Trust | Saya ♥
Hope
Trust | Saya ♥ 6glr
FT : Makoto Tachibana - Free! | Lee Donghae
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Kaya
Âge : 26 ans
Habitation : Asakusa, loue une chambre chez Mme Sato.
Présentation : Holde On Pain Ends
Autres comptes : Sunny
Messages : 88
D/1
Trust
Saya

Une nuit sans sommeil.
Encore une. Le travail, les heures qui passent. Il était plus de minuit passé quand j'ai réalisé que j'étais encore assis sur ma chaise. Là. Derrière mon bureau cloîtré entre quatre murs blanc. Le temps filait trop vite et le travail s'en finissait jamais. Je me noyais dedans, y plongeant sans regret, animé par ce besoin constant d'avancer. De trouver. D'oublier. Occuper son esprit pour ne pas le laisser s’échapper. Pas tout de suite. J'avais besoin de détails. D'informations. On avait toujours quelqu'un à interroger, des archives à fouiller, des faits à relier. Je tissais lentement la toile qui me mènerait à la prochaine cible, je m'y empêtrais par moment, oubliant le monde autour et l'heure qui traçait.
Minuit.
Deux heures de plus.
Il était bien trop tard quand j'eus rejoins mon lit et bien trop tôt quand il fallu le quitter de nouveau. Un rythme effréné qui commençait lentement à n'être qu'une routine de plus. Une routine que j’appréciais plus qu'il n'y paraissait. Elle me convenait parfaitement, surtout maintenant alors que le métro me conduisait à travers la ville. Il était quasiment midi, je prenais mon service dans deux heures, largement assez pour oublier les dossiers, les crimes et les gangs. Même si cette ville était infesté par la vermine et le vice, il restait beaucoup de beautés et de charmes à découvrir et à revivre.

Aujourd'hui on retournait dans ce café coloré.
Celui qu'on avait squatté plusieurs fois, surpris par la pluie ou fatigué d'une escapade improvisé au hasard. Saya était une amie qui ne manquait pas de vie, de rire ou d’intérêt. Elle faisait parti des premières personnes à m'avoir sorti de ce cliché du « nouveau en ville », me baladant partout comme on le faisait avec nos compagnons à fourrures respectif,  elle me racontais également ses histoires, ses vécus, quelques rêves ou ambitions. Ces banalités m'avaient manquées, pourtant, elles m'étaient indispensable pour avancer. Sortir le nez de l'horreur de temps en temps, oublier tout ce qui n'allait plus dans ce monde pour se concentrer sur ce qu'il restait d'agréable. C'était nécessaire dans ce qu'on faisait. Sinon, à force on en devenait fou, rongé nous aussi par la noirceur qui pourrissait le monde. Hors de question.
Alors, j'attendais à la terrasse du café en jetant un coup d’œils aux dernières nouvelles sur mon smartphones. Ces temps ci les gros titres n'avaient rien de rassurant, c'était même assez inquiétant mais j'avais une sorte de satisfaction à me dire que je contribuais à régler ce genre de problème. Même si je n'étais pas encore parfaitement à l'aise avec cette organisation, je devais bien avouer qu'il était efficace.
Encore aujourd'hui, j'allais certainement faire avancer les choses d'un grand pas en avant. Mais il fallait qu'on me donne ma chance... et j'avais la conviction qu'aujourd'hui tout était possible. C'est peut être ce qui me faisais sourire, ça ou le fait que la silhouette de Saya se dessinait enfin au bout de la rue. Je lui fis signe, me levant pour tirer sa chaise en l’accueillant d'un grand sourire.

« Salut, j'ai déjà commandé pour toi. Ils avaient un nouveau macchiato je me suis dis que ça te ferais plaisir. »

Une fois assise, je repris ma place à ses cotés alors qu'on venait déjà nous servir. Le timing était parfait. Que demander de plus ?

« Alors tu bosse cet après midi ? »


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

Saya Takahashi
Trust | Saya ♥ LBWEoVQ
FT : Makise Kurisu (Stein;Gate)
Crédit : Karma; Kaya; Chaton & Ace.
Âge : 24 ans
Habitation : Shinjuku
Présentation : www.
Fiche de liens : www
Messages : 37
D/5


Elle n'avait pas beaucoup dormi cette nuit encore, mais l'avantage lorsqu'on est une habituée de l'insomnie, c'est que ça devient beaucoup plus simple de tenir au fil du temps. Elle avait passé sa nuit à étudier en vu de l'examen qu'elle devait passer le lendemain. Rien de bien compliqué, mais quitte à passer une nuit sans dormir, autant être productive, surtout que la nuit avait été calme pour elle, aucun membre de gang couvert de sang n'avait débarqué chez elle en hurlant comme un attardé qu'il avait mal et c'était presque aussi reposant qu'une bonne nuit de sommeil.

Elle chantonnait en remplissant la gamelle de son ami à quatre pattes et chantonnait toujours en buvant son café devant les nouvelles affichées sur son téléphone. Elle était particulièrement de bonne humeur aujourd'hui, parce qu'elle avait été tranquille toute la nuit, mais aussi parce qu'elle avait rendez-vous un peu plus tard dans la journée avec quelqu'un qu'elle appréciait tout particulièrement.

Keiji était le genre d'ami que tout le monde rêve d'avoir. Gentil et serviable bien que peut-être un peu naïf, mais ça ne faisait que rajouter à son charme au final. Avec lui, Saya arrivait a ne plus penser aux gangs et aux autres problèmes de cette ville malade et elle arrivait à rire franchement. Elle ne comptait plus le nombre de discutions où ils s'étaient confiés l'un à l'autre, où elle lui avait parlé d'elle sans trop de retenue et où elle s'en était voulu de lui cacher son lien avec les gangs. Parce que Keiji était quelqu'un d'important qui méritait de savoir.

Elle avait enfilé une tenue confortable et s'était préparée rapidement avant de partir de chez elle, le pas léger et un petit sourire aux lèvres. Harajuku était le prochain arrêt de sa rame de métro et il ne lui fallait pas longtemps pour atteindre le petit café qui était devenu leur lieu de rendez-vous plus ou moins attitré. 

Comme prévu, elle était arrivée pile à l'heure et elle pouvait déjà apercevoir le jeune homme se lever pour l'accueillir. Elle le salua une fois arrivée à sa hauteur et le remercia pour sa galanterie alors qu'elle s'installait à la chaise qu'il venait de lui tirer. Le timing parfait du serveur et le ton enjoué de Keiji la firent sourire alors qu'elle lançait un petit signe de tête à l'employé. Elle prit une gorgée de la boisson que son ami avait commandé pour elle.
« Je vais te laisser commander pour moi plus souvent je pense, le macchiato est vraiment délicieux. »
Elle s'installa plus confortablement sur sa chaise et prit une autre gorgée tout en écoutant le jeune policier lui demander si elle travailler cet après midi, lui rappelant le partiel qui l'attendait dans deux petites heures à peine.
« J'ai un examen en début d'après-midi, rien de bien méchant, je ne devrais pas en avoir pour longtemps. » elle avait sourit avant de reprendre. « Et  toi ? Est-ce que le grand Keiji sera de service pour nous protéger des méchants qui peuplent cette ville ? »
Aucune ironie, juste une petite taquinerie, ce qui pouvait s'avérer rare chez elle. De nouveau, ses lèvres rencontrèrent le breuvage chaud et elle soupira de contentement une fois sa gorgée avalée. Oui, ce macchiato était vraiment bon et cette sortie lui faisait le plus grand bien. Saya déposa délicatement sa tasse sur la table avant de s'étirer.
« D'ailleurs, je comptais profiter du beau temps pour aller faire un tour au parc à chien demain,tu penses que je pourrais t'y voir avec Hime ? »
Plus qu'une question, c'était une invitation, parce que s'était toujours agréable de passer du temps avec lui.



(c) MEI pour APPLE SPRING
Hope
Trust | Saya ♥ 6glr
FT : Makoto Tachibana - Free! | Lee Donghae
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Kaya
Âge : 26 ans
Habitation : Asakusa, loue une chambre chez Mme Sato.
Présentation : Holde On Pain Ends
Autres comptes : Sunny
Messages : 88
D/1
Trust
Saya

Son sourire apportait toujours un peu plus de lumière.
Elle avait l'air contente de mon choix de boissons, ce genre de petits détails qui me satisfaisait plus que nécessaire. La simplicité d'une complicité autour d'une table. Avant de reprendre l'enfer du travail. Les dossiers, les enquêtes et le vice qui rongeait le monde un peu plus chaque jours. J'étais content de pouvoir passer du temps avec elle sans me soucier du reste. Ce genre de moment était précieux et ne pouvaient malheureusement pas durer indéfiniment. Elle était au moins aussi occupée que moi question horaires, parfois pire, la vie d’étudiante était parfois contraignante, mais elle trouvait toujours du temps pour moi ce qui rendait ces moments encore plus précieux.
J'ai souris à ses mots, la taquinerie qu'elle aimait bien me sortir de temps en temps. Moi et mes grands principes, c'est vrais que je passais peut être pour un optimiste finit ou un utopiste un peu idiot. Mais c'était un peu l'idée. Le grand Keiji qui arrête des méchants. Venant d'elle ça ne me vexait pas vraiment, au contraire, j'en relevais la tête, bombant le torse dans une fierté surjouer.

« Il faut bien quelqu'un pour le faire !  »

Pure vérité. Quand j'avais accepté de rejoindre ce groupe ce n'était que pour cette simple raison. Protéger les gens des vices des gangs et du reste. Peut être que je m'en sortais pas trop mal jusqu'ici, j'avais même réussit à faire suffisamment mes preuves pour qu'on ai confiance en mes actes et mes décisions. Je me détachais lentement de ce rôle du « nouveau en ville ». C'est d'ailleurs pour une de ces raisons que j'étais si content de la voir pour lui apporter l'exclusivité d'une nouvelle que j'étais peut être un peu trop impatient de révéler. Mais je savais qu'elle saurait l'apprécier autant que moi.

« C'est une bonne idée oui, j'aurais certainement un millions de choses à te raconter.. parce que figure toi qu'on m'a enfin donné un vrais dossier à traiter.. »

Je pris quelques secondes pour laisser cette révélation faire tout son effet en buvant quelques gorgées de plus avant de reprendre sur un ton toujours aussi enjouée, à la limite de l’excitation. Mais pour la premier fois depuis que j'étais arrivé ici, j'avais la sensation d'avancer. Dans mon travail, mais aussi dans la vie.

« Je peux pas t'en parler parce que c'est une affaire en cours mais cette fois c'est un vrais dossier sérieux. Pas juste une plainte pour le vol d'un sac ou une bagarre d'ivrognes.. t'imagine pas comme j'ai hâte. »

Passes aux choses sérieuses. Une arrestation importante qu'on avait accepté de me confier après des semaines d’hésitations. Je n'étais peut être pas le mieux qualifié ni le plus gradé mais il fallait bien qu'on me laisse une chance de faire mes preuves ! Et je ne comptais pas les décevoir, ça c'est certain. Les yeux brillant d'impatience et de fierté, je lui adressais un énième sourire en braquant mon regard dans le sien.

« D'ailleurs je me suis dis que si ça se passait bien.. peut être qu'on pourrais fêter ça .. tu sais.. en allant dîner quelque part ou quelque chose comme ça. Ça me ferais plaisir de t'inviter.. »

Voilà, c'était dit. Même si cette affaire était une excuse parfaite pour couvrir une envie pourtant bien présente, j'espérais ne pas m'être montré trop directe ou précipité. Après tout nous n'étions que de simples amis peut être que ma proposition était un peu audacieuse. Le regard encrés dans le siens, j'avais tout de même un peu de mal à dissimuler une certaine timidité dans mon sourire.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

Saya Takahashi
Trust | Saya ♥ LBWEoVQ
FT : Makise Kurisu (Stein;Gate)
Crédit : Karma; Kaya; Chaton & Ace.
Âge : 24 ans
Habitation : Shinjuku
Présentation : www.
Fiche de liens : www
Messages : 37
D/5


Le sourire aux lèvres, elle écoutait son ami parler sans jamais s'en lasser, il avait l'air tellement heureux que c'en était contagieux et elle comprit bien vite la raison de ce bonheur. Keiji adorait son travail autant qu'elle aimait le sien, elle ne pouvait que comprendre son excitation à l'idée d'avoir son premier dossier et pour le coup elle était plus qu'heureuse pour lui. Il laissa planer le mystère quelques secondes le temps que Saya ait le temps d'enregistrer la nouvelle.

Elle avait un millier de questions à lui poser, mais elle eue à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'il l'informait du caractère confidentiel de sa mission tant qu'elle était en cours. Décevant mais compréhensible. S'il s'agissait d'un dossier important, il était normal qu'il se fasse discret, de la même manière que la jeune médecin était tenue au secret professionnel.

Elle s'était figé une demie seconde lorsqu'il a planté son regard dans le sien, il semblait soudain si sérieux malgré son sourire qu'elle en avait été légèrement déstabilisée. Pour autant, elle n'avait pas lâché son regard alors qu'il lui proposait un dîner une fois son affaire terminée.

L'espace d'un instant son cerveau a arrêté de fonctionner. Oh, elle avait déjà mangé des amis bien sûr, mais cette fois la formulation l'avait fait tiquer. Parce que normalement elle avait droit à des « on mange ensemble » et pas à des « j'aimerais t'inviter à dîner », ou alors jamais d'un simple ami. Mais elle devait bien se rendre à l'évidence, ça ne la dérangeait pas, mais est-ce que ça aurait dû ? Elle essaya de reprendre contenance en lui souriant.
« Pour commencer, félicitation pour ton affaire, je suis vraiment contente pour toi ça à l'air de te rendre hyper heureux. » elle reprend son souffle. « J'ai mille et une questions à te poser mais je suppose que même sous la torture tu je me dira rien, donc je vais accepter ce dîner avec grand plaisir pour avoir tout les détails. »
Elle voulait savoir, sûrement que Keiji lui proposait ça en toute amitié mais la curiosité était trop forte. Elle avait besoin de savoir. Parce qu'un rencard et une sortie entre pote ce n'est pas la même chose. Clairement pas. Poser la question puis feindre la blague pour essuyer une réponse déplaisante. Technique de lâche qui marchait toujours étonnement. Mais là tout de suite, elle n'avait pas d'autre idée et il était hors de question qu'elle quitte cette table sans avoir eu sa réponse. Sourire comme lorsqu'elle l'a taquinée un peu plus tôt, l'air amusée, elle s'est accoudée à la table avant de lancer la phrase fatidique.
« Et donc… Je dois considérer ça comme un simple dîner entre ami ou comme un rencard ? »
La question était lancée, ne manquait plus qu'à avoir une réponse et si elle ne lui plaisait pas, il lui suffirait de donner l'excuse de la blague. C'était comme ça que ça marchait non ? Comme lorsqu'on envoie un « je t'aime » par sms et que la réponse est négative, on feinte un mauvais numéro.
« Tu voudrais manger où ? Demain soir après la sortie au parc ça te conviendrait ? »
L'idée d'une soirée avec Keiji était loin d'être déplaisante, c'était même l'inverse et ce qu'importe la réponse qu'il lui apporterait alors autant prendre les devant et bloquer sa soirée, parce qu'il était hors de question qu'un imbécile de membre de gang vienne gâcher ça, quitte à passer la journée dehors pour ne pas se faire forcer la main.



(c) MEI pour APPLE SPRING
Hope
Trust | Saya ♥ 6glr
FT : Makoto Tachibana - Free! | Lee Donghae
Crédit : Raven ♥ (bb d'amour lol keur) & Kaya
Âge : 26 ans
Habitation : Asakusa, loue une chambre chez Mme Sato.
Présentation : Holde On Pain Ends
Autres comptes : Sunny
Messages : 88
D/1
Trust
Saya

Bizarrement, je crois qu'attendre sa réponse m'avait stressé plus que je ne l'aurais imaginé. Malgré le sourire que j'étirais sur mes lèvres, mon esprit se faisait assaillir sans ménagement par tout un tas de réflexions et de pensées désordonnées et angoissantes. Peut être qu'elle allait refuser. Peut être qu'elle allait trouver ça étrange. Peut être que je m'y étais mal pris. Que c'était encore un peu prématuré. Je n'avais plus vraiment l'habitude de ce genre de choses, parce que mon dernier flirt remontait à des années. Je n'étais plus lycées et ce n'était pas une camarade de classe... Alors peut être que je m'étais montré un peu trop directe.
Ses yeux reflétaient la surprise et le trouble, j'avais du mal à interpréter ce regard et préféra simplement sourire encore un peu jusqu'à ce qu'elle mette fin à mon calvaire en ouvrant de nouveau la bouche pour me féliciter. Visiblement tendu elle aussi, j’eus du mal à ne pas laisser échapper un petit rire nerveux à sa réponse.
Parce qu'elle avait accepté et le monde venait de s'illuminer.
C'est d'abord le soulagement. Cette angoisse qui s'envole comme si elle n'avait jamais été là pour laisser place à une satisfaction chaleureuse et un enthousiasme éclatant. Finalement je me sentais peutêtre comme un lycéen à son premier rencard. Un peu trop content de voir briller son regard à travers ses incertitudes. Comme si elle avait peur que tout ça soit une mauvaise blague de ma part alors que je n'en finissais plus de rougir derrière mon sourire timide.
Cette fois j'en riais sans complexe, amusé par notre timidité mutuelle et le trouble qui nous agitait. On avait peut être l'air un peu idiot à douter autant, mais au moins c'était rassurant de voir qu'elle y avait songé elle aussi et qu'elle ne semblait pas spécialement rebuté par l'idée.

« Oui c'est bien un rencard... Pardon si ça à eu l'air d'être autre chose.. j'crois que j'suis.. un peu rouillé.. »


L'avouer avait quelque chose de différent. C'était un peu comme faire le grand saut. Pas de retours en arrière possible quand on dégringole. Ça rendait ça plus vrais, chassant l’ambiguïté de la proposition et le doute qui aurait certainement plané jusque-là. Au moins maintenant, elle savait, et cette idée me rendait étrangement plus léger. Comme si j'avais finalement lever un voile entre nous, franchissant cette limite qui se dressait entre les gens avec le temps, celle qui définissait l’amitié de quelque chose d'un peu plus fort. Animé d'une nouvelle flamme, mon regard accrocha de nouveau le sien, plus assuré que jamais.

« En fait, j'ai déjà trouvé un endroit donc ce sera une surprise... et si je travaille bien aujourd'hui je suis sûr qu'on fera un effort pour m'oublier demain soir.. Alors c'est parfait.. »

Demain.
On était quasiment demain ! Une parti de moi paniquait à cette idée alors que l'autre s'impatientait déjà. Parce que tout venait de s’accélérer soudainement et que j'avais peur de perdre le contrôle de la situation. Mais peut être que c'est ce qu'il fallait faire. Lâcher prise et simplement voir ou ça nous menait. Pour le moment, je n'avais pas vraiment à me plaindre de cette situation même si tout venait de prendre une autre dimension. Que ce soit ses mots ou ses regards, tout avait une nouvelle saveur. Perdu dans son regard, mes mains s'étaient emparées de la tasse pour quitter cette stature figée que mon corps avait gardé tout le long de ce doute, retrouvant notre aisance et notre complicité en un clin d’œil.
C'était étrangement plus simple que je ne l'aurais imaginé.

« Du coup, j'ai un peu hâte, je crois. »

Un aveu que j'avais besoin de formuler. Parce que c'est comme si tout était plus simple à avouer maintenant. Assis à ses côtés avec la perspective du commencement de quelque chose de plus grand que le reste et qui comblait lentement un vide laissé en moi depuis beaucoup trop longtemps.
Ma réflexion me tira un nouveau sourire, dissimulant un rire discret tandis que ma main se perdait encore une fois dans mes cheveux pour y traduire une légère gêne.

« J'crois que j'ai l'air un peu trop sentimental là... Mes sœurs n'arrêtent pas de me dire que je le suis beaucoup trop... »

Elles ajoutaient aussi que c'est ce qui me rendait « mignon », mais Saya était d'un autre tempérament que ces filles paisibles de la campagne. Mais jusqu'ici, mes attentions et mes gestes l'avaient visiblement conquise, j'espérais ne pas gâcher la soirée de demain en me montrant trop maladroit comme je pouvais l'être dans ce genre de situation.
Je crois que m'en voudrais toute ma vie.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________

Saya Takahashi
Trust | Saya ♥ LBWEoVQ
FT : Makise Kurisu (Stein;Gate)
Crédit : Karma; Kaya; Chaton & Ace.
Âge : 24 ans
Habitation : Shinjuku
Présentation : www.
Fiche de liens : www
Messages : 37
D/5


Elle s'était détendue d'un coup. Avait laissé un sourire illuminer son visage alors que Keiji lui donnait une réponse positive. En fait, elle ne s'était même pas rendue compte qu'a quel point elle appréhendait cette réponse. Elle avait déjà pensé à l'inviter elle-même, faire le premier pas, mais elle avait eu peur. Peur de perdre l'une des seules personnes à qui elle tenait à cause d'une erreur de jugement. Mais lui avait l'air d'avoir tout prévu, était-elle si prévisible que ça ? Un endroit qu'il voulait garder secret jusqu'à demain. Automatiquement, elle s'était mise à énumérer dans sa tête les restaurants qu'elle connaissait. Mais il n'avait pas donné de quartier et la tâche s'était rapidement avérée difficile.

Keiji avait toujours eu ce côté mignon, un peu timide, doublé d'une certaine sincérité et c'était quelque chose qui avait toujours plus à Saya, même si au début elle avait pensé qu'il se ferait bouffer par cette ville malade en moins d'un mois. Finalement, il s'était bien débrouillé. Si lui, il avait hâte, qu'en était-il pour elle ? Elle trépignait intérieurement d'impatience, et si elle avait pu, elle aurait fait en sorte de tout annuler, de son côté comme de celui du jeune homme pour avancer le rendez-vous. Mais elle n'avait pas ce genre de pouvoir, bien malheureusement, elle ne pouvait qu'attendre.

Un nouveau sourire amusé vint éclairer son visage alors qu'il évoquait son côté peut-être un peu trop sentimental. Il était certain que comparer à elle, Keiji était un bisounours enrobé de barbapapa.
« Ce n'est pas forcément pour me déplaire, je dois dire, ça contraste avec tout ces gens qui veulent paraître détachés. » elle la première. « Puis ça rajoute à ton charme. »
C'était comme si un voile s'était levé, ils restaient les mêmes, mais il y avait ce petit truc qui les rendait niais tous les deux. À ce moment précis, elle se sentait comme une lycéenne qui venait de déclarer sa flamme au garçon qu'elle convoite depuis des mois. Mais même au lycée, Saya n'avait jamais vraiment ressenti cette sensation-là, trop occupée à ses études.

Elle jette un coup d'œil furtif à l'heure affichée sur son téléphone en portant une nouvelle fois son macchiato à ses lèvres. Elle avait beau être sur un petit nuage, elle avait tout de même un examen à passer cette après-midi et il ne faudrait pas qu'elle arrive en retard. Il lui restait un peu de temps..
« Sinon, je ne peux vraiment pas avoir un petit indice ? Sur ta mission ou l'endroit où tu comptes m'emmener demain ? » elle était curieuse, mais c'était plus fort qu'elle. « Tu sais parfaitement que si tu ne me dis rien, je vais me retourner le cerveau toute l'après-midi et la journée de demain pour trouver, quitte à t'envoyer un message à chaque fois ! »
Elle était sérieuse. Elle enverrait un sms à chaque idée qui lui viendrait à l'esprit jusqu'à demain soir tant qu'elle n'aurait pas trouvé. Elle n'espérait pas vraiment une réponse, mais si elle pouvait n'avoir ne serait-ce qu'un indice pour satisfaire sa curiosité au moins un petit peu, ce serait déjà ça. Et puis ça l'aiderait peut-être à patienter un petit peu aussi.
« Et sinon, moi aussi, j'ai hâte d'être à demain. »
Ah, quelle impatience.



(c) MEI pour APPLE SPRING
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum