watch the light of the countless stars in the night sky ✯ b a b y d o l l
avatar
FT : Mikoto Suoh // K.Project
Crédit : ©toralabeauté
Âge : 36 ans
Habitation : Shibuya
Présentation : s t r a y d o g s
Fiche de liens : u.c
Autres comptes : Crescendo et Coma
Messages : 106
C/1
I'm the violence in the pouring rain i'm a hurricane
MUSIC • Sa philosophie de la vie c’était qu’il pouvait mourir à tout moment. Ce qu’il y avait de tragique selon lui c’est qu’il ne mourrait pas.

Jack Daniels.
Allongé au sol.
Il regarde en l'air.
Le plafond lui semble étrange.
Il ne tangue pas, mais il flambe.
Odeur de cramé qui le fait sortir de sa torpeur léthargique, l'homme se redresse avec difficulté, agacé par l'extraction de ses pensées. Il avance vers la cuisine, mais comme il l'avait pressentit, il n'avait rien mit à chauffer. D'où cette odeur vient-elle ? Karas en a une petite idée. C'est avec flegme que l'homme se laisse de nouveau choir sur son canapé en cuir, la bouteille posée à ses pieds ; une cigarette qui crépite encore dans le cendrier. L'attrapant de ses doigts craquelés, il dépose désormais son regard sur le cadran de l'horloge qui parle ; qui fait tic-tac-tic-tac ; torture effroyable. Karas devrait se débarrasser de cette merde ; pourquoi ne l'as t-il toujours pas fait ? ((Peut-être parce qu'elle lui appartenait à elle)).

Il peste.
S'enfonce.
Râle entre ses mains.
Se brûle avec la fraise de sa clope.
Rage de plus belle avant d'entendre sonner l'interphone. Il avait oublié ; que ce soir, il t'avais demandé de passer. Sa main lui percutant la gueule, Karas se redresse avec fierté, il est temps de porter de nouveau son masque plein d'honneur. Avec lenteur il se dirige vers la porte, ouvrant sans vérifier l'identité de l'invité - attrapant les fringues qui traîne par-ci et par-là avec nonchalance, les jetant dans le panier à linge sans prendre de gants. Son estomac cri famine, alors il cherche de quoi becter dans son frigo le temps que tu prennes l'ascenseur et que tu gravisses les vingts étages ; il habite au dernier ; plus de paix et de sérénité ; avoir quelqu'un au-dessus c'est la merde pour son sommeil. Main porté à sa nuque, Karas déglutit en constatant le vide de sa cuisine ; rien à se mettre sous la dent qui ne soit pas liquide... Son téléphone dégainer, il commande avec une rapidité déconcertante trois pizzas avant de se diriger vers sa fenêtre.

Il avait déjà ouvert la porte, le grincement lui fait automatiquement sortir quelques sentences de sa voix grave et un peu enrouée. « Tu peux entrer ma belle, je vais pas t'manger. » L'idée aurait pu être tentante, s'il ne t'avait pas autrefois sauver. Sa cigarette rencontre le fin fond du cendrier, extinction des feux d'un plaisir de courte durée ; qu'il réitère sans attendre ; accroc à la nicotine depuis bien trop longtemps pour être rassasié. Sa large carrure fini par rencontrer de nouveau son canapé, s'y affalant sans aucune gêne, te faisant signe de t'asseoir là où tu le souhaitais. « Tu dois très certainement te demander pourquoi je t'ai fait venir ici, n'est-ce pas Baby ? » Effectivement, ce serait normal ; après tout, depuis quand le chef d'Exodus invitait-il les membres de son gang chez lui... ? Il hausse un sourcil à cette question interne ; mais la réponse lui paraît néanmoins évidente - 'Babydoll' n'est pas n'importe qui. Les mains jointent derrière sa tête, Karas lâche aussitôt en expulsant la fumée d'entre ses narines. « Je vais te dire la vérité, il n'y a aucune raison. Je voulais avoir de tes nouvelles et un peu de compagnie. »

Toujours honnête quand la confiance règne
Il sent l'alcool qui tape encore dans ses veines
Son regard se pose sur toi sans aucune gêne
Où est-ce qu'il va comme ça ? Où ça le mène ?


Le silence est d'or ; parfois.
Mais pas ce soir et pas maintenant. C'est en se redressant qu'il lâche sur son ton blasé, mais bienveillant. « Tout roule dans tes affaires ? T'es pas tombé sur des connards de première ? » Toujours le même, toujours aussi protecteur avec elle ; cela remonte à loin, il ne pourra jamais oublier - il agit comme un grand-frère sans arrière pensée ((et sans même le calculer)).




ft. babydoll • color #589ee0 • hrp love on you ♥️
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum