'audience se calme et que l'on puisse comprendre le pourquoi du comment.

_________________
Pour chaque éclat de rire, il faut une larme.
Code by Joy
Teams:
 
Les plus beaux:
 
Sunny
{MEIJI} Réunion au sommet 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
D/0
Réunion au sommet
Les Bros

Réunion.
Comme ça. Sorti de nul part après une soirée d'insomnie gérée plus ou moins efficacement. Je sais pas pourquoi, mais les réunions c'était toujours le bordel en fait, ça partait dans tous les sens sous le regard d'un Patron qui tentait de dresser sa meute de chiens errants à coup de journal sur le museau et de coup de pied au cul. Autant dire que c'était marrant à voir. Mais là franchement j'avais juste la flemme.
La très grosse flemme, celle qui fait traîner des pieds en soupirant, bâillant toutes les trois secondes jusuqu'à arriver au QG. J'en profitais pour finir de bouffer ce qui me servait de premier repas de la journée, c'est à dire un paquet de chips wasabi et une cannette de soda sans alcool. Parce qu'arriver bourré aux réunions valait mieux éviter. Puis après je me souviens plus de ce qu'on y raconte et je fais de la merde. Je crois que j'avais épuisé mon quota de : J'ai pas fait ça, mais si je l'ai fait, j'étais bourré. Puis bon, la dernière fois ça s'était soldé par une balle mal placé. Et on en avait pris pour notre grade en plus.
Peut être que quelqu'un a fait de la merde.
Ça c'était déjà plus amusant tien.. J'espérais même que ce soit le cas tien, histoire que ce soir distrayant et que je puisse me marrer un peu. Le malheur des autres c'est toujours fendard ! Ricanant déjà à cette idée, j'arrivais enfin devant les portes du QG ou poiroté Ledger. C'est quoi ces fringues là ? Il veut impressionner ou quoi ? Je lui ai pourtant toujours dit que y'avait rien de plus efficace que les promotions canapé mais il s'entêtait. Du coup, débraillé comme j'étais avec mon jean troué et ma veste usée qui sentait l'alcool et le tabac froid, je faisais sacrément tache. M'enfin c'est pas comme si mon style de petite frappe des rue leurs était pas familier depuis le temps.
Il me regarde, me parle. Visiblement il sait plus le code. Moi non plus. Parce que ça change tout le temps et que c'est chiant puis ça voudrait dire de connecter mes neurones entre eux donc on va vite se calmer et laisser les autres faire hein.
Les gens arrivaient petit à petit, ces visages familiers qu'il était toujours un peu curieux de retrouver tous en même temps. Gypso était là aussi, avec sa tronche d'imbécile heureux qui semblait se demander ce qu'il foutait là pire qu'un touriste putain. Mais un touriste inquiet quand même.
Pourquoi tout le monde tirait des gueules de six pieds de long là ? J'avais raté un épisode ou un truc comme ça ? Et pourquoi tout le monde me demandait à moi si je savais un truc...

« Est ce que j'ai la tronche du mec au courant ?..... »

Le pire touriste, c'était peut être moi tien avec mon paquet de chips et mon soda que je finissais d'une traite avant de roter bruyamment en guise de bonjour au reste du monde. Finalement j'espérais que ça se finisse vite que je puisse m'écrouler dans un coin et dormir tien. Mâchonnant toujours bruyamment mes chips, j'en proposais aux deux autres en leur collant le paquet sous le nez avant de me laissé glissé au sol comme une parfaite merde. Parce que les chaises c'est surfait et que rester debout bah en faite c'était chiant.
Soupirant un bon coup, mon regard se porta sur les deux autres qui semblait un peu trop tendu à mon goût.

« Putain détendez vous les mecs là ... Vous verriez vos gueules putain.. vous faites chier à voir. »

Parfaitement. Parce que c'était grave chiant de les voir super sérieux et flippé quand moi je m'en battais juste les couilles à chercher une position confortable pour envisager de pioncer un petit peu le temps que les choses bougent un peu. Sérieux.. ils font chier.. je vais devoir faire genre j'en ai un truc à foutre de leurs machins.. de quoi j'ai l'air sinon hein ?

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

{MEIJI} Réunion au sommet YOy2vyU
Aquamarine
(c) pizza planet
FT : yamamoto takeshi
Crédit : ataraxie (+ uchihah) / crescendo
Âge : 20
Présentation : présentation
Fiche de liens : rs
Autres comptes : chiharu
Messages : 68
D/5
aquamarine

Réunion Meiji


C'était peut-être la première fois qu'Aquamarine se demandait s'il n'aurait pas dû mettre sa fierté de côté et aller voir son père quand il était arrivé à Tokyo. En cet instant, il se disait qu'être protégé par quelqu'un qui respectait les liens du sang, ce n'était pas plus mal. Il n'avait jamais eu de savoir ce qu'il était devenu, ce yakuza qui avait lâché sa famille pour des raisons que le fils n'avait jamais compris. A présent, il se posait la question.
Car la tension était dans l'air, tout autour de lui, elle était presque palpable. Elle mettait Aquamarine mal à l'aise. On le trouvait souvent trop calme, quand en vérité il ne faisait que cacher ses angoisses. Quand ses camarades s'exclamaient, il demeurait silencieux, mais cela ne l'empêchait pas de se réjouir. Il lui manquait juste la grande gueule, somme toute. Ce jour-là, ses camarades se comportaient un peu trop comme lui. Ils étaient trop prudents, cela ne leur ressemblait pas. Et il n'aimait guère cette ambiance, à Meiji ; Aquamarine les avait aimés car ils souriaient et n'avaient pas hésiter à lui faire de la place. Il s'était toujours senti chez lui, et ne voulait pas perdre ce nouveau foyer.
Ici, on se fichait de qui il était, on ne lui avait jamais demandé de parler de lui s'il n'en avait pas envie.
Il voulait protéger cet endroit, mais n'avait pas la moindre idée de la façon dont il pouvait s'y prendre.
Aussi était-il entré dans la semaine de réunion, saluant rapidement mais poliment ceux qui étaient déjà présents. Ils n'avaient pas l'air d'en savoir plus long qu'eux. Aquamarine soupira en prenant place. Ils n'étaient pas très nombreux non plus. Ce qui le gênait le plus, c'était de devoir attendre.
« Encore combien de temps avant que ça commence ? » : demanda-t-il, car la patience n'était pas son fort, et il avait bien envie de sortir.

D/2
Réunion Au SommetLa Réunion Anonyme Des Poussins
Shi
Meiji

Une journée de tranquillité pour toi, du moins tu pensais pouvoir ainsi te prélasser dans ton appartement, sans te faire emmerder par n’importe qui. Tu pouvais toujours rêver mon vieux, la vie n’était pas du genre à te donner un moment de calme. Tu entendais ton téléphone sonner, un bruit particulier, celui que tu avais donné à Sunny, c’était lui bourré en train d’essayer de chanter. Oui, comme un bon pote, tu avais enregistré ce moment et tu rigolais à chaque fois que tu l’entendais.

Tu prenais ton mobile entre tes mains, tu avais appris avec le temps à déchiffrer le Sunny, car cet homme ne savait pas écrire comme il faut, surtout le matin, c’était un véritable dialecte. Tu comprenais rapidement la missive, une réunion, tu venais plisser les yeux, un air mécontent gravé sur le visage. Cela te faisait assez chier, mais il devait y avoir une bonne raison à ce rassemblement massif, tu pourrais aussi en profiter pour essayer de voir tout le monde et mettre en place une idée qui te trotte dans la tête depuis un moment.

Ainsi, tu t’habillais de façon respectable à peu prêt, un pantalon de costume noir, avec une chemise blanche, la veste assortie avec le bas, tu donnes déjà le ton de la réunion. Tu donnes aussi l’impression de sortir d’un vieux film de mafieux des années 70. Cependant, tu n’allais pas y aller aussi désarmer, tu prenais deux holster que tu plaçais sous tes bras, ils seraient ainsi cacher par la veste. Tu choisissais alors deux armes, tu venais prendre pour le holster de droit, un Beretta 92FS en Inox de 9mm.

Pour le second, tu avais voulu quelque chose d’un peu plus rétro. Tu prenais un revolver, un Smith & Wesson 686, tu ne trouvais plus ton magnum, mais celui-ci ferait l’affaire. Pour la suite, tu venais prendre un grand sac, désigné comme s’il s’agissait d’un sac de sport. Tu venais y glisser une multitude d’armes et de cartouches surtout. Un léger sourire sur les lèvres, tu venais enfin bouger de chez-toi pour te diriger vers ta voiture, autant passer par ce mode de transport au vu de ce que tu avais sur toi.

Le trajet fut plus long, le trafic que la capitale étant assez contraignant pour les courts déplacements. Tu prenais ton mal en patience, si les autres membres n’étaient pas contents, ils n’avaient qu’à aller se faire foutre, prévenir au dernier moment, il ne fallait pas s’attendre à des miracles non plus. Te voilà enfin à ta destination, tu venais étirer les membres de ton corps, attrapant dans ta voiture, ton chapeau, ainsi qu’une écharpe rouge et un long trois quart gris pour faire un contraste avec le reste.

C’est avec un pas nonchalant que tu marchais vers la porte du QG, il y avait mieux comme endroit, mais il y avait pire aussi, il faut le dire. Tu venais réfléchir quelques minutes afin de retrouver le mot de passe, tu venais peu souvent ici, retrouvant souvent Sunny ou d’autres membres à l’extérieur de la base. Tu faisais avancer tes pieds, l’un après l’autre pour te retrouver à pousser la porte de la salle.

Tu lâchais un léger soupir en voyant la tête de certains, des têtes d’enterrement pour la plupart, comme si on venait de les engueuler ou pire, apprendre la mort de l’un d’entre nous. Tu devais essayer de donner un peu le sourire à ces personnes ici présentes.

“Salut les gars ! Ne faîtes pas ses têtes-là, le Père Noël vous à ramener un petit cadeau pour réchauffer vos petits cœurs !”

Tu marchais vers le centre de la pièce, à un endroit où il y avait une table surtout, tu faisais tomber ton sac dessus, faisant un fracas sourd et métallique, un sourire un peu plus carnassier sur les lèvres à présent. Tu faisais un léger Salut à Sunny, histoire de le remercier de t’avoir prévenu de la réunion. Tu pouvais maintenant faire glisser la fermeture du sac et exposer aux autres les armes qu’il contenait. Tes mains venaient faire sortir quelques exemplaires, aucun n’était chargé à vrai dire, c’était trop risqué dans une pièce aussi fermé.

“Comme j’ai la main sur le cœur, je vous en offre un chacun. Vous pourrez vous défendre ainsi, face à n’importe qui sans aucun problème. Je vous apprendrais à tirer, si vous le voulez aussi. Sinon, c’est quoi le sujet de cette réunion fait à l’improviste ?”
avatar
Invité

Réunion au sommet


Feat Meiji



Vous savez ce que c'est de penser avoir un coup d'avance, et en fait non ? Eh bah Ledger vient de le découvrir. Un type assez impressionnant venait de faire son entrée, et de déverser un flot d'armes important sur la table. Ledger en avait les yeux ronds comme des billes. Une pour chacun ? Autant qu'il se fasse sauter la gueule de suite. Oui clairement il viendrait aux séances de tir. Personne ne savait ce qu'ils foutaient là apparemment, ou alors le responsable ne prenait pas la parole. Et Delico ne semblait pas vouloir pointer le bout de son nez.

Son arrivée chez les Meiji n'était pas tellement récente, mais jusqu'ici Kosei n'avait pas côtoyé beaucoup de ses collègues (peut-être à cause de son caractère de merde ?). Alors il avait planché sur un petit projet perso pour tenter de se faire bien voir. Une idée qui lui était venue en cours, comme souvent, et qu'il avait peaufiné pendant de longues semaines. Et pas un truc à la va vite hein, non, dans la personnalisation et le détail. Toujours. Il avait testé des prototypes, fait des améliorations … et avait saisi l'occasion de cette réunion pour le moins étrange pour présenter cinq modèles identiques à qui voudrait tenter le coup. L'ambiance n'était pas des plus agréable, mais autant saisir ce moment de calme pour présenter son chef d'oeuvre.

" - Yoh les gars. Je connais pas tout le monde, j'm'appelle Ledger. Je pensais faire dans l'original mais je crois qu'on m'a devancé. "


Un coup d’œil vers l'arsenal ambulant, et Kosei fit glisser son sac à dos sur la table avant d'en sortir 5 sacs congélation. Pas hyper pro maintenant qu'il y pensait. Et puis qu'elle idée d'y taguer un symbole "toxique" jaune.

" - En gros c'est une "trousse de secours", un sac à gadget. Des petits mécanismes pour les coups durs. Ces petites balles avec une sorte de nuage dessus font beaucoup de bruit et énormément de fumée, mais pas de dégât. Idéal pour prendre la fuite. Ces barres fines en revanche sont très discrètes, pratiquement silencieuses, et font fondre l'acier en quelques secondes. Le truc qui ressemble un peu à une araignée fait péter les mécanismes basiques comme des serrures. Et le dernier il fait péter, tout simplement. Petit et pratique, gros boom en perspective. Ça se verra de loin. "


Il avait montré chacun des éléments un par un pendant son petit exposé, et s'était éternisé sur le dernier. Une pointe d'humour pour ce petit bijou. Il s'était grandement appliqué à reproduire sa gueule façon petite poupée en porte clé, et en peignant le visage d'un de ses persos de manga préféré.

" - Dans l'ensemble il y a juste un petit bouton à presser pour déclencher le mécanisme. Et pour le dernier si on appuie sur le bouton, le personnage sort une phrase avant d'exploser. Ça laisse un peu de temps pour se tirer. "


Il appuya sur une pâle copie non explosive qui lâcha lentement un "L'art … est explosion sale con !". Autant ne pas relever la tête pour consulter les visages, il n'était pas sûr d'avoir fait mouche.

" - Voila voila. Y a que 5 packs pour l'instant. Tant que j'y suis … "


Ledger marqua une petite pause en serrant les dents.

" - Un connard du Shinsen enquête sur la disparition de matos à l'université … et je crois que je me suis fait griller. D'où le nombre un peu réduit. Mais c'est testé et approuvé, ça fonctionne. Si certains veulent tenter le coup … "


Un petit regard vers le retardataire.

" - Et tant que j'y suis avant de vous priver de ma voix monocorde, je veux bien une leçon de tir oui. "


Il saisit une petit arme du bout du pouce et de l'index, tenue par la crosse. Aucune idée de comment ça pouvait fonctionner, de comment le tenir, des dangers … nada. Ledger avait bien vu quelques films mais sans jamais y prêter attention. Il laissa l'arme tanguer de gauche à droite en la fixant pensivement. Il avait beaucoup parlé, trop parlé, et ça l'avait fatigué. L'attente de réaction le laissait quelque peu anxieux qui plus est.    
Aquamarine
(c) pizza planet
FT : yamamoto takeshi
Crédit : ataraxie (+ uchihah) / crescendo
Âge : 20
Présentation : présentation
Fiche de liens : rs
Autres comptes : chiharu
Messages : 68
D/5
aquamarine

Réunion Meiji


Aquamarine commençait à s'impatienter ; ses doigts tambourinaient contre sa cuisse, et si le geste ne faisait pas vraiment de bruit, il était très certainement agaçant pour ceux qui pouvaient le voir. Il ne s'en souciait pas car il n'en avait même pas conscience. Plus il attendait et plus l'angoisse montait - et il ne savait même pas pourquoi, c'était tout simplement la pression, l'incertitude.
Shi était rentré dans la salle, et quelle ne fut la surprise en le voyant sortir de son sac des armes à feu. Le jeune homme ne le connaissait pas assez, juste de nom, pour être surpris de le voir, lui, en particulier, proposer des séances de tir ; c'était bien plus la proposition en elle-même. Aquamarine n'était pas mal à l'aise : il avait bien conscient que ses bombes tuaient et mutilaient, toucher une arme ne posait pas problème. Non, il était plutôt gêné car la proposition de Shi signifiait que la situation était grave - alors même que personne ne connaissait le sens de la réunion. Pourquoi pas, répondit-il donc, de son habituel ton un peu laconique, faisant preuve d'une prudence qui trahissait ses craintes.

Finalement, Ledger prit la parole, et Aquamarine réprima un rire. Lui aussi avait quelque chose à proposer, mais là, ça l'intéressait plus. Déjà son esprit essayait de s'imaginer quels mécanismes il avait pu inventer, comment il s'y était pris pour créer ces petites merveilles. Aquamarine devait reconnaître que Ledger avait toujours un petit truc qu'il lui manquait. Cette capacité à sentir des sentiers battus, que lui-même aurait dû acquérir avec le temps.
Mais Aquamarine, il avait toujours un peu peur, il restait en retrait et ne savait jamais comment dire à ses frères d'armes à quel point il tenait à eux.
C'est... wow, admit-il. Si tu as besoin d'aide pour en faire d'autre, n'hésite pas à me demander. J'ai que ça à faire, de toute façon. Je peux trouver du matos ailleurs.
Ce n'était pas tout à fait exact, mais au vu de la situation, il pouvait bien laisser ses propres expérimentations de côté. Il n'avait jamais été chercher du matériel à la fac, vu qu'il n'y mettait jamais les pieds ; mais il avait ses contacts, et puis, il ne l'aurait jamais admis à voix haute, mais on trouvait des merveilles quand on fouillait les poubelles.

Sunny
{MEIJI} Réunion au sommet 838658profilicon
FT : Takao Kazunari - KnB / Chen - EXO
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Snow & Cres & Gypsy & Ara & Chaton & Ledger
Âge : 22
Autres comptes : Hope
Messages : 182
D/0
Réunion au sommet
Les Bros

Du monde.
Beaucoup de monde. On croisait toujours deux trois têtes au QG, mais jamais autant d'un coup. C'était amusant à voir, un peu chaotique aussi vu que tout le monde restait planté là à se fixer les unes les autres comme un banc de morues perdu en pleine mer. Pourquoi personne était au courant de rien ? À tous les coups c'est un con encore torché de la veille qui s'est dit qu'il allait nous faire une blague en nous convoquant pour rien. Ce serait pas la première fois, mais cette fois ça avait plutôt bien marché.
Le cerveau toujours fatigué, je captais la moitié de ce qui se passait autour de moi, m'y intéressant quelques secondes avant de totalement perdre le fil des discussions. Qu'est ce que j'avais faim putain.. Fallait que je fasse un petit effort pour me concentrer.. mais j'étais vraiment pas assez bourré pour leurs conneries là. Les gens commençaient à s'impatienter.. du coup fallait les distraire comme on pouvait et Shi ne se priva pas de commencer son petit numéro de playboy armé jusqu'aux dents.
Mais quel putain de frimeur ce mec j'y crois pas. Le genre à un peu trop kiffer déballer son attirail à tout vas. Et je parlais pas que des armes.
Heureusement, cette fois il s'était bien contenté de truc qui tire des balles et pas de son truc pour tirer des coups. Évidemment tout le monde était tout de suite plus attentif. Faut dire qu'entre lui et Ledger qui nous sortait sa panoplie de ninjas kamikazes, ça rendait tout ça super sérieux d'un coup. Un peu trop peut être ? Ou alors y'avait peut être que moi qu'avait cette impression.. C'est pas pour autant que ça m’intéressait plus, mais bon puisque c’était gratuit j'allais pas cracher dessus.
Bâillant sans gêne, je tentai de me relever dignement de ma position assise sans me mettre à craquer ou geindre du moindre effort. Un peu de tenue quand même, y'avait tout le crew qui regardait. Heureusement que je les connaissais tous quasiment par cœur, ça m'évitais de devoir faire semblant d'être sérieux ou je sais pas quoi.

« Bah dis donc, vous vous défoncez pour nous c'est trop mignon. »

Petite moue attendrie en direction des deux papas noël improvisé, surjouant l'admiration à tel point qu'on aurait dû me filer un oscar pour cette performance. Mais fallait bien les flatter un peu sinon ils allaient se garder leurs joujoux pour eux à force.
Et ils étaient un peu trop cool pour que je me prive de ça.

« Nan mais pas besoin de savoir tirer écoute pas ce frimeur là. Tu vises et t'appuie, c'est réglé. »

En vrais j'en avais aucune idée vu qu'avais jamais eu d'armes à feu jusqu'ici, mais j'avais un million de films américains et franchement, c'est clairement pas compliqué.
Un regard moqueur à Shi plus tard, je paradais sous le nez de Ledger avec un flingue en balançant quelques répliques de films d'action qui me passaient par la tête avant qu'on envisage de me confisquer mon jouet pour le bien de tous..

« Enfin c'est bien beau tout ça mais quelqu'un sait ou se putain de cache Déli là ? J'sais qu'faut se faire un peu désirer dans la vie mais là quand même y'a de l'abus.... »

Tout le monde savait que j'ouvrais beaucoup ma gueule mais que je pourrais mourir pour cette famille. J'avais bien pris une balle pour sa gloire. Un vrais héros au service du roi.. mais quand le roi se tapais une grasse mat au calme alors que tous ses bouffons attendent qu'il rapplique son auguste postérieur.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

With your middle fingers up, like the cops drove by. No motherfucker here is drunker than I and if we get crunked enough, we can set it on fire like fuck it, I don't wanna come down I wanna get fucked up right about now gonna tear shit up, I don't wanna fight it, who the fuck here wants to start a riot?
Fuck that shit, let's start a riot!
 

{MEIJI} Réunion au sommet YOy2vyU
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum